Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Secrets planétaires: levée du voile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvia F.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1298
Age : 63
Localisation : Estrie, Québec.
Humeur : Vi-vre à la Vie!
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Secrets planétaires: levée du voile    Mer 4 Avr - 14:07


Secrets planétaires: levée du voile

En cette fin de notre civilisation, sachez qu'en les archives secrètes du Vatican, des documents top-secret traitent de DEUX PEUPLES se vouant une lutte sans merci à travers les âges : la lignée terrestre de Mû représentative du Principe Féminin et la lignée belliqueuse des rescapés de Maldek, exilés de Mars pour cause de destruction atomique (raison pour laquelle Mars est le Dieu de la Guerre) et réfugiée sur Terre au tout début de l'épopée Atlante. Les Atlantes, quant à eux, représentatifs du Principe Masculin, furent rapidement corrompus par les exilés de Maldek et ce qui devait arriver arriva, l'orgueil, l'arrogance et un besoin maladif de conquêtes afin de s'approprier les terres d'autrui poussa le peuple Atlante à livrer une terrible guerre au peuple de Mû.

Voici quelques clefs sur ce qu'il advint des Atlantes au sortir d'un ultime conflit nucléaire, provocateur d'un effroyable cataclysme qui effaça du globe l'Atlantide, traduit dans les Ecritures sacrées par ce que l'on nomme la CHUTE DES DIEUX :

Partons des fresques trouvées dans le Temple d'Abydos en Egypte où l'on voit très clairement des OBJETS VOLANTS PARFAITEMENT IDENTIFIABLES et passons aux innombrables peintures, sculptures et artefacts trouvés partout dans le monde où l'on voit des personnages semblables à des cosmonautes. Le parallèle est ensuite fait inévitablement avec les traditions orales des Amérindiens tels que les Hopis et les Navajos, des Dogons du Mali, les védas de l'Inde, les tablettes sumériennes aussi bien que de la Bible, qui TOUS parlent des DIEUX ou FILS DE DIEU qui s'accouplèrent avec les FILLES DES HOMMES et l'Histoire mythique de l'Egypte qui situe le règne de ses Dieux et demi-Dieux voilà pas moins de 36.525 ans, j'explique logiquement pourquoi on les a appelés FILS DE DIEU ou IMMORTELS : ce sont en fait les ATLANTES.




Voilà 25.920 ans, il y eut un énorme cataclysme planétaire comme il y en a à chaque fin d'un cycle. En ce temps-là, existait sur notre planète une extraordinaire Civilisation, bien plus évoluée que la nôtre, à la fois technologiquement et psychiquement : les ATLANTES. Ils avaient atteint un degré supérieur de Conscience en canalysant les deux Energies qui régissent l'Humain, ne pratiquant pas les actes sexuels. Après cette Catastrophe, il y eut quelques survivants qui purent sauver quelques "ENGINS VOLANTS" ; ils arrivèrent chez des peuples primitifs ne connaissant rien de leur civilisation et, pour ne pas voir leur lignée disparaître, ils n'eurent d'autre choix que de s'accoupler avec les femelles primitives. Voilà la signification du PECHE ORIGINEL repris par l'église catholique romaine. Voilà où se situe LA CHUTE DES DIEUX... Ces femmes primitives engrossées des oeuvres des Atlantes accouchèrent de Géants (devenus en l'Inconscient Collectif Humain les Ogres dévoreurs d'enfants de nos mythes et légendes) et autres Titans fauteurs de tant de troubles et dévastations qu'ils durent être éliminés par leurs pères Atlantes, Anges Déchus des Ecritures, c'est à dire : tombés ou plus précisément VENUS du Ciel.

Les religions du monothéisme patriarcal,création de l'AUTRE PEUPLE, ont constitué durant plus 20 siècles le noyau d'endoctrinement des âmes humaines, ayant asujetti l'Humanité entière à leur esclavage mental. Jusqu'à présent, l 'église catholique romaine a occulté ainsi à la fois ses antiques doctrines et la vérité quant à la véritable origine de l'Humanité dite ADAMIQUE, emprisonnée par et dans une Dualité conflictuelle savamment orchestrée et entretenue au cours des siècles par l'élite sacerdotale de souche Hyksos, c'est à dire descendante des exilés de Maldek !

Alors qu'en cet achèvement cyclique le Pouvoir en place et son Système vivent leurs derniers instants, le moment est venu de révéler la Vérité qui fâche ou qui gêne, c'est selon... Ici, par d'intox, pas de manipulations "new-âge" (mouvement de nouvelles croyances apparu simultanément à la diffusion du LSD, crée et financé par la CIA durant les années 1960-1980), pas d'extra-terrestres sauveurs ou envahisseurs, seule la Vérité Nue, plus simple, plus juste, mais bien plus dérangeante...

Tout d'abord, abordons la notion de Temps : on vous inculque faussement dès la petite école que notre temps est linéaire, qu'il se déroule du passé au présent vers l'avenir ; pour fixer dans les esprits ce mensonge grossier, les "manipulateurs de la Conscience Humaine mirent en place notre calendrier grégorien qui est totalement faux et dérègle notre horloge biologique interne, le pire étant atteint de nos jours avec l'instauration de l'heure d'été et l'heure d'hiver. En réalité cette notion du temps qui passe est une illusion dans l'Illusion de ce monde phénoménal, c'est à dire uniquement appréhendable par nos sens si peu développés ! Pour revenir à la réalité des choses, il faut étudier le principe des calendriers Mayas où la Temps est percu comme la manifestation cyclique spiralée d'énergies cosmiques affectant la vie sur notre Planète. Un album-photos sur les Mayas est en préparation, vous y trouverez le développement complet de cette thématique. En bref, imaginez que l'Univers réel est un Océan de multiples énergies variées dont les vagues ou ondes déferlent sur les mondes, générant la Vie. En ce qui nous concerne ici-bas, notre Planète - et par conséquent NOUS - serions situés en les Abysses (l'un des infra-mondes) de cet Océan Energétique.

Dès lors qu'est acceptée l'idée d'un temps cyclique non linéaire, il devient possible d'appréhender la notion d'éternel Instant Présent, ou Temps de l'Ici & Maintenant. En ce "lieu spatio-temporel" très particulier, il n'existe plus ni passé ni futur et notre Conscience accède au Champs Akhashique, c'est à dire aux informations mémorielles de l'Univers stockées en la Matrice (une nouvelle fois, tentez d'imaginer l'idée d'un super-ordinateur quantique). Et là, plus question de mensonges !

Hors donc, il y a de cela des lustres (en temps linéaire) c'est à dire plusieurs centaines de millions d'années, notre Planète n'était formée que d'un unique continent nommé Gondwana ou Pangée par les érudits. Sur ce continent, à la végétation luxuriante de type tropical, se développa une civilisation Primoriale de type saurienne, profondément enracinée à, l'on pourrait dire aussi "en osmose avec" la Terre à laquelle ce Peuple Primordial vouait son culte, celui du Principe Féminin que l'on retrouve exprimé au fil du temps en tous les peuples du monde par des "Mamas" ou Vierges Noires. Mû, M, la Mère Terre d'où découle toutes formes de vie ! C'est ainsi qu'en Egypte Isis est noire, n'en déplaise aux menteurs institutionnels. Hors, le NOIR n'entre pas dans le spectre des couleurs, le Noir c'est la Nuit étoilée, et pour les Initiés, il est le symbole de tout ce qui est mystérieux, Savoir Secret connu seulement du Créateur... Les lieux où cette vénération de la Mère Divine (la Planète à leurs yeux étant un Être Vivant dont ils étaient les Enfants) s'exerçait était soigneusement choisi en fonction de la puissance des forces de la Nature : volcan, grotte généralement située en altitude aux 2/3 du flanc d'une montagne, source souterraine d'eau pure, etc... Ainsi, le Peuple de Mû, sensible à l'électro-magnétisme, se régénérait littéralement en énergie vitale en ces hauts-lieux cosmo-telluriques, sachant que le corps physique de la Terre, à l'instar des veines et artères du corps humain charriant le sang, possédait un réseau énergétique souterrain parcouru de courants énergétiques qu'ils nommaient SERPENT ; ce savoir subsista jusqu'aux druides celto-gaulois qui le nommaient la Wouivre. Le village de Rennes le Château, dans l'Aude, ancien Royaume Wisigoth, était d'ailleurs nommé AER-RED, soit LE SERPENT COUREUR, et non pas Rhedae qui en est L'INVERSION. Les Guildes de Maîtres-Bâtisseurs des cathédrales du moyen-âge utilisèrent cette Connaissance retrouvée : tous les autels et labyrinthes initiatiques furent placés en de tels hauts-lieux privilégiés, lesquels systématiquement étaient dotés d'une crypte en laquelle était placée une statue de Vierge Noire ou Notre Dame de Dessous Terre !

Après une période de cohabitation en bonne intelligence, un certain jour, le Peuple de Mû (dont les descendants ne furent autres que les pharaons noirs des toutes premières dynasties égyptiennes, Indiens de l'Inde et Amérindiens des Amériques, Mayas entre-autres) dû faire face aux Atlantes, à l'intellect pollué par l'idéologie technologique marsienne des exilés de Maldek, menés par leur redoutable reine en une guerre de conquête dont la résultante fut la destruction cataclysmique, par palliers successifs, des deux continents respectifs. Des rescapés des deux Peuples survécurent en de gigantesques bases souterraines, à l'origine des mythes traitant de Shambalah sous le désert de Gobi pour les uns et de l'Agartha sous l'Himalaya pour les autres, ainsi que du thème récurrent du Roi du Monde qui n'est autre que le SANAT KUMARA, l'Ancien des Jours ou Veilleur Silencieux, dont on fit opportunément SATAN, etc... etc...

Selon l'Histoire Secrète de l'Humanité, l'Homme a toujours été l'Homme avec la différence essentielle que l'Homme Primordial bénéficiait d'un corps physique plus ethéré, au cerveau doté du 3ème oeil, également appelé le 6è sens (perceptions extra-sensorielles, reliance à l'Univers) ; la peau de couleur bleue était recouverte d'écailles et résistante à l'eau, favorisant l'aspect amphibien. C'est ainsi que les Sumériens vouaient un culte à leur déité aquatique Enki-Ea-Oannès, que les Egyptien célébraient Asar-Osiris, dieu aquatique des réincarnations et de la résurrection, et que les 1ers chrétiens associèrent le corps du Christ au Poisson (Joshua signifiant "fils de Nun", soit : fils du poisson) : toutes ces croyances et superstitions religieuses traitent en réalité du souvenir des deux race d'Anciens : le Peuple de Mû et les Atlantes. En chaque être humain, il subsiste d'ailleurs encore à l'heure actuelle un reliquat de Mû : la partie la plus archaïque du cerveau humain qui s'appelle "cerveau reptilien" : c'est cet organe qui gère toutes les fonctions relatives à l'instinct de survie, déclenchant des réflexes d'une rapidité supérieure à toute autre fonction de notre cerveau mamalien, de conception plus récente.

De ces révélations, vous détenez désormais la capacité de fonder votre propre opinion, n'étant plus tributaires d'antiques fausses croyances ou de manipulations contemporaines, celles notamment très à la mode du conspirationisme reptilien de nature extra-terrestre qui va bon train. Remarquons que ceux qui se font les agents de propagation de cette "conspiration extra-terrestre" bénéficient d'une excellente couverture médiatique, participant donc de la désinformation, puisque manipulés à des degrés divers.

Pourquoi donc ne pas toujours garder à l'esprit la question : "à qui profite telle ou telle information ?" et que pour les "manipulateurs de Conscience", un mensonge n'est bon que s'il est forgé sur une part de vérité !

Par conséquent au lieu de sans cesse évoquer des extra-terrestres, avec une grande peur distillée en toile de fond, il serait plus juste de parler d'INTRA-TERRESTRES à la durée de vie extrêmement longue, influençant l'Evolution Humaine au moyen des sociétés occultes, ce terme évoquant aussi bien le Peuple au "sang bleu" des toujours survivants de Mû (les minimoys arthuriens des films au message ésotérique de Luc Besson, la B.D. des Schtroumfs du dessinateur non moins initié Peyo, et le plus récent AVATAR de James Cameron qui n'a pas surgi au hasard sur les toiles cette anné 2010) que les Atlantes... D'un côté, on s'evertue de garder l'emprise psychique sur l'âme humaine, de l'autre des pans entiers de la Vérité surgissent du Voile enfin levé...

Avouez que cette Vérité est bein plus spectaculaire et dérangeante que la fiction imaginée par nos marionnettistes eux-mêmes tributaires de ces "Supérieurs Inconnus" auxquels ils obéissent au doigt et à l'oeil ! Et de grâce, cessons d'entretenir cette dualité pour REUNIR les deux principes opposés. L'Edda Scandinave est clair à ce sujet : l'entente du Peuple AESIR d'Odin (les "dieux" du Ciel) et des VANES (les "dieux" de la Terre) qui fut faite, mais brisée, doit être réhabilitée. Car Toutes et Tous, en Vérité, ne sommes que les fragments d'UN SEUL ESPRIT qui appelle à la Réunification.

P.S. : à l'aube de cette fin d'année, j'ai conscience que certains parmi vous se posent la question : mais vous Philippe, qui êtes vous ? La réponse est simplissime et sans détour : TOUT est contenu en mes prénoms et nom de famille : PHI et PI sont les 2 uniques nombres irrationnels de la Création, PHI = 1.6181.......jusqu'à l'infini, soit le Nombre d'Or ou la Divine Proportion d'où découle la Spirale de Fibonacci. PI = 3.1416……..jusqu’à l’infini = LE CERCLE. PHI et PI réunis sont les deux expressions du Principe Divin Féminin. GOT(T/D) = DIEU en plusieurs langues. LIPPE = ancien état du Saint Empire Romain Germanique, ex-siège du pouvoir politique et religieux depuis l’installation des Sicambres au IIIè siècle. PIGOT contient PIG, signifiant en anglais cochon ou sanglier (animal sacré des Celtes), c'est à dire Sang - Lié : à l'ADN pour moitié des Archidruides de Mû et pour moitié des Rois-Prêtres Atlantes, adombré à la fois par l'Ombre et la Lumière, "fils" de la Mère et du Père ! Voilà pourquoi le "dormeur tant convoité dû se réveiller" sous la forte pression de manoeuvres sournoises, de menaces et d'attaques en tous genres, de propositions alléchantes bien que malhonnêtes, d'offres d'alliance au relent de souffre, j'en passe et des meilleurs. Amies et amis de Facebook, je vous le dis humblement mais fermement, je ne souhaite à personne d'endurer les souffrances que j'ai vécu toutes ces années, et tout est loin d'être terminé... Merci à Vous, toutes & tous de m'offrir votre amitié.


Sources et références : comme "par hasard" la plupart des auteurs ne sont pas édités en langue française, ou quand leurs oeuvres sont publiées en français, des coupes sont effectuées assorties à des "défauts" de traduction. Cherchez l'erreur !

Ahmed Osman "The House of the Messiah" / "Stranger in the Valley of Kings" / "Moses, Pharaoh of Egypt" .Par : Philippe Jean Christian Pigot


Sylvia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artplumeetpierre.com
Stéphane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 436
Age : 42
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    Mer 4 Avr - 16:17

Bonjour Sylvia,

Toujours très intéressant ce que tu nous rapportes comme message!
Certaines expériences me font penser qu'il y a de la vérité dans ces théories.
Mais je me demande quand même si tout cela ne provient pas aussi d'une confusion multi-dimensionnelle, surtout avec ce qui est en train de se passer en 2012 au niveau énergétique et cosmique.
Nous sommes à un carrefour temporel et dimensionnel où tout se mélange. Et j'ai la sensation, intuition que de plus en plus de personnes sont de plus en plus sensibles et de plus en plus capables de se connecter ou de percevoir des infos d'autres dimensions ou de mondes parallèles.
Le problème étant que l'on ne sait pas faire encore la différence car chaque monde est tout aussi réel et vrai que l'autre.
Cependant, ce qui est intéressant, c'est de voir que certaines mêmes thématiques se retrouvent toujours mais se sont manifestées différemment en fonction de ces dimensions.
Puis ce qui a l'air de complexifier le tout, c'est que les dimensions s'interpénètrent et peuvent s'influencer, et on trouverait même des éléments d'autres dimensions dans d'autres, justement par l'intermédiaire de ceux qui ont été capables de percevoir ces autres dimensions.

L'autre coté intéressant, c'est qu'en s'intéressant aux différentes histoires de ces différentes réalités, on apprend d'autres choses via un autre point de vue, chaque dimension mettant en avant des éléments qui leurs sont propres. C'est comme si chaque dimension présentait un prisme différent pour un même événement cosmique, l'ensemble de ces prismes se complétant en une Vérité multiple et une à la fois.

Ce qui est toujours "marrant" aussi, c'est que c'est en vous écrivant à l'instant que je prends pleinement conscience de tout cela et que cela se pose aussi clairement avec des mots. C'est comme si c'était à l'état silencieux en moi et que cela s'éveillait en commençant à écrire...
Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive mais c'est toujours très troublant.

Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane

avatar

Masculin
Nombre de messages : 436
Age : 42
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    Jeu 5 Avr - 22:14

Bonsoir,
Suite à ce que j'ai écrit hier, j'ai eu une lecture intéressante ce matin même qui entre en résonance quasiment directement.
C'est issu du livre " Shamballa et les maitres de sagesse, la réconciliation" par Daniel Briez.
Je pense que du coup, je vais devoir faire 2 autres posts: un dédié à ce message, et un autre pour le livre qui est vraiment très intéressant.
Cela parle aussi d'un autre point important: l'ancrage (ce qui pourait aussi faire un autre sujet dédié).
Je connais des personnes qui se sont ouverts à la spiritualité et qui se sont "trop" focalisées sur leur "connexion", leur "monde de lumière", leur bain dans l'Amour etc...
En fait il n'y a pas de trop dans ces "bonnes" choses, sauf que si on ne reste pas pleinement conscient du moment présent en nous même, on se détache du corps physique et on peut aussi faire un acte de désamour envers ceux qui ne sont pas ouvert au spirituel. Et on perd son ancrage d'incarnation (notre but premier et primordial).

Voici le passage en question (sinon d'association en association, je ne m'arrête jamais):

Shamballa, porte des Étoiles
Il existe une profonde résonance entre l'énergie de Shamballa et les Etoiles. Shamballa constitue une matérialisation de l'énergie vénusienne de Sanat Kumara sur notre Terre. Cette structure est le « reflet » d'un ensemble plus large qui se situe dans les galaxies. Il est actuellement difficile d'aborder l'énergie des Étoiles, notamment dans leur configu¬ration énergétique. Les référentiels ne nous sont pas familiers. Ils ne sont pas inscrits dans nos traditions. En fait, ils ont plutôt été soigneusement gommés de celles-ci, notamment toutes les références liées à nos origines stellaires. Actuellement, le seul moyen que nous possédons pour recon¬necter cette connaissance consiste à passer par l'ensemble énergétique de Shamballa.
Ainsi, nous accédons progressivement à certains champs de conscience qui nous ouvrent des portes stellaires et multidimension-nelles. Rapidement, nous nous rendons compte qu'il existe autre chose derrière Shamballa. Shamballa n'est qu'une porte d'accès à un ensemble infiniment plus large, dont nous ne pouvons, pour l'instant, définir les contours, le sens et surtout la finalité.

La difficulté dans cette approche est l'absence totale de référentiel. Il est important de faire la part des choses entre la réalité énergétique de ces champs de conscience, et les projections et prismes qui constituent l'énergie de chacun d'entre nous. Néanmoins, l'extériorisation de Sham¬balla répond à cet objectif : ouvrir de multiples connexions avec les Frères des Etoiles sans rien rejeter de ce qui se présente. Beaucoup d'informations circulent dans ces domaines. Beaucoup peuvent sembler contradictoires. Comment s'y retrouver ? La tentation est alors bien grande de dire que tout cela n'existe pas. En faisant cela, nous nous coupons de la possibilité d'explorer de nouveaux champs de perception, même s'ils ne représentent aucun caractère tangible.
Néanmoins, la « dimension des étoiles » se réintroduit progressivement. Le travail de communication que réalise le Maître El Kasar depuis trois ans n'est pas un des moindres aspects de cette « réinsertion » (à ce sujet, je vous recommande la lecture du « Manuel d'Insertion Galacti¬que », par Sabine Lamarche et Daniel Briez, aux Éditions Monique Êthier). Nous ne savons pas encore quelle est la finalité de ce processus. Pourtant, au fil des communications, cette « dimension » s'insère, et ce, d'autant plus qu'un grand nombre d'entre vous ressentent profondément la justesse et l'appel de ces informations. En fait, il existe une profonde connexion entre chacun de nos corps et une ou plusieurs Étoiles.

Vous êtes tous plus ou moins attirés par certaines étoiles ou par certaines constellations. Des noms résonnent plus intensément que d'au¬tres à l'intérieur de votre corps. D'autres vous sont totalement indiffé¬rents. Pourtant, cette résonance existe, et elle est liée au monde des Étoiles. Le rôle de Shamballa consiste à la fois à poser ses énergies dans la Matière, énergies qui vous ouvrent à une autre dimension de votre être, mais aussi à vous introduire à votre dimension d'hommes et de femmes galactiques. Mais il est fréquent que vous portiez un autre système de croyances. Pendant combien de vies avez-vous cru que vous n'étiez pas dignes de Lumière ? Pendant combien de vies avez-vous cru que vous n'étiez pas dignes d'enseigner, que vous n'étiez pas dignes d'être un Maître ? La croyance en l'indignité de l'Homme est fortement inscrite dans l'inconscient collectif de l'Humanité. Elle constitue un des princi¬paux bras de levier qu'utilise votre ego pour vous faire sortir de votre mission.

Aujourd'hui, l'énergie de Shamballa vous amène à un autre système de croyances. Vous êtes tous des Maîtres en potentiel. Vous avez à poser cet état de maîtrise en vous. Cela est sûrement plus valorisant que de dire : « Je ne suis capable de rien, je ne suis pas digne. » L'énergie de Shamballa est tout d'abord là pour vous montrer qui vous êtes. Vous êtes bien loin de capter ce que vous êtes, dans la réalité énergétique de votre matérialité. En fait, vous ne savez pas d'où vous venez. Vous ne savez pas qui vous êtes. Vous ne connaissez pas les « forces » qui ont présidé à votre naissance. Vous ne savez pas réellement pourquoi vous êtes sur cette Terre. L'énergie de Shamballa vous introduit à ces réponses et à la véritable dimension de votre être.
Je voudrais insister une nouvelle fois sur la difficulté que représente l'illusion. Le New Age est trop peuplé d'êtres qui prennent, en toute bonne foi et toute bonne conscience, leurs désirs pour des réalités. Cette illusion est générée par le fait qu'ils sont malheureusement trop souvent déconnectés de leur propre corps physique et d'eux-mêmes. Ils s'érigent en enseignants alors, proposant à ceux qui les suivent ce qu'ils ont envie d'entendre, brouillant les fréquences d'émission de Shamballa. Il est vrai que tout à une raison d'être. La généralisation des propos divagateurs sur Shamballa amène chacun à développer la connexion intérieure, celle par laquelle le Maître Intérieur contacte le Maître de Shamballa.
Néanmoins, il convient d'avancer pas à pas, en ressentant à l'intérieur de vous ce qui vous semble juste, faisant preuve de discernement, et ne « gobant » pas le « dernier message reçu » sous prétexte que c'est un soi-disant « Maître Ascensionné » qui l'a dit. Cessez de cautionner ces débordements chargés d'un émotionnel de bon ton, où « tout le monde il est gentil, et tout le monde il est beau ». Le discernement repose sur un alignement personnel où vous vous placez dans la rectitude de votre appel, sans complaisance et sans intention. Lorsque vous faites cela, la « voix intérieure » se révèle. Alors vous pouvez l'écouter et choisir qui vous écoutez.

Revenir en haut Aller en bas
Sylvia F.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1298
Age : 63
Localisation : Estrie, Québec.
Humeur : Vi-vre à la Vie!
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    Ven 6 Avr - 1:08

Merci Yananel...très intéressant et aussi très intriguant...sujet passionnant.

Sylvia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artplumeetpierre.com
Ghislaine
modérateurs
modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1196
Age : 71
Localisation : Magog, Estrie
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    Ven 6 Avr - 1:28

Néanmoins, il convient d'avancer pas à pas, en ressentant à l'intérieur de vous ce qui vous semble juste, faisant preuve de discernement, et ne « gobant » pas le « dernier message reçu » sous prétexte que c'est un soi-disant « Maître Ascensionné » qui l'a dit. Cessez de cautionner ces débordements chargés d'un émotionnel de bon ton, où « tout le monde il est gentil, et tout le monde il est beau ».





C'est malheureusement ce qui arrive souvent. On fini par croire une chose et son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia F.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1298
Age : 63
Localisation : Estrie, Québec.
Humeur : Vi-vre à la Vie!
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    Ven 6 Avr - 13:07

Je t'approuve Ghislaine...nous devons être très vigilant.



Sylvia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artplumeetpierre.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Secrets planétaires: levée du voile    

Revenir en haut Aller en bas
 
Secrets planétaires: levée du voile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ascension, fumisteries, changements planétaires, intra terrestres et délires
» Rapprochements planétaires
» Alignements planétaires: La NASA prévient les pays
» Heures Planétaires
» Les énergies planétaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Documents coups de coeur-
Sauter vers: