Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le collège initiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 61
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Le collège initiatique    Dim 25 Déc - 15:48

Le collège initiatique

Il est formé de guides d'une égale importance qui ont vécu de nombreuses expériences de vies passées. Ils ont tous trouvé et réalisé la Sagesse millénaire, immuable, qui forme la Connaissance. C'est une véritable assemblée soumise à un grand guide qui est leur conseiller. Les buts de ce collège sont très variés, mais leur principal est de faire progresser des êtres désincarnés ou non, mais qui le désirent. Les guides ont des missions très différentes qu'ils adaptent au degré d'évolution de ceux dont ils ont la charge. Le collège que je fréquente comporte, à peu d'exceptions près, peu de vivants "en voyage". Pour ces derniers, après un temps d'instruction donné en vue du but futur... Temps pendant lequel ils deviennent "élèves" du collège ; c'est à dire Disciples avant de devenir des guides instructeurs à leur tour. Attention, ne confondez pas, ils ne deviennent pas des guides. Ils ont le droit d'exprimer leur avis au cours des discussions mais cela ne va pas plus loin. On leur confie des désincarnés pour parfaire leur éducation et leur permettre d'agir ensuite par eux-mêmes… Si l'on peut s'exprimer ainsi, je dirais que le travail qui nous est confié est divisé en plusieurs parties comme par exemple l'éveil des morts et, suivant le cas… Les méthodes à suivre pour y arriver. Certains sont autorisés à être, pour un temps, les intermédiaires entre désincarnés et vivants ; pour d'autres, ce sera le développement de leur intuition ou de leur "don" afin qu'ils accélèrent leur progression. Il serait ennuyeux d'énumérer tous les travaux qui se font dans ce collège mais sachez que dans ce lieu, comme ailleurs dans l'au-delà, il n'y a jamais d'obligation. Ne deviennent élèves de ce collège que ceux qui en acceptent les responsabilités.

La grande majorité de ces disciples est constituée par des âmes désincarnées qui forment leur futur. Mais comme je vous l'ai dit, il y a aussi des êtres vivants, qui après avoir vécu des initiations majeures, sont devenus disciple pour un temps et qui maintenant enseignent à leur tour. Les guides donnent un enseignement pour tous. Enseignement dont le but est d'apprendre à rechercher la Lumière de l'Esprit pour accomplir dans le monde le devoir d'homme dans la justice et l'Amour. Il est développé sous bien des formes... Parfois l'homme ne se sent pas libre et traduit cela par "être mal dans sa peau". Mais il n'atteindra sa libération intérieure que lorsqu'il aura trouvé la conscience intégrale de sa réalité ; que lorsqu'il aura accepté la vie telle qu'elle est.. Ainsi que la mort d'ailleurs… Alors, il saura que dans l'éternel cosmos, il est lui-même éternel. La mort est une naissance à une vie nouvelle… Notre forme de vie passe d'un état à un autre. Ce que nous appelons-le passé et le futur n'existe que par rapport au présent…

Combien de fois dans la vie, lorsque nous ne sommes pas satisfaits, que nous nous sentons déséquilibrés, ne faisons-nous appel à un secours extérieur ? Pensant ainsi résoudre nos problèmes, plutôt que de faire notre propre analyse, plutôt que de rechercher la source de tous ces problèmes dans notre propre cœur, par l'observation intérieure. Pour cela, il faudrait pouvoir se détacher de soi-même. Se dire que notre corps et sa vie personnelle ne sont pas notre "Moi". Nos pensées agissent dans l'intellect, elles peuvent être réfléchies ou spontanées mais sachez que l'intellect n'est que l'enveloppe du "Moi"… Ce que nous appelons le "JE", le Moi" est fondamental dans l'état de veille mais il agit aussi au travers du rêve ou du sommeil profond. Ce "Moi" doit être dépassé si nous désirons pouvoir arriver à l'essence de l'être qui est pure Connaissance. Il nous faut rejoindre le "Soi" et pour cela, nous devons rejeter tout ce qui forme le "Moi". La recherche du "Soi" implique une forte maîtrise de l'esprit afin qu'il ne s'évade pas.

La Tradition repose sur le macrocosme, le microcosme et le principe divin qui forment ainsi la Sagesse… C'est par son approche que l'on éveille le véritable "Soi"

Celui qui recherche le Soi vit à l'intérieur de lui-même… Il vit son silence intérieur tout en étant dans le monde matériel.. Il n'est point besoin de s'en remettre à une méthode qui peut n'être qu'un simple imagerie mentale pour partir à la quête du "Soi" Il suffit de mettre en action sa perception directe par les sens et par la réflexion. Il faut absorber en soi la Sagesse, ne pas en faire qu'un domaine intellectuel mais une fusion entre l'univers et soi-même… Trouver le cheminement de nos pensées et de nos sensations spirituelles par la voie de l'Amour et notre recherche s'en trouvera grandement facilitée. Nous rejoindrons notre propre sens intérieur, réalisateur de tout. Car le Soi est la réalisation intérieure de l'être, la seule vraie… Il est immortel mais relié d'une façon indissoluble au Moi. Il ne faut s'appuyer sur les données d'aucune religion car cela fausse le problème. Attention, je ne dis pas qu'il faut rejeter les religions mais que ces dernières faussent le cheminement de la quête à cause de la force de l'habitude qui ramène nos pensées à ce que nous avons appris et qui nous voile la vérité qui est en nous-mêmes. Lorsque l'on aperçoit son véritable Soi, quelque chose venu du fond de notre être nous possède tout entier et nous délivre de l'incertitude et de l'angoisse. Quand vous réalisez la parole de la Bible : "Je suis celui qui est", vous découvrez l'Etre absolu qui est en vous : Dieu.

Le Soi infini peut être ressenti dans les vibrations d'un mantra. La magie des mots agit sur les langues. Le Mantra n'a pas besoin d'être long. Il suffit de répéter 7 ou 12 fois un nom sacré dans sa langue mais il faut néanmoins faire attention car il est des mots de force qu'il ne faut prononcer qu'en pensant fortement à ce que l'on fait sous peine de retour (comme le Shem'aManphorash) car ils sont très puissants.

Tout ce qui existe est basé sur la vibration d'un son et, suivant le plan sur lequel vous serez, la note changera. Chaque plan a sa propre note qui correspond à sa vibration. Les plans principaux sont :

· Le Physique.

· L'Emotionnel.

· Le Mental supérieur.

La note du plan Physique vibre sur le "Fa". Le plan émotionnel possède une tierce d'écart et nous arrivons à la quinte pour le plan intellectuel ou Mental supérieur. Chaque plan correspond à une note différente et il est intéressant de psalmodier dans certains cas un mot ou un mantra sur ce même ton en harmonie avec le plan que nous voulons atteindre. Le Magister doit amener le Disciple à franchir ces trois plans afin d'atteindre le plan de l'intuition, puis enfin, les plans supérieurs où il trouvera l'Amour total et se réalisera.

La méditation sur un mot, sur un mantra aide à la compréhension et développera le Mental supérieur. Cela correspondra pour lui à préparer son futur. Dans la méditation occulte, ce n'est pas forcément le mot qui compte mais la résonance de ce mot, à condition qu'elle soit perçue et qu'elle atteigne la conscience du Disciple. Le rythme, la musique et le son mettent en contact nos consciences avec la Conscience universelle.

Le travail sur le Mental supérieur est lent car il faut faire un transfert de la conscience vers les plans supérieurs. Parfois, la conscience est inhibée et freine notre évolution… il faut le reconnaître et lutter. Le but profond du disciple est d'aider l'humanité. C'est pour cela qu'il est bon de travailler dans un groupe sous la direction légère d'un "Maître". Celui-ci doit expliquer sans imposer mais il devra développer l'activité, l'Amour et préparer l'être à recevoir la transmission du pouvoir qui peut lui être donné. Pour cela, la qualité primordiale est d'être fraternel et tolérant, d'arriver à créer la forme pensée de la fraternité. Le plus souvent, le "Maître", "le Guide" 'j'aime mieux ce mot) est un mystique qui va vers la vie évolutive en travaillant avec son Soi intérieur, avec l'harmonie et l'Amour. Il a développé en lui l'intuition. Il ne doit plus avoir ni orgueil, ni égoïsme. Vivant dans la vie, il connaît la signification de la conscience, de la vie et de l'esprit. Il a subit des initiations successives allant jusqu'à résorber sa propre personnalité au profit des autres, de ses élèves dont il voit le Mental supérieur en action. Il aura trouvé ses racines auprès de la Puissance Divine. S'il le peut, il animera un groupe afin de l'amener à l'initiation. Chaque initiation reçue en amène d'autres encore supérieures. Le guide pourra entrer en contact avec les Maîtres désincarnés. Il aura en lui le feu brûlant du mystique qui le soutiendra dans l'épreuve de la responsabilité ; épreuve, parfois, o combien décevante ! Et demandant de gros efforts… Mais qu'elle satisfaction chaque fois qu'il arrivera à un début de réussite, si faible soit-elle !

Il arrive que le Magister soit chargé par des Supérieurs de préparer spécialement un être, dans le groupe ou en dehors, afin de l'amener à une mission spécifique. Si cet être accepte la discipline qui en découlera et qui lui est proposée, il arrivera très vite à franchir les trois initiations mineures pour continuer son instruction sur un plan supérieur… Il doit arriver pour cela à établir la fusion entre son esprit et celui du Magister. Pour cela, il devra avoir une totale confiance dans le Magister et ressentir cet état parfait d'Amour-Sagesse afin de vibrer sur un même plan, sur une même vibration.

Le Magister doit amener ce disciple à une élévation de son taux de vibration. Pour le disciple, cela doit correspondre à une expansion de son champ de conscience. Si ce dernier se trouve dans le groupe, il le ressentira très vite car sa vie intérieure aura changé et se répercutera sur tous ceux qui l'entourent. Le Magister devra faire un véritable effort soutenu pour que la vie intérieure de ce disciple se libère. Mais tout cela ne peut être obtenu qu'après une longue pratique de nature variable. Je ne puis vous en expliquer le processus car il s'agit d'un véritable secret initiatique. Mais le jour où le disciple a atteint son but, il le verra et l'entendra par lui-même. Il n'aura plus besoin du Magister bien qu'il lui gardera, au fond du cœur, une profonde affection.

Il est évident que les Guides ne choisissent pas n'importe qui pour cette expérience intérieure. Il faut que les êtres choisis réunissent certaines qualités. Une seule chose est toujours vraie : il existe un passé Karmique qui réunit le Maître et l'élève.



La langue symbolique du collège des Guides des initiations s'exprime par des figures géométriques vous ai-je dit plus haut Pour percevoir ces signes, les rites d'appel de force pratiqués au cours de la Tenue doivent nécessiter une grande concentration. Les gestes eux-mêmes doivent être pensés pour donner force à leur réalisation car, pensées, paroles et gestes ne sont que des formes différentes de la vibration qui nous unit au cosmos.

... Pensez que les Guides de ce collège sont très près de nous et de nos problèmes. Ils pensent que nous, les humains, sommes dans la vie par la volonté du Seigneur et de nos Maîtres, que nous ne devons pas négliger tout ce qui participe de cette vie matérielle ; ni les petites joies, ni les petits plaisirs, ni l'Amour dans toutes ses expressions. L'Amour est un élan de l'âme quel que soit sa forme. Il s'adresse aussi bien à la divinité qu'à l'être humain. Cet Amour qui réunit les êtres ne doit pas être égoïste sinon il deviendra source de souffrances. Il faut pour cela ne pas rechercher sa propre image en l'autre. Ne pas vouloir être le propriétaire exclusif de l'âme de l'autre car cela aurait pour conséquences un étouffement de sa personnalité, de sa liberté spirituelle… C'est un équilibre difficile à trouver au milieu des exigences, grandes ou petites, de la vie de tous les jours? L'Amour doit être fondé sur le respect de la personnalité de l'un comme de l'autre et sur la confiance réciproque. Il est vrai que pour certains, l'Amour comporte une notion de péché, de tabou… Et cela fait naître bien des contraintes… L'homme oublie trop souvent qu'il s'agit d'une loi naturelle. La notion de faute, de péché n'existe que lorsqu'il y a déviation voulue et entraînant des conséquences regrettables.

Si un être adresse un Amour sincère à la divinité, il ressentira au fond de lui une profonde compassion envers les autres hommes, ses frères et l'humanité souffrante … Il développera le renoncement en lui afin d'être en position de mieux aider. Il partagera mentalement les épreuves de tous. Aucun appel ne restera vain…

Les Guides nous disent que tout enseignement que nous répandons doit correspondre avec la personnalité des uns et des autres, que l'on doit les aider à mieux comprendre leurs problèmes, à développer leur maturité, à réaliser que leur volonté individuelle doit fusionner avec la conscience cosmique… Le travail des Guides est de nous apprendre au fur et à mesure, tout ce qui touche à la vie des humains, ce qu'il est souhaitable de désirer; de faire pour suivre une ligne de conduite qui nous écarte des épreuves par la compréhension des lois divines.. Mais jamais rien n'est imposé, chacun devant suivre sa nature profonde, trouver sa voie. Les propos des Guides ne sont qu'indications sur le chemin. Le plus important restant de construire le Temple intérieur, la nouvelle Jérusalem et de nous libérer… car, une fois libre, nous amènerons la manifestation du plan divin sur le plan humain….

La plupart des Cherchants n'ont qu'une bien faible idée du monde invisible. Ils oublient simplement qu'ils ne peuvent être éclairés que suivant leurs aptitudes et leur travail intérieur.

C'est souvent la paresse qui conduit à cette ignorance ou parfois aussi l'indifférence basée sur la peur de passer pour un "farfelu". Cependant, depuis une dizaine d'années, on peut percevoir quelques modifications dans l'état d'être général de l'humanité...

Les événements qui bouleversent le monde créent une atmosphère qui agite les âmes. La violence est partout. La peur et le stress tenaillent les cerveaux qui tentent de se raccrocher à des valeurs qui puissent leur donner une force morale suffisante pour surmonter les épreuves de demain.

Beaucoup de Cherchants, déçus par l'étroitesse des Religions, se tournent vers l'ésotérisme qui cherche à expliquer le pourquoi de l'existence d'une façon beaucoup moins dogmatique et surtout plus en harmonie avec l'évolution des âmes.

Il est nécessaire de savoir que lors de certains avènements qui concernent l'ensemble de la planète, certains êtres appartenant à des sphères supérieures de conscience se réunissent dans des collèges pour aider l'humanité ; ils parviennent, grâce à leur force spirituelle, à créer une sorte de barrage d'ondes afin de stopper la progression de l'ignorance qui recouvre le monde. Ces ondes peuvent êtres captées par des êtres dont la mission sur Terre est de se tenir prêts à intervenir et qui sont, par leurs prières, en communication constante avec ces plans supérieurs dont ils reçoivent les avertissements. Ils sont ainsi des relais Terrestres et matériels de ces plans à qui ils apportent leur aide afin d'éloigner les calamités ou les catastrophes qui menacent la planète.

Dans notre siècle si matérialiste, des êtres exceptionnels ont fait beaucoup de bien durant leur vie et continuent d'en faire.

Vous pouvez vous mettre en prière afin de recevoir leur aide ou leur bénédiction car ces êtres, arrivés au stade de réalisation qui fut le leur, poursuivent dans l'au-delà, le travail commencé sur Terre et rejoignent des collèges dont la mission principale est d'abreuver la Terre de leurs prières et de leurs bénédictions et compenser ainsi le manque de prières de l'humanité. De leur collège, ils transmettent des forces positives à qui fait appel à eux. Ce collège est souvent connu sous le nom de collège de la communion des Saints.

Cela me donne l'occasion d'aborder un sujet souvent obscur dans la tête de chacun : qu'arrive-t-il ceux qui quittent la Terre lors de leur transition ?

Souvent le désincarné devra subir une période d'adaptation à sa nouvelle condition d'existence et cela, selon son état mental, sa moralité, sa religion, ou ses idées personnelles. Je vous ai déjà dit que certaines personnes étaient même prises en charge afin de prendre conscience de leur transition... Ce passage peut être pénible pour certains si leur esprit est empli des regrets liés aux joies et aux satisfactions Terrestres.

Il se trouve après cela, entouré de ceux qui sont partis avant lui et qui l’ont aimé. Cela peut être des membres de la famille mais aussi des amis... Tous ces esprits l'aident à comprendre son changement d'état et vont même l'aider s'il désire se manifester à ceux qu'il a quittés.

Il va ensuite passer par une étape terrible car, il va se présenter au "Tribunal" de SA propre conscience, revoir tout ce qu'il a fait durant son incarnation, en bien comme en mal. Il va aussi comprendre des erreurs indirectes, des conséquences non conscientes de ses actes ou paroles... Il doit comprendre ses erreurs et cela est parfois très dur.

Il retrouvera ensuite son groupe d'âmes, du moins ceux qui se sont déjà désincarnés, découvrira ses guides, fera le point avec tout de ce qu'il a réalisé et de ce qu'il lui reste à réaliser. Il préparera alors sa future incarnation...

Il peut aussi, s'il s'est suffisamment éveillé, rejoindre des collèges et accomplir avec eux des missions d'aide à l'humanité et développer ainsi des qualités et des capacités qu'il n'a pas eu le courage ou la possibilité d'acquérir au cours de son passage sur Terre.

Dans l'au-delà, il sera également attiré par des êtres dont les vibrations sont en affinités psychiques avec les siennes. Petit à petit, son esprit ira vers des sphères lumineuses qu'il aurait pu rejoindre avant si son être n'était pas autant attaché à des regrets terrestres. Dans ces sphères de lumière évoluent des entités merveilleuses...

Selon la lumière qu'elles ont méritée, les âmes peuvent aider notre monde terrestre....



Une initiée...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
 
Le collège initiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collège UPI
» Quelqu'un connaît-il le collège Littré de Douchy les Mines (59) ?
» Collège Druidique des Gaules
» Collège Nationale des gynécologues et obstétriciens français
» question bête du soir: robe courte au collège?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Documents coups de coeur-
Sauter vers: