Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE SAVOIR OCCULTE, LA VOLONTE, LE COURAGE, L'AMOUR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 61
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: LE SAVOIR OCCULTE, LA VOLONTE, LE COURAGE, L'AMOUR.   Mar 3 Aoû - 23:51


LE SAVOIR OCCULTE, LA VOLONTE, LE COURAGE, L'AMOUR.

1° - Le Savoir Occulte.

Chacun, pour peu qu'il ait une formation scolaire de base, peut l'acquérir par l'étude assidue. De nombreux livres, suffisamment sérieux traitent ce sujet ; ils peuvent être étudiés avec toutefois une certaine méfiance et surtout avec un certain bon sens, garde fous naturels existants en chacun de nous. La Connaissance théorique des Lois ainsi apprises permet au chercheur d'obtenir graduellement un certain savoir qui l'aidera à s'approcher peu à peu de la plus Haute Sagesse.

2° - La Volonté.

Elle doit être acquise dans le Savoir Occulte, particulièrement par les expériences et par l'usage pratique de la Connaissance, par la Ténacité, la Patience et surtout par la Persévérance. Le néophyte doit surtout faire preuve à chaque instant de son avancement, à chaque pas sur le Sentier, à chaque chute après un obstacle, d'une volonté inflexible, sans faille (*).

(*) afin d'harmoniser les trois cerveaux et construire ainsi notre volonté.

3° - Le Courage.

Pour avancer fermement sur la Voie, il est nécessaire de poursuivre son but sans désemparer et surtout sans tenir compte des échecs éventuels, des chutes et des expériences douloureuses que la vie au quotidien nous met sur le chemin.

4° - L'Amour.

C'est la plus grande des forces de la Vie. Elle est nécessaire pour avancer sur le Chemin de la Spiritualité. S'aimer et aimer les autres. Aimer les choses, les êtres et les animaux tels qu'ils sont. Découvrir en eux et en soi le Divin. Autant d'états qui permettront au néophyte d'avancer de plus en plus vite sur le Sentier et qui l'amèneront vers le but suprême.
Le Savoir occulte, la Volonté, le Courage et l'Amour mènent, pour peu que l'on persévère, vers la Lumière...
LA PEUR OU LA CRAINTE

Beaucoup d'hommes s'interrogent, aujourd'hui, sur leur origine, sur leur devenir. Pourtant tous ont encore la Crainte de s'intéresser à une recherche intérieure, trop narcissique à leurs yeux. Les mots "occulte", "ésotérisme", "magie" et même "religion", font peur à certains et avec le spiritualisme on a l'impression d'être dans un monde complexe, réputé fermé, voire incompréhensible. L'occulte, il faut bien le dire, est tout ce qui est Inconnu au rationaliste et qui cependant entoure l'homme, influençant plus ou moins ses actions, sans qu'il s'en rende compte. L'occulte crée un lien supra-humain et invisible, qui dépasse notre condition humaine et nous relie d'une certaine manière aux forces vives de la nature.

Nous apprendrons au cours des pages qui suivent comment cela peut se produire dans notre vie terrestre. Car qu'on le veuille ou non, nous subissons l'ascendant des astres, du ciel, du Soleil, et de la Lune qui se combinent aux états de la Terre. Le plan astral rejoint le plan terrestre dans une métaphysique universelle, que nous aborderons dans l'étude de la Conscience Cosmique et des Sciences Cosmiques.

Pour comprendre cela, il faut interroger les "racines" de cette Conscience Universelle, prendre conscience des forces vives qui sommeillent en nous, remédier, cerner nos exigences innées afin d'extraire la connaissance de nos Ténèbres, et de marcher vers la Lumière.

Dans les siècles d'ignorance, (par rapport au siècle actuel dit siècle de la Science) et chez les peuples encore peu cultivés, la Règle Inviolable, de ceux qui savaient : les "Initiés", était de ne livrer les "Connaissances supérieures" qu'aux hommes qui s'étaient déjà élevés par leurs recherches personnelles, leurs études à un niveau intellectuel suffisant pour les comprendre, et à un niveau moral suffisamment élevé pour ne pas en abuser auprès des ignorants.

Aujourd'hui, beaucoup d'hommes grâce à leur niveau d'instruction et à leur niveau de morale peuvent être capables d'aborder les sciences occultes, ou ésotériques, avec un semblant de succès.

Cependant, il faut bien le dire, ces profanes bien que très instruits sont plus aptes à emmagasiner un certain nombre de faits qu'à pénétrer avec justesse et perspicacité le sens réel des grandes conceptions, des grandes lois de l'Univers et des Mystères qui les entourent.
Par ailleurs, il ne faut jamais oublier, que l'on ne peut acquérir la "Connaissance" que par une longue étude des Doctrines Esotériques et surtout par un vécu de tout instant ainsi que par de nombreuses expériences personnelles. Pour bien réussir, l'Initié doit, dès qu'il a entrepris sa marche sur le Sentier, consolider les "Quatre Piliers du Temple de Salomon" sur lequel est bâtie la vraie "Science".
LE CHEMINEMENT INITIATIQUE

Avant toute chose, je voudrais attirer votre attention sur un point essentiel d'une théorie fondamentale qui précise : "Qu'un traité d'Esotérisme, d'Occultisme, ou encore d'Hermétisme, que ce soit sous la forme de communications, ou comme un traité approfondi et détaillé, ne fait pas plus un "Initié", qu'un mémento de mathématiques, un mathématicien, ou qu'un traité de médecine, un médecin".

Tout "Chercheur de Vérité" doit savoir, dès son entrée sur le Sentier, que l'Initiation est un renouvellement permanent de la personnalité, une ascension de la conscience, une recherche constante pour atteindre le Divin, le passage du psychisme de chacun à une qualité supérieure que nul livre, nul Maître, nul gourou, ne peuvent conférer ! Il faut bien se pénétrer de cela... Quoi que l'on en dise ! On ne devient un "Initié" que par un travail intime et personnel , fait de méditation, de compréhension, d'humilité, de patience, de joie, d'amour et surtout d'effort personnel afin de permettre à son être intérieur de se nourrir de certains principes et de certaines données spirituelles.

Pour un labeur de ce genre, un Frère Aîné plus instruit sur le sentier, peut servir de guide, indiquer des procédés, montrer des exemples, mais là s'arrête son travail. Cependant, sachez que rien n'est acquis, si vous ne vous mettez pas au travail vous-mêmes, et sur vous-mêmes, avec une volonté inflexible.

Le cheminement initiatique n'est pas toujours facile à réaliser. Nous sommes parfois confrontés à des difficultés de tous ordres, et nous devons faire preuve d'un grand discernement. Les anciens récits populaires vont jusqu'à mentionner que les candidats à l'Initiation devaient subir des épreuves avant d'être admis dans les Temples de Mystères. Il faut voir cela dans le contexte des époques et des moyens de communications, souvent dangereux, que devaient emprunter les voyageurs. De plus, la Tradition était entièrement orale, et la vulgarisation de ce que nous nommons aujourd'hui "l'ésotérisme" était pratiquement inexistante pour la masse. Il fallait également éloigner les simples curieux, et c'est pourquoi les récits les plus fantastiques circulaient pour tout ce qui concernait les Sciences occultes. Il est cependant vrai que les Maîtres de Sagesse ont toujours fait subir certains tests aux postulants. Ces "épreuves de vérité" portaient surtout sur la sincérité de la recherche et les mobiles qui avaient présidé à celle-ci. Bien que le sens profond de l'initiation soit toujours le même, les moyens d'expression du courant initiatique sont quelque peu différents de nos jours. Les épreuves se situent, aujourd'hui, au niveau du combat que nous devons livrer à notre nature inférieure, afin d'éviter que celle-ci ne domine entièrement notre personnalité. Nous devons réaliser un "équilibre" entre les différentes parties de notre être pour vivre pleinement notre condition humaine. En fait, comme nous le verrons ultérieurement, c'est en nous-mêmes que nous devrons chercher la cause de ces épreuves. Et, comme nous nous en rendrons vite compte, il sera souvent nécessaire d'effectuer un effort important pour dépasser ces conditions. Nous nous apercevrons ensuite que nous avons assimilé une connaissance qui restera pour nous une expérience enrichissante et un acquis pour notre avenir.

Je dois aussi vous prévenir qu'il existe une autre forme d'épreuves, caractéristique du Sentier Initiatique, qui concerne l'acquisition de la Connaissance et toutes les incidences qu'elle implique. Le fait de suivre un enseignement et de pratiquer certains exercices d'éveil nous introduit dans le domaine des sources et manifestations de la vie au plus haut niveau. Ces études et leurs résultats peuvent nous amener à considérer que nous sommes des êtres supérieurs. Cela nous amène souvent à vouloir gravir trop rapidement les différents paliers. Les Sages et les Maîtres du Passé mettaient en garde le néophyte contre les attitudes qui sont contraires à l'initiation, aux Vérités éternelles. Ces premières grandes épreuves initiatiques sont au nombre de Deux : elles se dénomment Patience et Humilité, et sont des vertus fondamentales pour l'acquisition de la Connaissance.

L'aspiration, qui nous pousse à apprendre les Grandes Lois de la Vie, fait naître en nous une impatience, bien humaine d'ailleurs. Cette impatience doit être contenue, car elle nous procurera la force nécessaire pour supporter les difficultés qui pourraient surgir sur notre sentier. Le développement de la personnalité et l'éveil des facultés demandent du temps et doivent suivre un processus naturel. Il n'y a donc pas lieu de manifester de l'impatience en essayant de brûler les étapes, la Nature a ses lois et l'Homme ne peut les violer sans conséquences... L'humilité est une qualité fondamentale. Elle ne doit pas être une manifestation de faiblesse, mais une prise de conscience du chemin à parcourir et de notre manque actuel de connaissances et de maturité spirituelle.
L'humilité implique le respect de la Hiérarchie, en tant que valeur et guide, sans manifestation d’idolâtrie ou d'inhibition de notre personnalité. L'humble connaît les limites à ne pas dépasser mais aussi sa valeur réelle. Il s'agit donc de rester digne, mais ouvert à toute opportunité et à toute connaissance. Il y a quatre Verbes Initiatiques : Savoir, Vouloir, Oser, Se Taire. La pratique du sens profond de ces quatre verbes nous permet de vivre les deux vertus que sont la Patience et l'Humilité vraies.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
 
LE SAVOIR OCCULTE, LA VOLONTE, LE COURAGE, L'AMOUR.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manque de volonté
» les anniversaires chez Cathy !
» transmettre un message
» célébration de noel, une fête païenne ???
» Napoléon et l'Occulte......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Documents coups de coeur-
Sauter vers: