Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Silice organique G5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Sam 21 Juil - 7:54


Perso je n'utilise pas la petite cuillère pour le café (je ne met plus de sucre) mais pour déguster un bon dessert.

Gros bisous





Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3318
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Sam 21 Juil - 8:35

Kikou Noble

En France, avec le produit, tu as une mesurette.

Suivant ton état tu peux mesurer
ce dont tu as besoin.
+ ou - suivant ton "accroc" aux potions magiques.

Revenir en haut Aller en bas
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 62
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Sam 21 Juil - 8:51

Coucou : Je viens de vous lire !!!!
Et bien entendu, vous me faites rire !!!
Pour la "potion magique" : bien entendu, j'ai adhéré
et pour ma part, je fais comme Aigle d'Or :
A chaque dose "improvisée", je me dis que cela me fait du Bien.
le résultat viendra,
je n'en doute pas !!!

NB : J'ai bien aimé vos dialogues sur les cuillères, c'est trop mimi !!!

Donc : les doses sont, comme on dit chez nous "A bisto de naz".

Bonne Journée et gros Bisous et Excellent WE à tous et toutes !!!
Revenir en haut Aller en bas
pegaze

avatar

Féminin
Nombre de messages : 959
Age : 51
Localisation : Charnas
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Sam 21 Juil - 11:30

j'm l'humour de noble! mdrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Dim 22 Juil - 9:17



Très intéressant sujet! Je vous propose de vous soigner avec de la lave!

DE LA LAVE ET C'EST TOUT ?

En général, la lave fait la fortune des agriculteurs et des éleveurs qui s'installent sur les pentes d'un volcan... même si c'est à leurs risques et périls.

Mélangée à la cendre, elle est plus fertile que la terre, elle permet de désinfecter les étables et on l'emploie aussi, en médecine traditionnelle, pour confectionner des onguents, des cataplasmes ou des potions.

Une éruption, c'est une bénédiction pour ceux qui restent !

Les roches volcaniques ont une seule propriété - mais de taille - elles absorbent tout. Certaines d’entre-elles, les zéolites, présentent des porosités minuscules qui parfois ne dépassent pas le millionième de millimètre. La lave que vous trouverez ici ou là en contient certainement, mais peu importe.

Et quand vous saurez que de récentes expérimentations démontrent que ces roches volcaniques sont capables de pièger dans l’organisme une quantité de micro-organismes et de micro-particules nocives.... vous comprendrez pourquoi je vous en parle aujourd'hui.

Suivons l'exemple des cochons

C’est l’expérience d’un éleveur de porcs yougoslave qui a mis la puce à l’oreille du professeur Tihomir Lelas, de l’université de Zagreb. L’éleveur avait en effet observé que son bétail ne succombait plus au syndrome respiratoire aigu (affection commune chez les porcs) et il avait conclu empiriquement que cette particularité provenait du fait que ses porcs se nourrissaient en partie des zéolites qu’il ajoutait à leur litière. Le professeur Tihomir Lelas, intrigué par cette anecdote, s’est alors penché sur les propriétés physiques des zéolites.

Comment se fait-il qu'on n'en parle pas ?

Cherchez sur Internet le mot "zéolite", vous saurez tout sur le nettoyage des piscines, sur le jardinage ou sur les litières pour chats, mais vous trouverez peu de choses concernant l'emploi médicinal de la zéolite. Pourquoi ???

Je vous recommande de lire l'excellent article de Michel Dogna, ci dessous, pour découvrir que c'est un remède puissant qui ferait de l'ombre à beaucoup de spécialités pharmaceutiques si on en savait trop à son sujet.

Si vous avez un filon

Si vous habitez dans une région volcanique, vous devez sans doute connaître cela. Mais je ne suis pas certain que vous faites, une ou deux fois par an, une cure de lave volcanique... faites-le une fois, pour me faire plaisir. Broyez les cailloux le plus finement possible (il faut que ce soit presque farineux) et mettez-en une cuillère à café dans un verre d'eau que vous boirez avant chaque repas. Pendant 21 jours. Vous verrez, rien que pour la digestion, c'est très bon. Mais surtout, broyez fin...

Et si vous n'avez pas de volcan dans le quartier

En préambule, une mise en garde pour les petits malins qui vont utiliser de la litière pour animaux. Ne le faîtes que si vous êtes absolument sûr qu'aucun produit n'a été ajouté !

Pour une qualité médicinale, il faut simplement vous assurer que celle-ci ait été correctement filtrée et broyée (le plus fin sera le mieux) et qu'elle contienne la plus grande proportion d'un certain type de zéolite (voir article ci-dessous). Il existe un nouveau procédé de broyage mis au point par une société autrichienne qui permet d'obtenir des particules de la taille d'un micron. Car répétons-le, plus c'est fin, plus la capacité d'absorption est forte. Pour plus de détails, je vous renvoie à l'article publié sur le site principes-de-sante.com.

Dominique Vialard

----------------------------------------------------------



LA ZÉOLITE POUR SURVIVRE DANS UN MONDE RADIOACTIF

Les poudres de roches de la classe des zéolites sont de nature paramagnétique. Bien qu’elles ne soient pas des argiles, elles agissent tout comme les argiles. Leur découverte a été réalisée par le minéralogiste Suédois Axel Frederik Cronstedt en 1756. Le terme composé zéo-lite fait référence à la perte d’eau conséquente dont est sujette la zéolite lorsqu’elle est chauffée.
Une éponge chimique

La zéolite est une roche cristalline étonnante avec une structure en nid d’abeille de cavités et de canaux, qui est capable d’adsorber de nombreux types différents de gaz, d’humidité, de pétrochimiques, de métaux lourds et d’éléments radioactifs et une multitude de composés divers. Il existe 48 types de structures de zéolites naturelles.

Les cavités et les canaux à l’intérieur de la zéolite peuvent occuper jusqu’à 51 % de son volume. Dans un gramme de zéolite, les canaux pourvoient jusqu’à plusieurs centaines de mètres carrés de surface sur laquelle des réactions chimiques peuvent prendre place.

Les zéolites naturelles peuvent adsorber jusqu’à 30 % de leur poids sec en azote et en gaz ammoniac.

Sous les retombées radioactives

Il est intéressant de savoir que les zéolites constituent l’un des fronts les plus efficaces de lutte contre la contamination radioactive dans les sols et contre l’accumulation radioactive subséquente au sein de la chaîne alimentaire. Une étude, en provenance de Suède, a récemment mis en valeur que la Mordenite, une zéolite naturelle, avait décontaminé la viande et les animaux vivants touchés par la radioactivité lors du désastre nucléaire de Tchernobyl.

Depuis, les recherches se sont orientées vers une autre zéolite, la clinoptilolite, qui apparaît être un des meilleurs draineurs des radio-éléments aussi bien chez les animaux que chez les humains ; elle peut se substituer parfaitement au Miso dont l’élaboration est malheureusement longue.

Dans les pays de l’est, cette zéolite est utilisée pour décontaminer les cancéreux de leurs chimios et de leurs radiothérapies.

Posologie humaine : 1 à 3 cuillères à café par jour selon le degré de pollution

Usages vétérinaires

Les premières recherches, quant à l’influence des zéolites à clinoptilotite ont été réalisées sur la nutrition animale, et furent réalisées au Japon dans les années 1960. Ultérieurement, ces recherches préliminaires furent validées par des chercheurs en URSS, en Bulgarie, au Cuba, en Tchéquie, aux USA et dans d’autres pays.

La zéolite possède une histoire d’usage vétérinaire et industriel, incluant la purification de l’eau, la filtration de l’air, l’incorporation à de la nourriture pour les animaux d’élevage (afin de réduire la production d’ammoniac et d’accroître la capacité nutritionnelle), l’utilisation dans les étables et pour les litières des chats afin de diminuer les odeurs.

Les résultats des expérimentations de complémentation nutritionnelle révélèrent que les zéolites, lorsqu’elles étaient ajoutées à la nutrition des poules, des cochons et du bétail contribuaient

à une meilleure digestion,
à un gain de poids,
à la prévention et à la guérison des pathologies intestinales,
à une baisse des dépenses médicales,
au contrôle des odeurs agressives des excréments,
à une augmentation de la survie animale
à l’élimination des moisissures durant le stockage.
Absorbant des métaux lourds

L’exposition au mercure, au cadmium, au plomb et à l’arsenic constitue la principale menace vis à vis de la santé humaine. Ces métaux ont été extensivement étudiés et leurs effets sur la santé humaine régulièrement répertoriés par des institutions internationales telles que l’OMS.

Ces études ont mis en exergue que la zéolite possède une affinité élevée pour piéger le plomb, le cadmium, l’arsenic, le mercure et d’autres métaux potentiellement dangereux. Au travers du processus d’échange de cations, la zéolite peut abaisser l’exposition totale aux métaux lourds chez un individu. Cela permettrait d’influer, de manière conséquente, sur la réduction de certains cancers et de pathologies cardiaques.

Il est intéressant de souligner que la zéolite semble éliminer les toxines dans un ordre particulier. Durant les premières semaines, elle élimine les métaux lourds ci-dessus mentionnés; elle élimine ensuite les toxines de seconde urgence, à savoir les pesticides, les herbicides et les plastiques.

Le PH sanguin: entre 7,35 et 7,45

Le sang doit être conservé à un niveau très spécifique de pH 7.4 afin de maintenir son homéostasie. Malheureusement, le régime alimentaire Occidental moderne contient énormément d’aliments acidifiants, tels que le sucre, les féculents et les hydrates de carbone raffinés. Ce type d’aliments ne peut pas maintenir un équilibre acide/basique adéquat dans le corps et il induit une augmentation de l’acidité. Il est alors impératif de restaurer l’homéostasie si l’on veut empêcher les pathologies de s’implanter dans l’organisme.

Le corps possède une panoplie variée de mécanismes permettant de maintenir l’homéostasie dans le sang et dans les fluides extracellulaires. C’est la présence de substances tampons, dissoutes dans le sang, qui lui permet de conserver un pH relativement constant.

La zéolite protège le système en maintenant le pH à des niveaux oscillant entre 7.35 et 7.45, à savoir le pH optimal pour l’organisme humain. Le niveau de pH dans le corps influence à la fois l’immunité et le fonctionnement cérébral. Un sang acidifié, (7.34 ou inférieur), génère un terrain favorable au cancer. Dans un environnement acide, les fonctions des cellules cérébrales peuvent être également perturbées, ce qui entraîne de la dépression, de l’anxiété, de l’hébétude, de la paranoïa, des illusions ou des hallucinations.

Le végétal et l'animal dans votre intestin

La zéolite diminue l’incidence de la maladie et du décès induits par les pathologies intestinales chez divers animaux. Fondée sur ces résultats, une étude exhaustive à été réalisée dans la thérapie des pathologies diarrhéiques chez l’être humain. Cette recherche a permis que le remède ENTEREX soit approuvé.

L’ingestion de la zéolite peut être comparée à de l’argile puissance 2. En raison des propriétés d’échanges d’ions, la zéolite peut modifier le contenu ionique, le pH, la capacité de protection des sécrétions gastro-intestinales et affecter le transport au travers de l’épithélium intestinal. Elle peut avoir également une influence positive sur la flore bactérienne et la résorption des vitamines et des oligoéléments. Le contact entre les particules de zéolites avec les muqueuses gastro-intestinales peut induire la sécrétion de cytokines (une partie de notre système immunitaire) avec des actions localisées et systémiques. Il en résulte un tractus digestif en meilleure santé possédant une flore et une faune équilibrées.

Une piège à champignons et à radicaux libres

La zéolite est réputée pour sa capacité de neutraliser des mycotoxines en formant des complexes hautement stables. Les mycotoxines constituent une famille diversifiée de toxines produites par certains champignons et plus particulièrement par des espèces du genre Aspergillus, Claviceps et Alternaria. Il existe plusieurs centaines de mycotoxines différentes qui peuvent provoquer des problèmes de santé tels que des pathologies rénales et hépatiques et peuvent affaiblir le système immunitaire.

Les mycotoxines qui ont été le plus extensivement étudiées sont les aflatoxines que l’on trouve dans le maïs, les arachides, le lait et les céréales qui ont été corrélées à l’émergence de cancers du foie, de l’estomac et des reins.

La zéolite constitue aussi un antioxydant unique. Elle agit en absorbant l’excès de radicaux libres dans son système parce qu’il possède un électron libre non apparié. Par contraste, la zéolite piège les radicaux libres au sein de sa structure complexe: elle les neutralise et elle les élimine.

Et le cancer ?

Les nitrosamines sont probablement les substances cancérigènes les plus répandues: dans l’environnement de travail, dans les viandes industrielles, dans la fumée de cigarettes et dans les bières. La pollution environnementale aggrave ce problème caché en raison de la contamination de la nourriture et de la pollution de l’atmosphère. La zéolite est considérée comme le meilleur piège à nitrosamine. Elle a été utilisée dans des remèdes à libération prolongée, des remèdes anti tumoraux, des remèdes enzymatiques et même des additifs dans les cigarettes pour éliminer les substances carcinogènes.

La zéolite possède la rare capacité d’intégrer une quantité gigantesque de toxines chargées positivement, en neutralisant indirectement leur influence dans l’émergence de cancers. Au cours de ce processus, la zéolite développe une charge légèrement positive. Elle est alors attirée dans la membrane chargée négativement de la cellule cancéreuse. Lorsque la zéolite pénètre dans la cellule cancéreuse, le gène p21 est activé. Ce gène agit comme un suppresseur de tumeur de par sa capacité de contrôler la progression du cycle cellulaire. L’activation du gène p21 stoppe la croissance des tumeurs en supprimant indirectement les signaux de croissance.

Résumé des indications

Cancers : absorbe les toxines
Herbicides : absorbe et élimine
Intestins : équilibre la flore, optimise la perméabilité, régule le tractus
Métaux lourds (Pb Cd As Hg) : élimine
Pesticides : absorbe et élimine
Plastiques : élimine
Radicaux libres : neutralise et élimine
Radioactivité : chélate et élimine
Sang : régule le pH
Toxines : absorbe et élimine
Tumeurs cancéreuses : ralentit ou stoppe
Contamination importante : 1 cuil. à café + eau avant 3 repas

Contamination légère : 1 cuil. à café + eau au lever

http://www.alternativesante.fr/

Bon week end
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Dim 22 Juil - 10:30

Très interressant tout ça, merci pour les infos!
Pour en revenir au Silicium, j'en ai commandé pour mon fils qui à 19 ans a une chute de cheveux pour le moins surprenante, il en prends depuis 4 jours, en attendant le RDV chez la dermatologue, car il se peut que cela vienne d'un problème de cuir chevelu...à voir.
Je l'ai commandé sur le site suivant :
www.GlycanLAB.com
Il est moins cher que partout ailleurs et j'ai choisi de faire confiance, l'avenir nous dira si j'ai raison, en tout cas je vous tiens au courant quand aux résultats.

Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Lun 23 Juil - 18:01

Bonjour Ayla

Je te joins l'information qui m'a accroché au départ.

C'est un peu long mais ça donne les informations à ce moment-là. Aujourd'hui avec toutes les lois on n'a plus le droit dire ci ou ça.

Ce que je trouve le plus intéressant c'est que le silicum G5 est fait à partir de minéraux, soit le quartz qu'on a réussi à rendre liquide et assimilable par l'organisme et non de plantes comme c'est le cas habituellement.

Je n'essaie pas de vous le vendre mais vje veux vous donner les informations que moi j'en ai.

G5 (pour nous c’est Biosil)

Le rôle du silicium organique

Le SILICIUM MINÉRAL est le principal constituant de l’écorce terrestre (27,80% en poids) après l’oxygène (46,605). On le trouve sous forme amorphe ou cristalline dans de nombreuses roches telles que les granites, les sables, les argiles, etc…

LE SILICIUM ORGANIQUE se différencie du précédent par la présence d’un (ou de plusieurs) atomes de carbone associés à de l’hydrogène. Sous cette forme, c’est un des éléments essentiels de la matière vivante, comme le prouvent les dosages effectués aussi bien chez les plantes et les animaux que chez l’homme. Dans le corps de ce dernier, on trouve notamment une grande quantité importante dans les tissus, les cartilages, le thymus, les parois vasculaires, les surrénales, le foie, la rate, le pancréas, etc…

Mais la quantité de silicium organique diminue chez l’homme avec le vieillissement, et ce de façon irréversible, car l’être humain est incapable de TRANSFORMER le silicium minéral qu’il ingère (dans les aliments, les boissons) en silicium organique. Or, le silicium minéral n’est pas assimilable par l’organisme humain.

Le G5 recharge l’organisme en silicium organique. Richement chargé en ions négatifs et positifs, il permet de rétablir l’équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies, de relancer les échanges cellulaires, et intervient directement dans le processus de régénération de la cellule. De ce fait, il permet de traiter un grand nombre de pathologies très variées.

L’utilisation du G5 par plus 50,000 patients permet d’affirmer que le produit :
Est efficace (test officiels et multiples témoignages de médecins et patients, étayés par des documents de tous ordres), non toxique, hypoallergénique ;
Est sans effets secondaires ou contre-indication avec aucun traitement, même après plusieurs années ;
Est complètement assimilable par l’organisme humain et par celui des animaux et des végétaux ;
Restructure les fibres d’élastine et de collagène ;
Joue un rôle important dans la reminéralisation en restituant le capital osseux et cartilagineux, ainsi que dans le métabolisme général de l’organisme ;
Est un puissant anti-inflammatoire et anti-douleur ;
Protège, renforce et dépollue le global cellulaire en agissant dans tout l’organisme, les organes et leurs fonctions en rééquilibrant les déficiences ;
Accélère la cicatrisation ;
Restaure et renforce les défenses immunitaires ;
À une action prépondérante dans les dérèglements endocriniens ;
Peut-être utilisé sur toute sorte d’animaux dans un aussi grand nombre de pathologie que les humains.

UTILISATION
Les cures sont à adapter selon l’ancienneté du problème, l’intensité de la douleur ou de la lourdeur de la pathologie. Les prises se font le matin à jeun et 15 à 20 minutes avant les repas si nécessaire. Les doses peuvent être augmentées ou diminuées sans risque.

Les applications externes de gel ou de liquide sur le site du problème sont vivement conseillées en même temps que la cure pour une plus grande synergie. Exemples : problèmes de foie : cure+application sur l’emplacement du foie. Arthrose : cure+application sur le site douloureux..
Le G5 liquide : peut-être utilisé en cure orale et en applications externes par pulvérisation, compresses, dans les yeux, les oreilles, le nez, par micro lavements vaginaux et anaux. En cure intensive ou en cure d’entretien.
Le G5 en gel : uniquement en application externe, plusieurs fois par jour selon le besoin.

Application externe : Gel et/ou liquide. De 3 à 5 fois par jour. Laisser agir 10 à 30 minutes, puis faire pénétrer délicatement le surplus.
(les pulvérisateurs, flacon compte-gouttes, mini poire à lavement doivent être vierges (jamais utilisés).

Une molécule aux propriétés extraordinaires qui peut vous aider dans les affections suivantes : Acné- acouphène- algo neuro distrophie- allergies diverses- alzheimer- artérite-arthrite- arthrose- asthme- athérosclérose- brûlure- cancer- cicatrisation- céphalée chronique- cholestérol- cirrhose- concentration intellectuelle- contusion- crevasse- Chron- croissance des enfants- décalcification- dépression- dérèglement endocrinien- diabète- maladie de Dupuytren- eczéma- entorse- entraînement sportif- escarre- fatigue générale ou chronique- fibrome- fracture- gerçures- hématome- hémorroïdes- hépatite- herpès- insomnie- intoxication aux métaux lourds- mémoire- ménopause- myopathie- nervosité- ostéoporose- parkinson- phanères (fragilité des ongles et des cheveux)- piqûres d’animaux (pas venimeux) ou irritations dues à des plantes et végétaux divers- problèmes buccaux- problèmes cardio-vasculaires- circulatoires- digestifs et intestinaux- musculaires- oculaire respiratoires- psoriasis- pyorrhée- rhumatisme- rhumatisme déformant- sclérodermie- sclérose en plaque- sinusite- tendinite- tension (hyper/hypo)- thyroïde- ulcère- varices- veinites- vieillissement cutanée- vitiligo- zona- etc.
Même efficacité sur les pathologies animales et peut être utilisé par les enfants et les femmes enceintes.

LIQUIDE et GEL

Solution à 0,2 % de silicium organique
UTILISATIONS INTERNE et EXTERNE

1.- VOIE ORALE (CURE)

Entretien: 1 cuillère à soupe de G5 par jour. Les doses peuvent être maintenues, diminuées ou augmentées à la demande sans aucun risque de toxicité.
Il est préférable de prendre le G5 le matin à jeun, et de le conserver dans la bouche 1 à 3 minutes avant de l'avaler.
Pour les affections lourdes, nous préconisons 3 à 9 cuillères à soupe par jour
réparties en 3 prises (matin, midi et soir. vingt minutes au moins avant les repas).
Le G5 est compatible avec tout traitement en cours. Toutefois, la prise de médicaments (allopathiques ou homéopathiques) doit être effectuée à au moins une heure d'intervalle de celle du G5. pour une meilleure efficacité de celui-ci.

Quelques secondes où quelques minutes après l'absorption de G5, des picotements ou une sensation de chaleur diffuse dans le corps peuvent être ressentis. Ce phénomène est normal et se dissipe rapidement.

2.-Compresses étanches
Imbiber de G5 un morceau de coton ou de gaze d'une taille correspondant à la surface à traiter. Afin d'éviter l'évaporation, recouvrir d'une feuille de plastique (découpée par exemple dans un sac plastique propre de récupération). Fixer avec du sparadrap étanche, et conserver pendant la journée ou durant toute la nuit.
II est normal de ressentir une impression de légers picotements, de chaleur ou au contraire de froid au niveau des compresses. Mais il arrive aussi qu'aucune sensation ne soit perçue, ce qui ne signifie nullement que le G5 n'agisse pas.
Si des démangeaisons ou des rougeurs apparaissent à l'emplacement exact des sparadraps, changer de marque (allergie). Si elles apparaissent sur la surface globale de la compresse, elles sont dues à la macération: diminuer alors le temps d'application de la compresse.

Cataplasme
Imbiber de G5 un morceau de coton ou de gaze d'une taille correspondant à la surface à traiter, puis appliquer sur la peau.
Il est normal de ressentir une impression de légers picotements, de chaleur ou au contraire de froid au niveau des compresses. Mais il arrive aussi qu'aucune sensation ne soit perçue, ce qui ne signifie nullement que le G5 n'agisse pas.
Laisser en place 20 minutes environ, puis laisser sécher à l'air libre. L'opération peut être renouvelée aussi souvent que nécessaire si la gêne ou la douleur persiste.
4:- TAMPONNEMENTS

Imbiber de G5 un morceau de coton et en tamponner 5 à 10 minutes la surface à traiter.

5.- VAPORISATION

Remplir de G5 un vaporisateur n'ayant jamais servi (disponible en pharmacie). Vaporiser toute la surface à traiter. Laisser sécher à l'air libre ou masser légèrement (avec des mains propres !) jusqu'à pénétration complètes du produit. Renouveler l'opération aussi souvent que nécessaire.

6.- GEL

Peut être utilisé en complément, alternance ou remplacement du 05 liquide pour les zones où les compresses sont difficiles d'emploi. Masser doucement les zones à traiter 1 à 3 fois par jour (où plus si le besoin s'en fait sentir) jusqu'à pénétration complète du produit.

EXEMPLES DE TRAITEMENTS
1. ACNÉ: Tamponnements ou vaporisation ou gel trois fois par jour.
2.- ALLERGIES diverses: CURE + cataplasmes ou tamponnements ou vaporisation ou gel 3 à 4 fois par jour au niveau de la saignée des bras et sur les parties à traiter. 3.- ARTICULAIRES (prob!èmes)CURE + cataplasmes ou tamponnements ou vaporisation ou gel sur les parties douloureuses aussi souvent que nécessaire.
4.- ARTHRITE: idem que (3). régulier de la tension.
5.- ARTHROSE: Idem que (3)
6.- BRÛLURES et COUPS DE SOLEIL
Superficiels: cataplasmes ou tamponnements ou vaporisation ou gel. Profonds:vaporisation

7. BUCCAUX (problèmes)(douleur ou saignement des gencives, lichen et champignons divers, etc.) Bains de bouche 2 à 3 fois par jour pendant 5 minutes au minimum. Avaler ensuite le produit.
8.- CANCER: L'efficacité du silicium organique dans le traitement du cancer a été démontrée depuis des années. Son utilisation améliore en outre la tolérance aux traitements par chimiothérapie et/ou radiothérapie.
Le traitement que nous préconisons est une CURE éventuellement accompagnée de compresses locales.
En fin de cure, des examens approfondis permettent de juger des résultats obtenus, et d'adapter éventuellement le traitement.
9.- CARDIO.. V ASCULAIRES (problèmes): CURE puis examens médicaux pour adaptation éventuelle du traitement.
10... CÉPHALÉES (migraines, maux de tête): CURE + cataplasmes ou gel au niveau de la zone douloureuse. Il.- Cholestérol: CURE, puis analyse de sang pour contrôle des résultats et
adaptation éventuelle du traitement.
12.- CIRRHOSE: idem que 23
13.- COUPURES: vaporisation (pas de gel)
14.- Crohn (maladie de ) Idem que Il, puis analyses de sang pour contrôle des résultats obtenus et adaptation éventuelle du traitement.
15... DÉPRESSION NERVEUSES: CURE.
16.- DIABÈTE: idem que Il.
17.- DIGESTIFS et INTESTINAUX (problèmes) : CURE.
18.- DUPUYTREN (maladie de) : Cure + compresses ou cataplasmes ou vaporisation ou gel jusqu'à l'amélioration {meilleure souplesse, redressement des articulations, etc.} Renouveler l'opération aussi souvent que nécessaire en cas de douleurs. Si possible, faire une radio avant le début du traitement et une autre à la fin .
19... ECZÉMA: CURE + tamponnements ou cataplasmes ou vaporisation ou gel 2 à 4 fois par jour sur les zones à traiter.
20.- ENTORSES: Compresses ou cataplasmes ou vaporisation ou gel.
21.- ETAT GÉNÉRAL: (fatigue, nervosité, manque d'appétit, insomnie, baisse de l'activité sexuelle, etc.) : CURE
22.- HÉMATOMES: idem que 20
23.- HEPATITES: CURE puis analyses de sang pour contrôle et adaptation éventuelle du traitement. L'absorption de GS peut être accompagnée de compresses au niveau du foie ou de gel.
N.B. : Il arrive parfois que juste après une des premières absorptions de G5. les patients ressentent une douleur plus ou moins vive (lui disparaît en quelques minutes) dans la région du foie. Pas de danger: ce symptôme est généralement le signe que le G5 a déjà agi et pour s'en assurer il convient de faire effectuer une prise de sang le plus rapidement possible.


Ghislaine


Dernière édition par Ghislaine le Lun 23 Juil - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia F.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1298
Age : 64
Localisation : Estrie, Québec.
Humeur : Vi-vre à la Vie!
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Lun 23 Juil - 18:42

Peut-être Ghislaine l'as-tu déjà écris...mais est-ce que tu peux me redire où je peux m'en procurer au Québec?

Merci...Sylvia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artplumeetpierre.com
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Lun 23 Juil - 18:54

Va à cette adresse: silicium-organique-g5-loic-le-ribault.com sa carte est là. C'est Ginette Savoie.


Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Lun 23 Juil - 19:04

J'avais pas vu ton post Septimus.

Rien ne me surprend du fait que ce soit les animaux qui en bénéficient car pendant que le Silicium n'était plus autorisé au Canada tant que Santé Canada n'avait pas approuvé j'en ai vu dans une animalerie.

Pour qu'on puisse en avoir maintenant ils ont du le mettre dans les cosmétiques.



Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 8:42

Merci beaucoup Ghislaine pour ces précieuses infos.
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 12:01

bon moi je ne comprends plus rien , je ne sais plus lequel acheter, si j'ai bien compris, l'original maintenant il est etiquetté à usage externe et ils en ont fait un autre à base de silice de prèle, alors faut il boire celui qui est soit disant à usage externe ou celui à la prele est il toujours aussi efficace,Apres il y a les querelles entre celui d'Espagne et celui d'Irlande et apparement l'inventeur a participé aux deux, alors que prendre pour ne pas se tromper et plus je lis de choses et moins je m'y retrouve !!! hihi .Aigle d'or rale que je ne lui ai pas encore commandé mais il n' a pas compris comme c'est compliqué!!! mdrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 12:40

Coucou Phénix!
Excellent, ce commentaire aurait pu être de moi, tellement ça me ressemble mdrrrrr
Plus sérieusement, quand il m'arrive de me perdre dans de multiples explications,( et ça m'arrive souvent...)j'oublie tout ce que j'ai lu et j'y vais au feeling...
Bonne recherche!
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 12:48

tu me fais rire Ayla , mais je crois qu'on se ressemble pas mal !!! d'ailleurs je n'ai rien compris non plus à ton lien çà ouvre plusieurs trucs et je n'ai pas trouvé la silice hihi organique!!!
bon profite bien du soleil en tous cas
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 15:30

silicium-organique-g5-loic-le-ribault.com

Si vous allez à cette adresse vous allez voir le format de la bouteille et du gel et leur lego. C'est très simple.
Je ne vous dis pas que les autres ne sont pas bons mais comme c'est moi qui vous ai donné le produit je veux que ce soit très clair.

J'ai pris un certain temps un autre mais à ma grande surprise il a arrêté d'être clair pour être grisâtre avec un goût prononcé et quand j'ai retourné la bouteille on m'a dit que c'était les nouveaux arrivages alors que le silicium est clair comme du crystal.

Alors on s'entend bien que vous prenez celui que vous voulez mais si ça ne marche pas ne dites pas que c'est celui que je vous ai conseillé.

Vous savez sans doute que de la contrefaçon il y en a partout et si on achète du silice à base de plante eh bien ça c'est du vrai silice mais pas à base de quartz.


On peut le prendre en liquide et l'appliquer en gel. Ça dépend du problème s'il est externe ou interne.

Est-ce plus clair maintenant?



Ghislaine


Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 15:32

Pfff, la championne des nouilles...c'est bien moi, aucun doute la-dessus!!!

Recherche ça,Phénix ça devrait le faire...
www.le-silicium-organique.com/boutique
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 15:36

Coucou Ghislaine
Sois rassurée, j'en tente un autre, mais je ne me permettrais pas de me plaindre par la suite si les résultats escomptés ne sont pas au rendez vous, j'assume pleinement mes choix.
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 16:01

Je viens d'aller sur ton lien et ce que j'en comprends c'est que le 20 ans de protection d'un produit est écoulé. Ça me semble sérieux alors tu nous diras ce que cela a fait. Moi je vous ai dit que c'était pour l'ostéoporose et voilèa ce qu'on dit :
Dans le cadre des maladies osseuses, l’apport de Silicium Organique G5 donne d’excellents résultats, tant au niveau du processus douloureux que dans la reminéralisation de l’os. Silicium et Calcium fonctionnent donc étroitement ensemble et la calcification d’une fracture s’accélère très nettement avec l’apport de Silicium Organique G5. Pour son rôle sur la minéralisation et la croissance osseuse, le Silicium Organique G5 est un excellent apport nutritionnel dans l’ostéoporose. Des étude réalisées sur différents types d’ostéoporoses – séniles, corticosoniques, et post-ménopausiques – montrent de très bons résultats, surtout dans les cas post-ménopausiques où le contrôle biologique des tissus osseux révèlent un recalcification nette. Le vieillissement produit deux effets importants sur le squelette : une déminéralisation ainsi qu’une diminution du collagène. La perte minérale commence chez la femme autour de 30 ans, s’accentue entre 40 et 45 ans, alors que les oestrogènes diminuent. Ce phénomène se poursuit avec l’âge. Chez l’homme, cette déminéralisation commence normalement vers 60 ans. 9C'est lèa que moi j'ai eu de grands résultats).

Pour les articulations Phénix voilà ce qu'on en dit:
LE SILICIUM ORGANIQUE ET LES ARTICULATIONS Les articulations sont de trois types : fibreuses, cartilagineuses ou synoviales. Leur point commun est la présence de tissu conjonctif contenant de l’élastine ou collagène. Nous connaissons l’indispensable rôle du Silicium dans la synthèse de ces deux fibres. Les articulations ont besoin d’être souples pour permettre le mouvement et résister à la tension. Il arrive que celles-ci dégénèrent ou vieillissent prématurément, provoquant usure et irritation comme dans le cas de l’arthrose. Les articulations touchées sont alors surtout celles qui supportent la masse corporelle : colonne vertébrale, hanches, genoux, pieds et certaines articulations des mains. Les arthroses apparaissent en général autour de 40 à 50 ans et leur fréquence augmente avec l’âge si rien n’est fait. Elles sont plus fréquentes chez la femme. L’arthrose se caractérise par une détérioration du cartilage articulaire, dont le rôle est un peu celui d’une éponge qui amortirait les chocs. Lorsque celui-ci disparaît, les os se touchent, et s’ensuit douleur et usure. Le Silicium Organique Arthrosil Si-G5 ™ ( Silicium enrichi en glucosamine et chondroïtine sulfate, sous forme colloïdale ) est à même d’agir sur le processus douloureux et la régénération du cartilage. Son action rapide sur la douleur est la première perceptible. La régénération cartilagineuse vient ensuite. Plus notre capital Silicium est bas, plus les résultats sont spectaculaires concernant les douleurs : des rhumatismes du genou, du dos ou des doigts sont soulagés en quelques semaines, voire quelques jours. Ces résultats sont pour la plupart durables si l’on maintient le niveau de Silicium dans l’organisme : il s’agit de reconstruction.


Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 16:07

http://www.le-silicium-organique.com/doc/Documents/SiliciumOrganiqueG5%20FR.pdf


C'est le lien de Ayla dans les détails.

Vous pouvez commencer à lire à la page 7 si vous voulez. Le document est très intéressant pour qui s'intéresse au Silicium G5.


Ghislaine
Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3318
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 16:21

coucou les filles.

Moi j'ai trouvé celui que Ghislaine a indiqué en premier.
J'ai pris une bouteille d'un litre.
J'avais pris aussi du gel car j'avais mal aux articulations
des genoux et aux chevilles et les jambes enflées.
J'ai pris les 2 , un à boire et le gel en massage.

çà a marché, puisque c'est bon pour les os et le sang.

Je continue 20 ml tous les matins
et si mes jambes me gênent un massage avec le gel.

Et çà marche pour moi.
Ghislaine.
Revenir en haut Aller en bas
noble

avatar

Masculin
Nombre de messages : 709
Age : 52
Localisation : NORD 59
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mar 24 Juil - 17:35

Salut tout le monde

voilà un peut de lecture qui j espérer vous aidera dans vos recherche

Norbert Duffaut (1923 - 1993) est un scientifique français, chercheur en chimie organique. Il a principalement travaillé sur les composés organosiliciés.

En 1957, à l’université de Bordeaux, il a synthétisé un composé organosilicié, assimilable par le corps humain, qui était stabilisé avec de l’acide salicylique. Norbert Duffaut soutenait que le silicium est un minéral essentiel au fonctionnement du corps humain et que le corps perd graduellement son silicium au fil des années ; selon lui, nombres de maladies dégénératives accompagnant l’âge seraient causées par une carence grandissante en silicium. Le silicium n’était à l’époque et n’est actuellement reconnu comme un élément essentiel au corps humain. Duffaut soutenait également que le silicium administré sous une forme assimilable augmentait fortement le potentiel de nombreux traitements médicaux conventionnels. Avec l’aide de plusieurs médecins, notamment Jacques Janet ainsi que G. R. Rager, qui a reçu le prix J. Levy-Bricker pour ces expériences, il testera le potentiel de composés qu’il avait synthétisés, appliqué au traitement de différents troubles médicaux.

Durant toute sa carrière, Duffaut n’arrivera jamais à intéresser la communauté biomédicale à ses recherches, il n’obtiendra qu’indifférence. À partir de 1982, il continue ses recherches avec le géologue Loïc le Ribault. Ensemble, ils mettent au point le composé qu’ils appelleront le G4, puisqu’il s’agit du quatrième organosilicié à usage thérapeutique sur lequel a travaillé Duffaut. À partir de 1991, les deux scientifiques testent une molécule de cinquième génération (G5), de la famille des silanétriols, qui est buvable et permettrait de soigner nombre d’affections par elle-même.

Les molécules précédentes s’utilisaient en conjonction avec des traitements conventionnels.

En novembre 1993, Norbert Duffaut est découvert mort dans son lit après s’être suicidé par empoisonnent. Il n’a laissé aucune lettre pour expliquer son geste. Il a seulement laissé quelques mots dans la conclusion du manuscrit qu’il s’apprêtait à publier :

« Et puis, guérir tant de maux avec un seul produit, autrement dit avoir découvert la panacée, semblait impossible à trop de beaux esprits. Pourtant, le D.N.R., seul ou associé à diverses autres substances pour lesquelles il sert de locomotive, soigne et guérit aussi bien les humains que les animaux. Je n’ai pourtant ni rancœur ni esprit de vengeance et je conçois très bien que des savants ne croient pas en ma découverte, mais je m’élève contre le fait qu’ils refusent de l’expérimenter et la condamnent sans l’avoir essayée. »

Norbert Duffaut a également écrit son autobiographie qui est disponible en ligne.

Le médicament Conjonctyl contenait un composé organosilicié (monométhyltrisilanol orthohydroxybenzoate de sodium) dérivé des recherches de Duffaut.
Revenir en haut Aller en bas
Ayla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 56
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Mer 25 Juil - 8:17

Ghislaine!
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: G5 (silicium organique)   Ven 30 Nov - 6:50



Bonne lecture!


"POURQUOI DES CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES UTILISENT-ELLES LE G5 ILLÉGALEMENT ?

Pas plus tard qu’hier, j’ai fait un tour dans une énorme parapharmacie qui vient d’ouvrir près de chez moi. Un temple « discount » où l’on trouve de tout en matière de remèdes naturels. Je cherchais du silicium organique, à tout hasard du G5, ce produit mythique de la médecine naturelle. J’ai trouvé un rayon fort achalandé et trois personnes se bousculant devant plus d’une dizaine de marques faisant référence au silicium. Mais le G5 original qui m’intéressait n’était pas là !

Une multitude de marques et sous-marques en magasin

mais pas de vrai G5…

Je m’en doutais. Il y avait bien dans les rayons un « G5 Siliplant » mais celui-ci était à base de prêle des champs, rien à voir avec le vrai. Je parle du G5 à base de monométhysilanetriol popularisé par Loïc Le Ribault.

C’est ce G5 que des centaines de milliers de personnes dans le monde consomment en en buvant chaque jour une petite dose. C'est le cas notamment aux USA (où il est buvable, conformément à la réglementation FDA) ainsi qu’en Afrique du Sud ou à Hong Kong.

En Europe, c'est différent... En 2010, la Commission Européenne l’a interdit en tant que complément alimentaire, validant simplement son utilisation en tant que cosmétique. En clair : il doit exclusivement s’utiliser par voie externe. Ce G5 là, je le constate, se vend toujours... sous le manteau, ou presque…

Loïc le Ribault n’est pas mort

« Le véritable G5 », « formule originale »,… les mentions et références renvoyant à la découverte du chercheur décédé en 2007 s’affichent allègrement sur les bouteilles, parfois avec sa photo. L’icône est bien vivante, sa marque imprègne le marché.

Un rapide coup d’œil sur les forums spécialisés dans les médecines naturelles confirment ce que nous savons déjà à Alternative Santé au vu des courriers que nous recevons : les consommateurs ne savent plus à quel Saint se vouer devant la qualité inégale des produits et devant toutes les imitations. Et ceux qui décident d’opter pour la formule originale de Le Ribault se demandent où la trouver.

Notons bien que des centaines de médecins ou thérapeutes conseillent aussi ce produit à leurs patients, parfois les yeux fermés tant on prête de vertus à ce qui a été qualifié de « panacée »…

Qui a vraiment inventé le silicium ?

Il s’agit d’un chimiste de l’université de Bordeaux, Norbert Duffaut. Il y a plus de 50 ans. C’est lui qui synthétisa pour la première fois, en 1957, une molécule de silice organique.

Ceux qui ont connu Duffot gardent de lui le souvenir d’un homme intègre, dévoué à la recherche de remèdes utiles. De fait, beaucoup de personnes ont utilisé le DNR en compresses pour traiter avec succès des rhumatismes ou des douleurs d’arthrose, la solution traversant la peau et les tissus pour aller déposer son principe actif à la source du mal.

Un découvreur qui restera incompris

Au début de 1958, Duffaut rencontre le Dr Janet, spécialiste de gastro-entérologie. Ensemble, ils vont effectuer de nombreuses applications de DNR dans le traitement de maladies cardiovasculaires, de rhumatismes et même de cancers. Puis il collabore avec le Dr Rager, qui sera récompensé par l’Académie de Médecine pour ses travaux sur l’utilisation des organo-siliciés en thérapeutique.

Néanmoins, malgré d’innombrables démarches, malgré de nombreux articles témoignant des bienfaits du DNR dans des revues spécialisées, malgré la mise au point de deux médicaments à base de silicium organique au début des années 70 , Duffaut se heurtera à l’indifférence des autorités françaises de santé publique. Au final, il ne réussira jamais à faire tester le DNR. Il mourra sans avoir obtenu la reconnaissance de sa découverte.

Ce qui n’échappera pas à Loïc le Ribault qui « sauvera » l’œuvre de Duffaut…

Le grain de sable de l’histoire

Géologue, docteur ès science, docteur en sédimentologie, Loïc Le Ribault, lui, s’est fait connaître dans les années 70 en étudiant les grains de sable. Grâce au microscope électronique à balayage (MEB), ce Breton mit au point une méthode permettant de déterminer l’histoire géologique des grains de sable .

Dans ses articles publiés en 1972 à l’Académie des Sciences, Le Ribault, du haut de ses 25 ans, démontre que certains cristaux de quartz portent à leur surface une pellicule de silice amorphe soluble dans l’eau. Trois ans plus tard, il met au point un procédé permettant de récolter des solutions d’organo-siliciés. C’est au cours de ces expériences qu’il découvre fortuitement l’efficacité thérapeutique de ceux-ci.

La légende veut que Le Ribault ait souffert à l'époque d’un psoriasis tenace qui affecte ses deux mains : il malaxe de la main une solution très riche en silicium organique extraite des sables pour l’étudier au MEB. Deux jours plus tard, il constate avec surprise que le psoriasis a totalement disparu sur sa main. Jusqu’en 1982, il étudiera donc le rôle du silicium dans le traitement des affections cutanées.

La création du G4, petit frère du G5

En 1982, Loïc Le Ribault rencontre le talentueux Duffaut lors d’une rencontre scientifique à Bordeaux. Les deux chercheurs décident de poursuivre ensemble leurs travaux sur les applications thérapeutiques des organo-siliciés. L’année suivante, leur collaboration aboutit à la mise au point d’une molécule de synthèse intéressante dans le traitement des affections virales, molécule obtenue grâce à l’adjonction d’hyposulfite de sodium : c’est le « G4 », encore appelé DNV.

Les deux hommes vont continuer d’innover, de faire des centaines de tests, de solliciter les autorités. En vain on l’a vu. Entre-temps, le silicium organique deviendra rapidement un constituant essentiel de la plupart des cosmétiques. Mais Duffaut et Le Ribault n’obtiendront rien.

Une aventure riche en zones d’ombres

En novembre 1993, Norbert Duffaut est découvert mort dans son lit, empoisonné. La police conclut au suicide. L’homme n’aurait pas supporté le mépris et l’incompréhension des autorités scientifiques et médicales. Désormais seul, Loïc Le Ribault se lance à corps perdu dans la bataille et continue les travaux. Un an plus tard, il met au point le G5, un silicium organique buvable qu’il commercialise aussitôt.

Le 8 octobre 1995, un article de Sud-Ouest met le feu aux poudres en provoquant la ruée du public sur le G5. Une chasse à l’homme va alors s’engager qui ne se terminera qu’en 2007, à la mort de Loïc Le Ribault, victime d’un cancer de la bouche. Ou d’un assassinat comme le pensent certains, à commencer par le Dr Marie-Hélène Groussac qui a écrit une lettre ouverte (lire ici) à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.

7 ans de cavale… pour échapper aux Ordres

Visé très rapidement par une plainte du conseil de l’Ordre des médecins et de celui des pharmaciens, poursuivi pour exercice illégal de la médecine et de la pharmacie et tromperie sur la marchandise, Le Ribault avait entamé en 1996, après 2 mois de détention provisoire, une folle cavale qui l’avait mené en Irlande via Jersey. Il lâchera plus tard son associé Luc Verardo (qui avait financé son affaire) dans des conditions troubles pour s’associer avec d’autres, en Espagne.

Ici et là, il poursuivait son business, vendait au prix fort (plus de 10 fois le prix du DNR que Duffaut, par ailleurs, donnait souvent gratuitement…), jonglait avec les techniques de vente à distance, alimentant le buzz autour de sa persécution : on se bousculait pour acheter du G5 sous le manteau.

Alors qu’il se rendait en Suisse une énième fois fin 2003 pour ouvrir son propre centre de soins, il était arrêté à Genève et emprisonné le temps d’être extradé. En février 2004, il fut condamné à Bordeaux à un an de prison ferme avant d’être remis en liberté quelques semaines plus tard.

Un chercheur émérite et un homme irascible

Sous son allure de Professeur Nimbus rougeaud et un peu rondouillard, le père du G5 était à la fin de sa vie un homme fantasque, porté sur la boisson, irascible et difficile à vivre aux dires des personnes qui l’ont côtoyé et avec lesquelles il s’est souvent brouillé.

Toujours prêt à bondir, il aura beaucoup écrit dans sa vie, des livres, mais aussi des lettres, toujours pleines de rancœur et de menaces. Dans "Le prix d’une découverte, lettre à mon juge", publié à compte d’auteur en 1998, on peut lire ce passage qui résume assez bien sa manière d’être et de dire : « Avant que vous ne disparaissiez à jamais, insignifiante poussière enfouie dans les oubliettes de ma mémoire, je tenais à vous faire ce cadeau d’adieu : la véritable histoire d’un novateur dans une France corrompue en voie de décomposition avancée »…

L’histoire mouvementée du G5, qu’elle ait été voulue ou non, a de facto été payante. Eh oui : des dizaines de milliers de personnes boivent aujourd’hui ce liquide en toute illégalité et le silicium organique représente un chiffre d’affaires considérable (bien qu'invérifiable).

Mais ce produit n’aurait jamais connu un tel succès si le produit ne présentait pas de vraies vertus, que ses consommateurs ont éprouvées et validées.

Entre 98 et 99% d’eau dans une bouteille ?

Dans le cadre des plaintes déposées contre Le Ribault, les experts, en 1997, faisaient remarquer que le G5 comportait « une très forte proportion d’eau (entre 98 et 99%) » alors qu’il était vendu à « des prix importants ». Et alors ?

Le silicium, c’est effectivement beaucoup d’eau (purifiée) et un infime pourcentage de monométhysilanetriol. Certains estiment que seule une concentration à 0,02% est efficace. D’autres, défendent le contraire et proposent des concentrations, à diluer éventuellement, pouvant aller jusqu’à 0,07%.

Aucune étude scientifique ne permet de les départager. Mais est-ce nécessaire ? Boire du silicium, c’est avant tout donner une information essentielle à notre organisme.

Pourquoi nous avons besoin de silicium

Le silicium minéral est l’élément le plus abondant de la nature après l’oxygène. On en trouve environ 30% à la surface du globe terrestre. Dans le corps humain, c’est également un élément essentiel de la matière vivante avec le carbone, l’oxygène et l’hydrogène.
Le silicium est présent en quantités importantes dans la plupart des tissus organiques, le tissu osseux, et le tissu conjonctif. Sa concentration est supérieure à celle du fer ou du cuivre. Il potentialise notamment l’action du zinc et du cuivre et permet la fixation du calcium.
Mais la quantité de silicium diminue avec l’âge chez l’homme comme chez l’animal, de façon irréversible car l’organisme est incapable d’assimiler le silicium minéral qu’il ingère (dans les aliments, les boissons), il n’est pas capable non plus de le transformer en silicium organique.
Un remède universel ? Oui

Les Aztèques, comme les Chinois, connaissaient les vertus curatives de la silice, leur médecine utilisant la poudre d’obsidienne ou de jade. Les nombreuses études menées, autant que les résultats empiriques observés avec le silicium, confirment son action à plusieurs niveaux :

- Le silicium joue un rôle prépondérant dans le métabolisme général de l’organisme : il intervient dans le processus de régénération des cellules en rétablissant l’équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies et en relançant les échanges cellulaires.

- Il protège les os et les articulations : c’est une « brique » essentielle de l’os. Sa présence est indispensable à la synthèse des fibres d’élastine et de collagène or la calcification ne peut avoir lieu qu’en présence de collagène…

- Il protège la peau : élément constitutif de celle-ci, il contribue à son architecture et à son élasticité. C’est la carence en silicium qui provoque le desséchement de la peau et l’apparition de rides… Il améliore aussi la qualité des ongles, des cheveux et des dents…

- Il protège le muscle cardiaque et le système circulatoire : partie intégrante des parois vasculaires, il agit indirectement sur la tension vasculaire, maintient l’intégrité des parois du cœur et protège les artères en favorisant leur imperméabilité aux substances lipidiques nocives du sang circulant…

- Il protège des radicaux libres et de l’oxydation : grâce à sa structure électromagnétique particulière, il est en constante recherche d’équilibre ionique, d’où cette activité antioxydante.

- Il accélère les processus de cicatrisation : son apport permet d’augmenter le taux en hydroxyproline, acide aminé essentiel au processus de cicatrisation.

- C’est un anti-inflammatoire puissant : de nombreux kinés l’emploient pour atténuer les douleurs telles que les tendinites, les contractures et douleurs articulaires.

- Il renforce les défenses immunitaires de l’organisme : il est en effet indispensable au processus de déclenchement de fabrication des antigènes et des anticorps.

Il fait tout, alors ? Me direz-vous.

Oui car une quantité impressionnante d’autres propriétés sont répertoriées, qui font du silicium un élément utile contre les douleurs articulaires mais aussi, par exemple, le diabète (le pancréas est particulièrement riche en sillicium). C’est aussi un élément idéal pour un convalescent.

En résumé, le rôle de la silice dans le corps humain est tellement fondamental qu'il s'applique à une quantité innombrable de pathologies.

Ne pas confondre silice végétale et silicium organique…

On trouve aujourd’hui sur le marché de nombreuses marques proposant du silicium d’origine végétale (à base de prêle, d’ortie…) parfois vendu comme du « silicium organique ». Il s’agit en fait de silice colloïdale. Celle-ci est formée de colloïdes (particules semi-minérales) en suspension dans l’eau. Elle est moins assimilable mais avec un taux d’environ 3% d’absorption, elle donne déjà des résultats thérapeutiques. Elle est de plus reconnue comme un produit alimentaire et donc autorisée par voie interne. Ces produits sont intéressants pour une complémentation de confort, d’autant qu’ils sont un peu moins coûteux que le silicium organique et souvent labellisés bio. L’inconvénient tient dans la posologie qui ne doit pas être trop importante eu égard à un risque de sédimentation au niveau des reins.

Le silicium organique est, lui, soluble, et plus facilement assimilable par l’organisme (absorbable à 70%) du fait de sa liaison avec des acides aminés transporteurs. Il ne présente aucune toxicité ni ne provoque aucun effet secondaire et est compatible avec tout type de thérapie. Utilisable par voie interne comme externe (compresses, pulvérisations), son taux d’efficacité dépasse les 70% devant les douleurs articulaires, la plupart des affections dermatologiques, les brûlures ou les douleurs d’origines diverses (d’où son surnom aux Caraïbes de Pain killer, le tueur de douleurs).

Force est de reconnaître qu’avec le G5 original, nous avons maintenant près de 20 ans de recul et qu’aucun problème n’a jamais été signalé. Au contraire.

Je préfère l’original aux copies

Où le trouver ? Depuis la mort de Le Ribault, et après de nombreuses disputes entre fabricants, la marque est désormais la propriété de Silicium Espana bien que la société irlandaise LLR-G5 ltd vende aussi un produit très proche. En France, vous pouvez en trouver dans certains magasins bio et sur quelques sites internet.

Le G5 est encore un produit coûteux mais sa capacité à rééquilibrer la santé humaine en profondeur relativise largement son prix. Comme sa meilleure disponibilité, qui en fait un produit de facto « économique » par rapport au silicium végétal.

Personnellement, je peux vous dire que je n’ai testé le G5 (d’Espagne) que pour des douleurs lombaires persistantes. Je l’ai utilisé en compresses (la nuit) et j’en ai bu (1 cuillère à soupe au lever) et en trois jours, effectivement, celles-ci ont disparu et ne sont pas revenues !

Vous n’êtes pas obligés de me croire. Mais permettez moi, malgré tout ce que l’on peut penser de cette histoire, de rendre à Loïc Le Ribault – et à Norbert Duffaut – le mérite qui leur revient.

Prenez soin de vous.

Dominique Vialard

Pour en savoir plus, voir le film de Jean-Yves Bilien "Mandat d’arrêt contre un chercheur" (Satya Productions) ou bien lire "Le silicium organique de Loïc Le Ribault : G5, l’histoire vraie" – Editions Guy Trédaniel (2006).""


Revenir en haut Aller en bas
kris

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1060
Age : 50
Localisation : alpes haute provence
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Ven 30 Nov - 8:38

Pas le temps de lire, mais dès mon retour je vais lire ton post septimus qui a l'air super important.
Revenir en haut Aller en bas
Vivotte

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1379
Localisation : France
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Ven 30 Nov - 9:05

Septimus,

Merci, mais un peu long à lire en effet. J'ai survolé cependant.
J'ai trouvé du G5 dans un salon parisien récemment. Voir lien ci-dessous.

https://www.silicium.com/v_portal/apartados/apartado.asp?te=180

Revenir en haut Aller en bas
http://genealogie-reincarna.forumactif.name/forum
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Ven 30 Nov - 10:43

hello Septimus, je me suis permise de fusionner le sujet avec le précédent concernant le silicium organique , pour qu'on évite de se perdre à differents endroits sur un meme sujet ! qui est en plus très interessant mais assez complexe en lui meme à savoir quel silicium prendre?
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Ven 30 Nov - 11:03

Merci Phénix, j'avais complètement oublié qu'il y avait le même sujet "ailleurs"! hihi

Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3318
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Silice organique G5   Ven 30 Nov - 11:25

à tous.


Voila mes premiers résultats.

J'ai commencé au mois de mai d'avoir mes premiers problèmes.
Les premiers depuis au moins 3 ans.

Las articulations, la circulation, etc .... bref, les problèmes de l'âge.
Je ne pouvais plus ni me baisser, ni plier les genoux, ni
surtout me mettre à genoux. et la circulation sanguine
n'en parlons pas. J'ai pris 3 bouteilles de silicium G5. Et
toutes mes douleurs ont disparues. C'en était presque normal.
J'ai bu ma dernière dose, il y a 15 jours environ.

Et des douleurs légères reviennent au talon. çà vient et çà part.

Alors, décidé je vais prendre une nouvelle bouteille et
continuer le traitement.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silice organique G5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silice organique G5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Silice organique G5
» Silicium organique ou minéral ?
» de l’eau et de la matière organique sur un astéroïde
» Synthétique versus Organique ?
» chimie organique aïe !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Énergies - magnétisme-
Sauter vers: