Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 62
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?   Jeu 21 Juil - 9:39

Theodora et la Réincarnation ...


"Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?



Tout cela date du VIe siècle après Jésus-Christ, lorsqu'une fillette appelée Théodora naquit aux alentours de l'an 508, à Constantinople. Alors qu'elle était encore enfant, son père, un dompteur de fauves des arènes de ladite ville, fut écrasé par l'étreinte mortelle d'un ours. Sa mère, qui avait alors trois filles, se dédia au cirque, Théodora étant son assistante sur scène. À l'âge de 10 ans, Théodora eut un second emploi : assistante de sa soeur aînée, Comito. Pendant que Comito pénétrait dans une maison pour exaucer un homme, Théodora allait de maison en maison avec un tabouret sur la tête et, attendait sa soeur pour de nouvelles prestations. À 12 ans, Théodora devint donc une prostituée le jour et, une talentueuse actrice de cirque la nuit. Elle ne tarda pas à devenir connue du fait de ses extraordinaires talents pour divertir les spectateurs. Elle avait une façon toute spéciale et plaisante de gonfler ses joues et de transfigurer son visage. Elle possédait déjà un beau corps de femme qui excitait la libido des hommes. C'était une adolescente belle et libertine!



La première grande aventure de Théodora eut lieu avec un noble appelé Hekebolus, qui la trouva en flagrant adultère avec un autre homme. Le noble, indigné, l'expulsa de la province africaine de Pentopis (Bengasi), l'abandonnant à son propre sort. Après avoir beaucoup marché, affaiblie, affamée, elle parvint à atteindre la cité d'Alexandrie, le Paris du monde antique, une ville de 100 000 courtisans et de 500 000 hommes. Là, elle s'y est prostituée, fut incarcéré pour incitation à l'émeute et autres choses, et dut voir son dos être brûlé par le fer incandescent ; ensuite, elle a parcouru des chemins tortueux, en une succession d'événements désordonnés : elle tomba amoureuse d'un jeune homme riche, tomba enceinte et fut abandonnée par celui-ci ; elle songea à se suicider mais préféra entrer au couvent et, aussitôt après que le beau garçon vit la lumière, elle l'abandonna au seuil de la porte de la grand-mère de celui-ci, et s'est enfui en direction de Constantinople. Là, âgée de 18 ans, elle rencontra une vieille amie actrice qui lui a remis une lettre de recommandation pour l'empereur Justinien, qui avait le pouvoir de l'autoriser à réintégrer le cirque.



Justinien (Flavius Petrus Sabatius Justinianus) était le dirigeant de l'empire romain d'Orient, un homme très puissant, un excellent combattant, bien qu'ayant une instruction rigoureuse.



Théodora alla le trouver pour lui remettre la lettre, et c'est alors que l'inattendu s'est produit : Justinien resta bouche bée face à la beauté de Théodora. En lisant la lettre, il affirma : « vous ne retournerez pas au cirque ».



Justinien n'aimait pas apparaître en public et il vit en elle l'allure d'une impératrice.



C'était tout ce qu'elle désirait : le pouvoir, l'argent, le confort. Le mariage fit s'élever des protestations de tous bords, car elle avait été actrice et que la loi prohibait le mariage entre les nobles et les femmes qui foulaient la scène... Mais, Justinien passa outre la loi.



En devenant impératrice, elle contracta une légion d'espions chargés de capturer ceux qui diffamaient son image. Elle expulsa 500 prostituées de la capitale et construisit un «asile du repentir» pour elles, sur la berge asiatique du Bosphore. Quant aux nobles, qui étaient finalement admis à baiser ses pieds après une très fatigante attente dans l'antichambre, elle les congédiait à coups de pied.



Un jour, son fils abandonné réapparut en sa présence, venant d'Arabie, et la menaça d'aller voir l'empereur. Après la menace, le garçon disparut mystérieusement. Justinien était « guidé » par elle. Il en vint même à expulser un Pape (Silvère) et y plaça un autre à sa place (Vigile). Il ferma l'université d'Athènes (529) et érigea la basilique Sainte-Sophie (Constantinople).



Il s'est agi là d'un petit passage de l'histoire d'un grand empire mais, sans plus attendre, dévoilons « la fin de la réincarnation » visée en titre de cet article.



Théodora tomba malade, atteinte d'un cancer. Elle croyait pieusement dans la réincarnation, mais en avait très peur, du fait de son passé livré à la prostitution, et d'une vie tournée vers les plaisirs de la chair, l'ambition de la richesse... Et donc, elle ne souhaitait pas réincarner, ne souhaitant pas affronter la réalité des faits. La réincarnation faisait partie des enseignements de ceux qui s'initiaient au christianisme jusqu'aux années 557/558, date à laquelle Justinien (pour amenuiser la peur de Théodora) avait ordonné l'organisation du second concile de Constantinople qui décréta que la réincarnation était une doctrine hérétique et qui déclarait que le repentir à l'heure de la mort libérait l'individu de ses fautes.



Et ce fut ainsi la fin de la réincarnation !



Théodora gouverna durant 20 ans et mourut prématurément à 44 ans. Avant son décès, elle a souhaité s'embellir de joyaux et des plus beaux vêtements possibles, et accorda une audience dans la salle du trône dans la mesure où elle voulait que le peuple garde en mémoire l'image, non d'une femme malade mais, d'une magnifique impératrice.



Chaque jour un peu plus, la réincarnation fut substituée par la notion de résurrection. Et lorsque Johannes Gutenberg lança la presse au XVe siècle de notre ère, il est probable que le terme réincarnation était oublié ou abandonné. Aux alentours de 1455, Gutenberg commença l'impression de sa grande bible composée de 42 lignes et 1282 pages, en latin, connue sous le nom de «bible de Gutenberg», qui assura la suprématie de la résurrection."





http://www.spiritisme.net/index.php?option=com_content&view=article&id=273:la-fin-de-la-reincarnation&catid=108:histoire&Itemid=20
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?   Jeu 21 Juil - 14:54

On dit même que le pape n'a pas pu assister à ce fameux concile.




Lancelot




Ghislaine





Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 51
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?   Jeu 21 Juil - 22:13

Kikou

Je ne connaissais pas cette partie de l'histoire mais je me suis régalé à la lire.

Merci Lancelot



Revenir en haut Aller en bas
Nunki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 64
Localisation : Haute Normandie
Humeur : Naturellement divine
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?   Ven 29 Juil - 21:43

Je ne connaissais pas ce texte.

Ce fut un plaisir de le lire, la connaissance de toutes ces choses amène à bien plus de grandeur .

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Mais pourquoi personne ne prêche la réincarnation comme jadis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stresser, mais pourquoi??
» Personne n'a jamais parlé comme cet homme !
» pourquoi verrouillez le sujet Garabandal???
» Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!
» Pourquoi l'histoire ne fait-elle plus partie des Lettres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: NOS CROYANCES-
Sauter vers: