Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 12:10

http://www.psy-log.fr/hypnose-et-science.htm

Aujourd'hui, l'hypnose ouvre de nouvelles pistes pour la compréhension de l'esprit humain, et plus largement refond notre vision de celui-ci. On constate depuis ces dix dernières années, avec l'avancée en neurologie (entre autres l'IRM), que l'étude sur l'hypnose a avancé, tout comme sur le sommeil. On a pu faire des rapprochements au niveau de certaines activités cérébrales sur un sujet en état d'hypnose et constater les différentes régions en activité par rapport à diverses activités pendant différentes phases de sommeil.


Pendant l'hypnose la zone correspondant au sens analytique critique reste active, mais altérée par la zone cérébrale du rêve et de l'imagination qui la domine.


Les études de neurosciences commencent depuis quelques années à s'intéresser à l'hypnose. Certaines ont montré qu'en transe hypnotique, l'activité cérébrale est différente de l'état de veille et du sommeil. Par exemple, dites « Rappelez-vous un agréable souvenir dans votre enfance » à un sujet éveillé, les fonctions d'association et d'abstraction s'activent naturellement dans le cerveau. Dites cette même phrase à une personne en hypnose, et immédiatement les fonctions motrices, sensorielles et oculaires s'activent dans son cerveau.


En 1998, une équipe scientifique française a prouvé l’existence d’un état physiologique propre à l’hypnose. Les images prises par tomographie par émission de positron (TEP) montrent une réelle différence d’au moins quatre zones du cerveau, par rapport à l’état de veille ordinaire, celui de rêverie éveillée ou même de visualisation.

Enfin, le précunéus, servant à l’imagerie mentale, est totalement désactivé et l’électrooculogramme révèle des mouvements des yeux impossibles à simuler à l’état de veille ordinaire. Les zones cérébrales activées pendant l’hypnose sont majoritairement situées dans l’hémisphère gauche, ce qui correspond à un processus de reconstruction d’images mentales, puis de mise en mouvements et de maintient de ces images.

Le fait que le précunéus (imagination) soit désactivé pendant l'hypnose et que, pourtant, la personne vive une expérience intérieure très vive en images, en pensées et en émotions, tend à prouver l'accès hypnotique à ce que les psychologues appellent l'inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: pour vous informez d'abord !   Lun 25 Jan - 12:12

je met ces infos et si vous voulez je peux mettre quelques posts d'informations complémentaires de mon cru. mais si ca vous interesse et le voulez bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Bellerose

avatar

Féminin
Nombre de messages : 989
Age : 62
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 12:30

Je suis intéressée, car ayant eu quelques séances d'hypnose en thérapie, je suis curieuse de savoir comment ça fonctionne.
Le dernier mot de ton texte appelle une suite!

à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://vol.des.anges.free.fr/
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Pourquoi l’hypnose est efficace !   Lun 25 Jan - 15:42

Par : Marie-José Gava le Mercredi 10 décembre 2008

Arrêter de fumer, gérer son stress, surmonter un manque d’estime de soi… Les applications thérapeutiques de l’hypnose sont nombreuses. Et les expériences scientifiques récentes ne permettent plus de les mettre en doute.

Vous êtes trop négative !” Cette critique lancée par son professeur de lycée, Christiane s’en est souvenue toute sa vie. Quarante ans plus tard, cette mise en cause, apparemment bénigne, la poursuivait encore. Au travail, il lui arrivait régulièrement de se sentir dévalorisée auprès de ses supérieurs hiérarchiques. Jusqu’à ce que l’idée lui soit suggérée de se faire soigner par l’hypnose. En séance, le thérapeute lui a proposé de considérer cette phrase non plus comme une attaque mais comme un banal jugement. “En acceptant de voir ce traumatisme sous un autre jour, elle a surmonté sa blessure”, rapporte le docteur Jean-Marc Benhaiem, responsable du diplôme d’hypnose médicale de l’université de Paris vi-Pitié-Salpêtrière. Dès la première séance, Christiane s’est sentie libérée et plus sûre d’elle-même.
Les ressources de l’inconscient

Pour réparer certains dégâts commis il y a longtemps et aux conséquences bien ancrées dans nos comportements, il faut aller puiser dans les ressources de l’inconscient. C’est ce que permet l’hypnose. Les psychanalystes, schématiquement, ne font d’ailleurs pas autre chose, sauf que leur procédé est plus long. Aux dires des spécialistes, l’hypnose serait un raccourci permettant d’accéder à l’inconscient plus rapidement. Dans le cas de Christiane, le médecin a suggéré à sa patiente d’étudier la phrase destructrice avec un œil nouveau. Mais il l’a fait sous hypnose. Il s’est adressé, en quelque sorte, directement à son inconscient.
L’inventeur de l’hypnose moderne, Milton H. Erickson – on parle d’ailleurs d’hypnose ericksonienne pour décrire cette pratique désormais codifiée, – en explique le mécanisme en s’appuyant sur la distinction entre les deux parties du cerveau, les hémisphères droit et gauche. Le cerveau droit, nous apprend-il, est le siège de l’inconscient. Erickson considère l’inconscient comme “un magasin de solutions et de ressources” dans lequel l’individu puise pour résoudre ses problèmes. À l’opposé de ce cerveau émotionnel, le cerveau gauche est rationnel et analytique.
Cerveau gauche et cerveau droit

“Alors que le cerveau gauche analyse et digère les événements qu’il transforme en souvenirs, le cerveau droit les stocke ; ils restent ainsi gravés comme dans un disque dur. C’est ainsi que naissent les traumatismes”, explique le docteur Bruno Gomez, hypnothérapeute à Paris. Derrière une mauvaise expérience enregistrée dans notre mémoire, la blessure peut être plus profonde qu’on ne le croit et ressurgir à notre insu, dans des actes quotidiens de notre vie. Le cerveau gauche n’est pas d’une grande aide devant ce traumatisme ou cette difficulté récurrente : il ne suffit pas d’être conscient d’un problème ou d’un mauvais comportement pour trouver la solution.
Transformer les blessures du passé

“Les techniques de l’hypnose vont permettre de se débarrasser du contrôle conscient et de transformer les blessures du passé, ajoute le docteur Bruno Gomez. On adopte de nouveaux comportements, un autre regard sur la situation.”
En bon cartésien habitué à faire fonctionner votre cerveau gauche, sans doute penserez-vous que tout cela n’est pas très… sérieux. Détrompez-vous. Avec l’apparition de la tomographie par émission de positons (TEP), une technique d’imagerie médicale nucléaire en trois dimensions, l’hypnose a acquis une crédibilité scientifique depuis une dizaine d’années.

La première expérience significative, on la doit à Pierre Rainville, du département de stomatologie de la faculté de médecine dentaire de Montréal. Ce chercheur canadien a montré que l’état hypnotique s’accompagnait d’une modification de l’activité neuronale, variable selon la sensation de détente de l’hypnotisé. Il a en particulier observé une baisse de l’activité dans les lobes pariétaux (impliqués dans des fonctions sensorielles telles que le toucher ou la douleur) et une augmentation de l’activité dans le cortex visuel, ce qui est propice aux images mentales. Or la production d’images mentales favorise la connexion au cerveau droit, siège de l’inconscient. C’est la preuve scientifique que l’hypnose permet d’établir un pont entre cerveau droit et gauche, entre inconscient et conscient.
Un rempart contre le stress

Concrètement, cette méthode trouve des applications dans la vie quotidienne. “Toutes les problématiques qui ont un ressort émotionnel peuvent être traitées par l’hypnose : le manque de confiance en soi, la peur de parler en public, l’anxiété de la performance, les difficultés relationnelles, le stress, énumère Stéphane Roux, hypnothérapeute à Lyon. On peut également traiter les conséquences d’un harcèlement et d’une agression.”
Le dénominateur commun à toutes ces difficultés ? Elles sont la partie visible d’un traumatisme ancien : une trahison, un sentiment d’abandon, une écorchure de l’ego…
“Avant une réunion difficile, l’hypnose peut par exemple vous aider à prendre de la distance par rapport à la situation que vous redoutez, en la libérant de toute tension”, explique Jane Turner, vice-présidente de la Société française d’hypnose. Autre problématique fréquemment traitée par les hypnothérapeutes : le stress, avec son cortège de troubles associés – dépendance à la cigarette, insomnie, fringales compulsives, etc. En invitant le corps et l’esprit à se détendre, l’hypnose constitue un formidable rempart contre ce stress.
Doper les performances et améliorer la mémoire

Certains thérapeutes proposent même à leurs patients de repartir avec un CD de la séance, afin de se replonger chez eux dans l’état de bien-être qu’ils y ont ressenti ! En faisant travailler le cerveau droit, l’hypnose peut ainsi neutraliser ce que ces spécialistes appellent nos “poisons intérieurs”. Elle peut même doper les performances du cerveau gauche, par exemple en améliorant la mémoire. “Une personne qui a accumulé des mauvais souvenirs peut en effet souffrir de troubles de la concentration, note Stéphane Roux. Il peut en résulter des difficultés à mémoriser. L’hypnose peut aider à améliorer cette fonction.”
L’hypnose suscite à la fois fascination et appréhension. Le frein le plus puissant ? La peur de ne pas se réveiller. Si l’étymologie du mot hypnose vient bien du grec hypnos (le sommeil), l’état qu’elle induit est très particulier. Pour le prouver, on a mesuré la longueur des ondes qui parcourent le cerveau. Quand on est sous hypnose, ou dans un état de rêverie éveillée, ce sont des ondes dites alpha, entre 8 et 13 hertz, que nous produisons. Alors que pendant le sommeil, on enregistre des ondes delta, mesurées entre 0,5 et 3 hertz. Moralité : il n’y a pas de danger de ne pas se réveiller… puisque l’on ne dort pas. Le seul véritable risque, c’est que cela ne marche pas sur vous. Selon une échelle de “suggestibilité hypnotique” établie par l’université de Stanford, 5 % de la population seraient résistantes à l’hypnose et 10 % y seraient très réceptifs, parvenant à entrer rapidement en état d’hypnose profonde.


Photo : © Pierre-jean G. - Fotolia.com

http://www.courriercadres.com/content/pourquoi-l%E2%80%99hypnose-est-efficace-0
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: voilà ainsi deux articles passionnants n'est ce pas ?   Lun 25 Jan - 15:58

la réalité des mécanismes de notre cerveau en ces domaines m'est connue par expérience dès mon plus jeune âge et j'ai eu ainsi la chance de pouvoir générer cet état depuis très jeune sur ceux qui en toute conscience et délibérement veulent bien s'y essayer en direct et sans trucages.
ces mécanismes qui produisent cet état si particulier qu'est l'hypnose me sont familiers et je suis vraiment heureux que les connaissances expérimentales de la science officielle gràce à des chercheurs avant gardiste et courageux démontre enfin ce que je sais depuis toujours.

enfin ne plus passer pour un guru de bas étage, pour un sorcier, un mage sulfureux ou un extra terrestre pour le moins, ca fait du bien.

surtout lorque les peurs , les superstitions imprégnant par suggestions émotionnelles fortes le cerveau de certains de part leur éducation et leur milieu d'enfance génèrent tout un foin face à ce type de vécu somme toute faisant partie du fonctionnement naturel d'un cerveau bien équilibré.

c'est pourquoi je choisi aujourd'hui d'échanger avec vous à ce propos si aigle osmose et les administrateurs en sont ok je vous livrerai volontiers ma connaissance en ces domaines en complétant par quelques posts de mon cru et en répondant si vous le desirez à vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Bellerose

avatar

Féminin
Nombre de messages : 989
Age : 62
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 16:56

Oui, Lancelot, le sujet est très intéressant et vraiment d'actualité.
Je me rappelle avoir entendu dire que certains hopitaux en France opèrent certains patients sous hypnose.
Je ne sais pas pourquoi le sujet m'a attirée il y a envron 30 ans. Je m'étais alors inscrite à une association dans le sud de la France et je recevais des cours tous les mois. Ca a été mon début dans le domaine.

Ensuite, j'ai fait une thérapie avec une kinésiologue qui ramenait les patients dans des moments de leur incarnation présente ou dans des vies antérieures afin de guérir ce qui empêche d'être libre dans cette vie ci.
Je suis retournée dans plusieures de mes vies passées sous hypnose avec elle, et en ai conservé les traces comme il est dit dans ton texte avec des cassettes enregistrées audio.

Je dois dire que ces séances m'apportaient beaucoup, et que le fait de "partir" en hypnose était très facile pour moi. Pas de peur, en toute confiance, c'est fou ce que l'âme peut livrer!
Dans cet état, on EST dans la scène, on voit sans ressentir de douleurs dans notre corps physique, même si on est en train de " revivre" une fin de vie atroce.
Par contre je ressentais les émotions comme si j'y étais.

Je dois dire que j'avais été très surprise de constater que je voyais la scène dont j'étais l'actrice comme si j'en étais à la fois spectatrice, mes sens étais récepteurs, mais non acteurs. Je me rappelle avoir pleuré pendant ces séances autant pour avoir retrouvé des sentimants d'un amour incomparable, que pour avoir revécu des choses très difficiles, libérant automatiquement les entiments analogues que je pouvais ressentir dans ma vie présente.
J'ai pu PARDONNER à mes bourreaux, les larmes aux yeux, avec une facilité incroyable... bourreaux étant dans cette expérience ma mère , mon ex mari et sa fille dans cette vie!!! Ce qui est fou, c'est que le cerveau SAIT qui est qui, peut le traduire par des mots, en toute acceptation, tout en étant au fond de soi surpris de le savoir si facilement! On a l'impression à la fois de découvrir des choses, mais au fond de soi, on est si heureux d'avoir pu rouvrir cette grande bibliothèque de la mémoire en nous, sans laquelle, on n'aurait jamais eu la CLE à notre problème.

Je crois que le plus beau souvenir dans cette méthode à été la séance où j'ai pu me voir avant mon incarnation de cette vie, dans le grand tout, acceptant de revenir ici bas avec ma mission de vie clairement ressentie.

Je dois dire que ces expériences ont grandement marqué ma vie, avec cette découverte d'une " technique" sérieuse lorsqu'elle est bien menée par un thérapeute prêt à accueillir qui l'on est dans sa totalité, faisant en sorte, par rebond, que nous pouvons aussi NOUS accepter!

Par la suite, j'ai pu retrouver certaines mémoires très anciennes par d'autres méthodes, m'amenant à comprendre " qui" étaient certains amis rencontrés sur ma route.
Tous avaient été en contact avec moi dans d'autres vies, avec parfois des fins de vies atroces, ou m'ayant tout bonnement fait subir des atrocités pas croyables. Le but de nos rencontres était de nous retrouver ici et maintenant, de nous pardonner, de nous libérer, et de nous permettre de continuer ensuite notre route.

Merci encore une fois à toi, d'avoir produit ces posts, qui, je pense permettent aussi de comprendre et de LIBERER une partie de notre karma.

... désolée si mes paroles débordent de ce que tu avais voulu faire passer, mais l'hypnose et ses souvenirs m'y ont amenée.

:merci:
Revenir en haut Aller en bas
http://vol.des.anges.free.fr/
admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4534
Age : 47
Localisation : ici
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 17:51

le sujet est passionnant

pour ce partage

J'ai eu l'occasion de faire plusieurs "régressions sous hypnose légère" il y a quelques années
et j'avoue que j'en suis revenue avec des images bien précise

vraiment intéressant !!!



:merci:
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: merci bellerose ca m'encourage ! bien sur !   Lun 25 Jan - 19:10

au contraire bellerose ce témoignage est essentiel en preuve de ce qu'il est possible de vivre ainsi et j'osais pas trop aborder les choses sur ce merveilleux forum me souvenant de ce qui motiva de fortes réactions sur certains autres du à des superstitions et réactions épidermiques bien loin de mon vécu et ma pratique.

je suis ici sans doute mieux connu et mieux compris sans compter les quelques témoignages données par quelques membres rencontrés notamment grâce à ysa dans le sud ce qui me permet au vu ce que nous dit osmose de continuer surement avec plaisir.

oui vous avez vécu quelques possibilités magnifiques que cet état particulier nous offre , certains parviennent à les vivre par eux mêmes quelquefois .
je préfère par sécurité pour le patient et de par la force de ce qui remonte l'accompagner pour guider protéger ramener aussi ici et maintenant c'est essentiel.

je pratique une hypnose de type humaniste holistique avec de profondes connaissances de ceux qu'on était les travaux des chercheurs précédent et je vous livre là un résumé de mes connaissances déjà données en d'autres lieux qui résument un peu et donne un nom à des vécus ou des oui dires ou autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Alors voici ! l'hypnose semble un état magique mais pas du tout ! bien sur !   Lun 25 Jan - 19:13

Mais c 'est d abord une modification de la conscience de
veille et cela peut s' obtenir artificiellement !

donc en hypnotisant par des techniques qui focalisent l'attention de la conscience.

et naturellement !

quand on conduit par exemple ou
dans d'autres cas :
lorsqu'on est absorbé dans une lecture
en ces cas là

on est en hypnose auto produite
en auto hypnose tout simplement !

autrement très concentré sur une action x ou y tellement
focalisé !

qu'on ne sait plus !
par où on est passé

ce qu on a croisé et ainsi de suite ...

on a fonctionné comme un parfait robot automatique,

passé les vitesses
accéleré, ralenti,
et ainsi de suite ...

dans la lecture
on est si absorbé qu'on entend plus rien !
on est dans le monde de cette lecture en imagination

devant la tv ! observez une personne, son regard, son visage, ses mimiques
elle est subjuguée par l'image et le son et tout son corps réagit aux stimuli, au cinéma itou c'est très
proche !


C'est tout simple, quand une personne est sous hypnose
elle vit pleinement son "rêve suggéré"
odeur gout son couleur
les cinq sens sont dans le contexte de la suggestion
donnée
soit en hyperaction
soit atténués par exemple dans l'anesthésie plus de sens
du toucher donc plus de douleur
et ainsi de suite
ou bien au contraire on fait manger une pomme ou sentir
une fleur et le senti est !

sauf qu il n y a pas de pomme pas plus que de fleur !

et ainsi de suite !.

augmentation ou diminution des sens par exemple sont des
effets courant de cet état.
voilà à bientôt... rien de surnaturel la dedans que
du psychologique du au fonctionnement du cerveau..
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: L'Hypnose de quoi s'agit-il ?   Lun 25 Jan - 19:14

Mais qu'est ce donc ?

du mot grec HYPNOS correspondant qui signifie sommeil



ce mot hypnose a fait coulé beaucoup d 'encre ....

en tous cas c'est un sommeil bien particulier d'ailleurs
paradoxal car correspondant à la troisième phase d un cycle de sommeil mais
avec ses particularités de manifestations physiques et psychiques !

c'est vrai que c 'est une relation très intense entre
deux personnes et cette intensité de concentration fait toute sa force dans le
traitement éventuel ou pour obtenir un résultat donné !


toute Hypnose est une auto-hypnose quelque part car si je
t'hypnotise c'est toi qui t'endors qui te mets en transe qui acceptes d'y aller

en fait comme hypnotiseur
je suis le faire valoir de ton subconscient et lui et toi
en fin de compte vous faites le boulot !

c'est donc une relation fondamentalement de confiance et
en même temps de lâcher prise qui va dépendre aussi de ce qu on veut obtenir.

l'anamnèse avant toute intervention est essentielle !
c'est à dire d 'écoute des besoins
de la compréhension du besoin
et de ce qui est dit dans les non dits et ainsi de suite !

cette entente tacite que va générer cette écoute et ce
contrat dit sophronique chez nos sophrologues d'aujourd'hui
va permettre au patient au sujet dira-t-on
de se laisser aller
car il sait ce qui va se passer
il sait ce que l'on va faire ou l'opérateur va chercher à
aller et c 'est suffisant pour un lâcher-prise !


bien ainsi
on va accéder à l'autre facette de la personne,
à l'autre coté de la conscience enfin à une de ces facettes et là de bien curieux
phénomènes peuvent se produire ou être provoqués!

connaissez vous les différentes phases de l 'hypnose et
leurs effets suivant la vieille école !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Si les Etats de l'Hypnose m'étaient contés !   Lun 25 Jan - 19:15

la Catalepsie !



là tu es immobile figé , une statue
qui ne bouge plus
on peut positionner ton corps dans toute position
tes membres vont rester immobiles sans fatiguabilité
musculaire !

bien on a


la léthargie !


là c'est l'inverse
tu es tout mou comme du caoutchouc mou
tes membres ton corps sont affaissés sans force

une relaxation totale intégrale avec abaissement du
métabolisme basal
c'est à dire température, échange respiratoire ,
un sommeil très profond avec possibilité d'anesthésie
d'ailleurs du corps ,

si on soulève tes paupières, les yeux seront relevés vers
le haut
et ainsi de suite
on a l'impression d'une mort apparente
mais ton corps est tout mou pas de rigidité cadavérique

et souvent cet état naturel a induit les gens en erreur
et on a enterré des personnes qu'on croyait mortes
alors que c'étais de la léthargie
d'ou le croque mort si si !

bon c'est comme un état d'hibernation en quelque sorte
en tous cas de vie ralentie et profonde récupération
physique et psychique !

Bien vient ensuite

le Pompon de l'hypnose
ce qui est le plus remarquable,

le somnambulisme !



si connu par l'image d'Epinal
là alors tu dors et tu es réveillé en même temps
car tu dors mais tu agis
tu réagis et si je te demande de lever un bras
de tourner la tête
de marcher
de danser ou d'entendre de la musique
ou je ne sais
eh bien tu vas le faire
tu vas le vivre pleinement
complètement comme dans un rêve
mais avec le corps en plus qui va nous le montrer !

alors en crise naturelle
bien sur
cà peut être dangereux pour la personne suivant
ce qu'elle va faire
et en hypnose ca peut l 'être aussi !
suivant le degré de réponses aux suggestions que tu vas
avoir !

-j'en reparlerai-d'où la confiance

d où le travail de fond avec l'anamnèse !

d 'où une personne témoin présente !

d'où l enregistrement aussi pour l'après et son étude !

et ainsi de suite d'où les manipulations potentielles
possible
si on est dans un cadre qui est tout autre que la
relation humaniste qui est mon propos !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Hypnose et spectacle aussi ca existe qu'en est il ?   Lun 25 Jan - 19:19

Eh bien, il est vrai que souvent le phénomène de
Catalepsie sans que son nom soit forcement connu, a déjà été vu par les
nombeuses expériences de music hall et à la TV.
On place une personne en Hypnose les bras le long du corps
debout bien droite et particulièrement bien rigide par suggestion puis quand le
corps est en Catalepsie, on place le corps de cette personne à l'horizontale le
haut du dos et les pieds sur deux tréteaux présents pour l'occasion ou sur deux
chaises
et tel un baton
le corps reste raide comme un pont entre les deux
parfaitement raide et sans bouger aussi longtemps que l'opérateur le souhaite.

En plus
ils en rajoutent par la montée sur le corps d'une personne
qui s'assoit au milieu du corps sur le pont formé par lui ,
une personne assez lourde tant qu'à faire !

ou bien on va poser un parpaing assez large sur le corps
au niveau du ventre à plat et on va venir casser ce parpaing avec une masse par
un gars assez fort .

Bon ces démonstrations prouvent que la Catalepsie existe,
que la personne est bien en hypnose et que le corps devient raide et insensible.

Une autre preuve de cet état, c'est la fixité du regard, si on soulève les
paupières, elles resteront fixes et le regard sera horizontale généralement ,
la pupille dilatée qui n'accomode pas, le regard non expressif et sans réflexe
palpébral si la catalepsie est profonde....

Bon voilà le tableau de cet état particulier de modification de conscience et sa démonstration spectaculaire connue de tous !

quand il n'y a pas trucage bien sur !
Tout est imitable jusqu'à un certain point mais pas sur un sujet non préparé et bénévole qui vit celà pour la première fois...

Bien entendu , ce genre d'expérience poussée à l'extrême n'est pas ma tasse de thé !

Je la décris comme un fait, une réalité dans ce domaine dont chacun a pu être témoin ici ou là pour en expliquer le phénomène et le démystifier.

Ce qu'il faut savoir c'est qu'après, on va réveiller le sujet, ramener la personne à la conscience et on doit le faire avec délicatesse et prendre le temps et suivre les réactions de réveil tranquillement et malheureusement c'est pas trop ce qu'on voit sur scène
si c'est mal fait...
Bon si c'est bien fait , le sujet n'aura aucun problème,
elle n'aura rien ressenti et tout sera bien .
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Questions courantes !   Lun 25 Jan - 19:20

je n'ai parlé pour l'instant que de l'Hypnose
traditionnelle et des spécificités de cet état très particulier afin de mieux
en connaître la réalité.

3 questions courantes reviennent lors de mes conférences
et démonstrations en soirée dont je vais te faire part maintenant !

Je choisis naturellement ce ton convivial en le faisant
partager aux lecteurs pour moins le lasser et qu'il se sente concerner comme si
je lui parlais en face.

Première question ou interrogation double ou triple en
elle même :


"Vais-je me réveiller de cet état ?


" Et comment serai-je"


"Vais-je me souvenir de ce que j'ai vécu ou
aurais-je tout oublier"


La réponse est oui, je vais pouvoir te réveiller et tu
seras très bien sinon même mieux qu'avant, tu vas te souvenir ou non suivant les
méandres de ta mémoire et de ta conscience comme pendant le sommeil normal dès
fois tu te souviendras tellement de tout que tu vas me dire "mais, j'ai
pas dormi, j'ai tout entendu !"
Et pourtant ça fera une heure de passée dans cet état !

Alors , on se réveille toujours de l'Hypnose ou on est
mort au choix lol !
Bien sur la mort pouvant intervenir à tout moment,
pourquoi pas à ce moment là comme pendant le sommeil ou n'importe quel instant
de notre vie, quand c'est l'heure,c'est l'heure et ça ne se maîtrise pas !

Dans la mesure où tu es saine de corps et d'esprit avant
tu l'es pendant
tu l'es après !

Bon ceci dit ! pourquoi on va se réveiller et bien pour
deux raisons principales !

D'abord parce que notre cerveau et notre subconscient
ayant accepter d'endormir ce corps avec cette procédure et suivant ce qui est dit, va automatiquement exécuter l'ordre de réveil tout simplement !

Ensuite parce que même si l'hypnotiseur n'était plus là !
il est mort raide pendant la séance lol " y a t il un hypnotiseur dans la
salle" lol ou bien , le comble , il oublierait de réveiller son sujet et ça
s'est vu malheureusement ! que se passerait-il alors ?

Le sommeil hypnotique va s'estomper comme le sucre fond
dans l'eau je dirai , tout naturellement le cerveau de la personne va décrocher
des suggestions extérieures qui ne lui parviennent plus, le cerveau va se
mettre en boucle si je puis dire et repartir sur ses phases et cycle de sommeil
normal et ramener naturellement la personne vers le réveil entre quelques mn à
01h30 grand maximum, souvent pour un besoin pressant notamment ! lol !

Dans les expériences qui ont été menées lors de record du
monde de durée de sommeil hypnotique, voir le livre des record pour çà !
plus de 7 jours 24h sur 24 , il fallait que l'Hypnotiseur
soit là quasi en permanence pour maintenir le contact et assurer le succès de
l'opération !
Donc même là, pour que le sujet ne se réveille pas , il
fallait envoyer quelques suggestions pour maintenir l'état de léthargie ! C'est dire si on se réveille naturellement de cet état !

- On se souvient ou pas !

J'ai eu tous les cas de figure même avec des transes
légères !
Certains en transe profonde avec une mémoire complète
d'autre avec une transe légère et aucun souvenir et tous les intermediaires
....

Dans la mesure ou je n'induis pas l'effacement de la
mémoire pendant l'hypnose et que je laisse faire ce que veut la personne en fin
de compte !

Et sinon ! La personne va avoir un trou de mémoire comme
on dit et l'induction va agir ! ceci dit à la prochaine hypnose, tout va
revenir, car rien n'est perdu ! C'est comme si c'était stocké en nous de toutes
façons à la prochaine hypnose on pourra ramener à la conscience ce qui s'est
passé lors des dernières séances alors qu'à l'état de veille on a le trou !

C'est rassurant et important de le savoir, on ne peut pas
faire n'importe quoi impunément heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: l'hypnose pure à distance est un leurre !   Lun 25 Jan - 19:34

Il faut nuancer néanmoins, si tu hypnotises une personne et que tu lui fais une post-suggestion efficace dans laquelle tu lui dis que lorsque tu prononceras tel mot
ou tu lui fera ecouter telle musique
elle replongera en hypnose


et bien naturellement à distance


si tu lui telephones et prononces le mot ou lui demande d'
écouter telle musique elle replongera en hypnose


donc à distance alors que tu n'es pas là

mais il y a déjà eu hypnose avant !


on peut hypnotiser à distance par la radio la tv la ya un
support voix video ...; si les personnes au bout l'acceptent !

le danger est evidemmment que tu n'es pas la pour voir se
qui se passe et pour suivre la transe de la personne donc à proscrire
evidemment .

tu dois te faire hypnotiser avec quelqu un present et en
plus avec un garant de securite enregistrement temoin etc... comme cà pas de
combine....

quant à hypnotiser à distance sans support

sans que la
personne soit consentante

et bien sur pour lui faire faire ce qu'elle ne
voudrait pas
c'est de la légende de la Bd style Mandrake......toute croyance forte peut entrainer des dérives si le bon sens n'est plus là comme dans tout ....

voici donc quelques informations essentielles , il y a encore beaucoup à dire et surtout sur ce qui est aujourd'hui du domaine de l'Auto-hypnose qui est ma tasse de thé par contre et la recherche de l'autonomie et de l'auto gestion de la personne. de même avec l'hypnose humaniste qui va permettre de faciliter l'éveil de la personne si elle est prête et si elle le souhaite et si c'est sa quête... et sa volonté d'aller plus loin dans la connaissance de soi et des vérités qui nous régissent..; bien à vous...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Louve qui danse

avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 20:23

Je reconnais bien là mon Ami Lancelot au travers de ces précieuses et détaillées explications ! Il parle souvent peu, pourtant riche d'un savoir merveilleux, mais il agit efficace !

En toeu confiance je lui confierais ma personne si besoin était de faire une (ou des ...) séance(s) , l'occasion ne s'est pas encore présentée, je travaille par d'autres biais, mais je peux assurer du bon résultat ayant déjà par grand bonheur participé à un soin improvisé en plein coeur de la nature sur sa demande.

Puisse le Très-Haut vous envelopper de son manteau de douceur et vous faire vivre dans l'harmonie et la joie complètes d'être vous-même sans artifice et sans fausse-image !
Soayez bénis, et merci à Lancelot pour ce partage. Puisse-t-il pour notre plus grand bien pratiquer longtemps son art.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandyloup.fr
Bellerose

avatar

Féminin
Nombre de messages : 989
Age : 62
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 20:24

Je rajouterai ceci: lorsque la personne n'est pas ok pour être hypnotisée, cela ne marche pas, bien heureusement!

J'en ai fait l'expérience dans une conférence sur l'hypnose. Le public était sensé se laisser aller, et les éléments les plus réceptifs aux suggestions de l'hypnotiseur se retrouvaient en transe sur leur siège, puis allaient sur la scène pour poursuivre.
Certaines personnes ont très bien répondu à ces suggestions, c'était spectaculaire.

Je me rappelle avoir eu très peur de ne plus rien maîtriser, et j'ai fait barrage mentalement avec l'hypnotiseur... et bien, je suis restée en toute conscience sur ma chaise à regarder les autres.

Donc pas de souci, je ne pense pas qu'on puisse nous demander de faire quoi que ce soit que notre âme ne veuille pas faire sous hypnose.
C'est une chose importante à dire, car bien des gens ont peur justement d'être abusés dans leur intégrité et convictions.

Ceci dit, je ne mets absolument pas en doute ce que tu réalises avec tes patients, Lancelot!!!
Merci pour toutes tes explications, c'est passionnant, et je doute que ça laisse beaucoup de membres indifférents.

A plus!...

:noel18:
Revenir en haut Aller en bas
http://vol.des.anges.free.fr/
pegaze

avatar

Féminin
Nombre de messages : 958
Age : 50
Localisation : Charnas
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 21:03

merci beaucoup pour ces précisions!!!
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6682
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Lun 25 Jan - 21:05

je me souviens Lancelot d'un cours sur l'hypnose il ya déjà bien longtemps un soir sur le tableau noir de ma fille !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: merci sandy merci bellerose   Lun 25 Jan - 22:02

oui on ne peut hypnotiser quelqu'un contre sa volonté dans ces cadres là ou bien de manière très dangereuse pour le psychisme de la personne j'ai des vidéos d'un hypnotiseur célèbre qui s'est permis ce genre de chose malheureusement !

quant aux séances que je fais la non seulement, il en n'est pas question une seconde évidemment mais c'est justement l'inverse qui est recherché et demandé bien sur !
garant du libre arbitre de chacun et de son autonomie j'apporte aux personnes déjà une solution immédiate pour reprendre le dessus et je redonne la main pour qu'ils puissent par eux -mêmes par la suite s'auto gérer.

merci à vous pour vos futures questions...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: oh oui c'est vrai lol !   Lun 25 Jan - 22:04

quel bon souvenir , eh bien à votre disposition on s'est si peu revu depuis !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Mar 26 Jan - 0:45

C'est super interessant Lancelot !....

Perso, je me suis toujours tenue bien loin de ce genre de pratique.... ça me fait peur... va savoir pourquoi....

Mais expliqué comme ça.... et avec quelqu'un de confiance... finalement pourquoi pas ?...

Y a t il un risque d'etre "envahie" par des entités "louches" pendant qu'on est en état d'hypnose ?
Est on plus vulnérable ?
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: bonne question rarement posée d'ailleurs ! céline merci !   Mar 26 Jan - 3:27

je n'ai jamais eu ce soucis pour plusieurs raisons !

d'abord une personne en cet état n'est pas en décorporation astrale et entrain de se balader n'importe où ! surtout dans un travail de coaching qui a pour propos de se centrer sur la personne de s'en occuper d'être là avec elle
de l'accompagner je dirai même
dans les circuits mémorielles de son cerveau afin de dénicher ce qui coince et se répète en boucle et génère le ou les maux qu'elle subit.

addictions tocs phobies ou bien coaching d'entrainement à la performance, assurance en soi résultat à un examen je ne sais ! on est centrer sur le corps et le psychisme intime on se balade pas en dehors c'est clair !

bien pour moi toute personne est sacrée et ce travail à fortiori d'autant plus,
alors, quand il s'agit d'aller plus loin comme pour l expérience vécue par bellerose dans les vies passées, en fait à remonter ou monter la ligne du temps , on va mettre des balises de sécurité renforcées, on va assurer pour que l'espace soit sain à tout point de vue, je dirai. et aussi les conditions extérieures propices pour écarter tout danger éventuel. téléphone coupé et ainsi de suite on fait pas une régression au milieu du métro en heure de pointe c'est clair .

mais bien plutôt en un lieu protégé cocooning oblige afin que la personne soit non seulement en confiance mais détendue et sereine. et on va enregistrer évidemment avec l'accord voir filmé tout est important . voilà. comme tout une fourchette un couteau sont des objets anodins du repas et peuvent devenir des objets dangereux pourtant ! alors ici on est dans le sacré dans l'intime, on respecte n'est ce pas ...et on est respecté le ciel n'est jamais bien loin alors.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: un beau témoignage ! sur tf1 !   Mar 26 Jan - 4:09

Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Le cerveau sous hypnose   Mar 26 Jan - 4:16

Le cerveau sous hypnose
Pierre Rainville a réalisé les premières images du cerveau sous hypnose.



La constance des résultats obtenus dans deux études distinctes montre que les modifications observées dans l’activité neuronale des sujets hypnotisés sont marquées et fiables, souligne Pierre Rainville.

L’état hypnotique est-il un état de conscience distinct ou simplement une forme de demi-sommeil? Jusqu’ici, les chercheurs ne disposaient que de données subjectives pour décrire et comprendre cet état caractérisé par un abandon de l’autocontrôle et par une modification de la conscience telle qu’elle se manifeste dans les états de veille du sommeil.

Des travaux menés par une équipe de chercheurs, dont Pierre Rainville du Département de stomatologie de la Faculté de médecine dentaire, viennent d’apporter une contribution majeure à ce débat en montrant que les changements subjectifs liés à l’hypnose sont accompagnés de modifications de l’activité neuronale.



«On ne savait rien des mécanismes neuronaux qui sous-tendent l’état hypnotique, souligne Pierre Rainville. Les seules données dont nous disposions étaient recueillies de façon indirecte par électroencéphalogrammes et demeuraient controversées.»

Au cours de deux expériences distinctes, lui et son équipe ont soumis près d’une vingtaine de sujets hypnotisés au test de l’imagerie cérébrale. Il s’agit des deux premières expériences dans le monde à analyser l’état hypnotique à partir de ce procédé. Dans l’une d’elles, les sujets ont également évalué leur propre degré de relaxation et de concentration (absorption mentale) atteint au cours de l’hypnose.
Évaluation subjective et imagerie

L’imagerie cérébrale a révélé de nombreuses différences dans l’activité des divers mécanismes qui régulent la conscience et l’attention et qui distinguent un état de veille «normal» de l’état hypnotique. Ces modifications — augmentation ou diminution selon les zones du cerveau — sont apparues corrélées avec les évaluations subjectives: plus le sujet s’était senti détendu ou concentré, plus les modifications neuronales étaient grandes.

«Le sentiment d’“absorption mentale” pendant l’hypnose est apparu lié avec une augmentation de l’activité dans le cortex cingulaire antérieur, dans le thalamus et dans certaines régions du tronc cérébral, de même qu’avec une diminution de l’activité dans les lobes pariétaux, précise Pierre Rainville. Une corrélation a également été observée entre le degré de relaxation et une hausse d’activité dans le cortex visuel et une diminution dans d’autres régions pariétales et du tronc cérébral.»

Le cortex cingulaire antérieur est une structure du système limbique qui joue un rôle dans l’attention et dans le contrôle du mouvement au cours de tâches cognitives. Le surcroît d’activité dans cette zone peut découler de l’attention portée aux consignes de l’hypnotiseur.


Les différentes zones du cerveau où des modifications de l’activité neuronale ont été constatées au cours de l’état hypnotique.

Quant à l’augmentation de l’activité dans le cortex visuel, elle pourrait être due, selon le chercheur, à un relâchement des mécanismes d’inhibition actifs pendant l’état de veille; ce relâchement faciliterait la production d’images mentales.

La diminution de l’activité dans les lobes pariétaux et dans le tronc cérébral touchait pour sa part des structures liées à l’établissement des distinctions entre le corps et l’environnement extérieur, donc la délimitation du soi. Cette observation paraît cohérente avec l’état de détente des sujets mais demeure sujette à interprétation.

Les chercheurs ont par ailleurs eu la surprise de noter une augmentation d’activité dans le lobe frontal, siège du contrôle des fonctions exécutives. Cette augmentation va à l’encontre d’hypothèses prévoyant une diminution de l’activité dans cette zone puisque le sujet en état d’hypnose semble perdre son autocontrôle.
Une combinaison particulière

Aux yeux de Pierre Rainville, le patron de l’activité cérébrale pendant l’hypnose apparaît comme un amalgame de plusieurs circuits cognitifs liés à des états de conscience différents et sans qu’aucun de ces circuits ne soit spécifique à l’hypnose. Sous certains aspects, l’état observé se rapproche du sommeil alors que d’autres facteurs relèvent de l’état de veille.

«Ce qui peut être propre à l’hypnose, précise-t-il, c’est la combinaison particulière de facteurs neuronaux actifs dans la régulation de la conscience.»

Le fait que ces résultats ont été obtenus dans deux expériences distinctes et avec des sujets différents montre, selon le chercheur, que les changements induits par l’hypnose sont marqués et fiables.
Pierre Rainville poursuit ses travaux afin de mieux comprendre la dissociation observée dans la conscience du sujet hypnotisé et qui provoque une perte de son autocontrôle. Cette dissociation est manifeste lorsque, par exemple, on demande à un sujet de contracter un muscle qu’il ne pourra détendre que si l’hypnotiseur le lui demande.

«Le sentiment que le contrôle musculaire échappe à la volonté du sujet pourrait être dû à une interruption de la communication entre le cortex frontal et les lobes pariétaux», pense le chercheur. Dans la séquence normale de l’enclenchement d’un mouvement, le cortex frontal lance l’information au cortex moteur en même temps qu’aux lobes pariétaux, où sont traitées les données en provenance de l’environnement extérieur et permettant de situer le corps dans l’espace. L’interruption de cette communication pourrait expliquer que le sujet n’arrive plus à contrôler ses muscles.

Cette hypothèse pourra être vérifiée si l’on analyse la coordination de l’activité neuronale de la zone frontale et des régions pariétales lorsqu’un sujet effectue une tâche motrice à l’état de veille et sous hypnose.

Daniel Baril

http://www.iforum.umontreal.ca/Forum/ArchivesForum/2002-2003/030127/article1962.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Vivotte

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1379
Localisation : France
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Mar 26 Jan - 14:10

Bonjour à tous,

J'aime beaucou ta décription Bellerose. Je suis un peu comme toi, je ne me laisse pas aller par peur de perdre ma maîtrise. Par contre ma fille, part au quart de tour et j'ai beaucoup appris à travers ses régressions.

Par exemple qu'en d'autres temps, elle avait eu une fille qui se prénommait Carole. Lorsque j'étais jeune fille dans cette vie, je me disais que si j'avais plus tard un enfant, fille ou garçon, ça sera Carole. J'en ai deux, fille et garçon et ils ne se prénomment pas ainsi. Pourtant, cela m'avait tenu des années. Par la suite et au grès de ses autres régressions, j'ai réalisé avoir été sa fille Carole.

Merci pour ce beau partage

Vivotte
Revenir en haut Aller en bas
http://genealogie-reincarna.forumactif.name/forum
Bellerose

avatar

Féminin
Nombre de messages : 989
Age : 62
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Mar 26 Jan - 14:27

C'est superbe, ce que tu dis, Vivotte, et ça illustre bien les "mystères" des réincarnations!

Merci à toi. Nous sommes tous là pour nous instruire mutuellement, et grandir encore et encore.

:noel18:
Revenir en haut Aller en bas
http://vol.des.anges.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Mer 27 Jan - 22:29

Merci Lancelot pour toutes ces infos !

:bisous46:
Revenir en haut Aller en bas
Rêve d'étoile

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 60
Localisation : Montpellier
Humeur : Quand on veut changer les autres, la question est: "Que dois je changer en moi?"
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   Jeu 28 Jan - 9:11

On remarque que tu possèdes une maitrise totale du sujet Lancelot.
En tout cas, c'est gentil de ta part d'avoir partagé ces connaissances très approfondies avec nous et dont nous ne sommes pas forcément au courant.

Il est tombé au bon moment ton post, c'est un domaine qui me tente depuis longtemps.
Je savais depuis pas mal de temps déjà, que les dentistes et l'hypnose font très bon ménage. En effet, j'ai une amie qui pratique cela à cause d'une allergie aux anesthésiants. Elle cherchait donc un moyen de ne pas souffrir et un jour elle a entendu parlé de cette méthode, elle s'est dit pourquoi pas, elle a appris l'auto-hypnose et ça a marché tout naturellement. Maintenant, elle pratique chaque fois qu'elle a rendez-vous chez son dentiste.

D'ailleurs à propos d'auto-hypnose, j'ai quelques petites questions d'ordre un peu plus techniques,
D'abord, j'aimerais savoir si il existe des gens "non-hypnotisables"?
Je m'explique. Etant moi même attiré par cela, avant d'apprendre j'ai bien sûr voulu essayer de me faire hypnotiser, Et ça n'a jamais marché, cela malgré plusieurs tentatives avec des personnes différentes. Ce n'est pas faute de le vouloir pourtant. Donc, c'est un domaine qui m'attire vraiment mais que j'ai fini par laisser tomber par déception. Je me dit bien souvent que c'est très dommage.

Ensuite, j'aimerais savoir s'il est facile d'apprendre l'auto hypnose?
Et encore où peut on apprendre cela et comment reconnaitre de bons professeurs? Peut être même qu'on peut apprendre tout seul.

Merci pour ton aide, Lancelot.
Bizoos à tous
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
http://reve.d.etoile.free.fr
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: merci c'est gentil   Jeu 28 Jan - 11:35

ma connaissance mon savoir faire sont à votre disposition évidemment si ca peut vous apporter tant mieux j en suis toujours étonné car mon histoire de vie m'a accordée ce savoir faire dès très jeune et du coup c'est naturel quoi !
je te répondrai ce soir car il est nécessaire de developper un peu tous ces élément pour te répondre d'un point de vue générale qui apportera à tous et pour le particulier si tu le souhaites je le ferai par mp si tu demandes.

tu as déjà quelques éléments de réponses dans les posts précédents mais je vais préciser .
juste une chose on n'est pas réfractaire par hasard et plusieurs causes sont possibles dues fondamentalement aux peurs intérieures, au savoir faire de ceux consultés et leur capacité d'empathie et de mise en confiance, aux blocages que le s premières expériences ont pu mettre en place .
bon on voit tout çà. mais c'est toujours possible ne t'inquiete pas tu l'es d'après ce que je ressens aussi... car cela appartient au fonctionnement normal de notre cerveau et tu as j 'ai le même que ton amie mais pas les mêmes contenus !...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...   

Revenir en haut Aller en bas
 
preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» preuves scientifiques de la réalité des effets de l'hypnose...
» VSD - Hors série: Ovnis les preuves scientifiques
» Les preuves scientifiques d'une vie après la mort
» L'autoguérison, preuves scientifiques
» Loch Ness - De la légende aux preuves scientifiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Médecine douce-
Sauter vers: