Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot de Fohet
modérateurs
modérateurs
Lancelot de Fohet

Masculin
Nombre de messages : 2156
Age : 64
Localisation : L'Auvergne, Coeur du Massif Central.
Date d'inscription : 03/03/2009

Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui... Empty
MessageSujet: Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui...   Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui... EmptyMer 8 Aoû - 23:08

http://coeurdechristal.forum-actif.net/t4065p30-la-multidimensionnalite


suite voici donc une prière fondatrice et quelques commentaires...

Rendons grâces à la Vierge Marie Notre-Dame
pour ce qu'elle est Chef de notre Ordre.
Car Notre-Dame était le commencement de notre Ordre,
Et en Elle, et en Son Honneur,
seront, s'il plaît à Dieu,
le retour de notre Ordre
et la fin de nos vies,
et la fin de notre Ordre,
quand il plaît à Dieu que ce soit.


Telle est la prière écrite par Saint Bernard de Clairvaux pour les Chevaliers du Temple médiéval.

Il ne s’agit pas ici de simples « fioritures poétiques », et si Bernard de Clairvaux donne à la Vierge Marie, Notre-Dame, le rôle de chef de l’Ordre du Temple, c’est qu’il faut bien la considérer comme la tête, l’autorité suprême de cette chevalerie.

Quelle leçon pour la chevalerie terrestre qui, en donnant l’exclusivité à la force physique et à l’habileté aux combats, apanages privilégiés des hommes, a complètement perdu de vue certaines considérations métaphysiques fondamentales.

En effet, si l’on s’en tient au récit de la Genèse, on constate que l’homme créé à l’image de Dieu est, en fait, mâle et femelle ; l’homme seul, comme la femme seule, n’est, au mieux, qu’une demi-image de Dieu. Il convient donc de faire un certain tri entre les possibilités féminines et masculines, pour mieux comprendre les possibilités de l’homme “complet”!
Les deux faces d’une même Image :

Il est d’usage de considérer que l’homme est plus opératif et rationnel, la femme plus spéculative et intuitive. Dans la tradition chevaleresque, on résume en général ces particularités en donnant à la femme “l’AUTORITÉ”, et à l’homme le “POUVOIR”. La femme, médiatrice entre le Ciel et la Terre, inspire et guide ; l’homme, outil vivant du Père, réalise et construit.

L’homme, en acceptant librement d’obéir aux directives transmises, ne perd pas une once de son libre arbitre, car il a, dans la réalisation, toute latitude pour exprimer sa propre personnalité, comme un artisan qui marque toutes ses productions de son “savoir-faire” infalsifiable.

De même, le rôle de la femme, en tant que canal de communication, n’est pas aussi passif qu’il y paraît. Il lui faut veiller à l’entretien de la flamme inspiratrice dont elle est dépositaire, à la pureté de ses intentions, pour ne pas ternir par des influences personnelles, trop souvent égoïstes et négatives, les inspirations venues de “plus haut”. C’est la veille de tous les instants, comme celle des antiques vestales, ou des vierges de la parabole (Mt 25 ; 1/13) pour ne pas laisser l’aspect “évaïque” de leur personnalité étouffer le feu ardent de l’Esprit. “Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon Ta Parole” doit être la devise privilégiée, la lourde tâche qui incombe à la femme.

Quant à l’homme, il faut qu’il accepte de domestiquer son éternel besoin d’aventure, sa queste de l’extraordinaire. Trop de siècles de recherche de la nouveauté pour elle-même nous ont fait confondre “science” et “conscience”, progrès technique et progrès de l’individu. Le vide conceptuel sur lequel semble déboucher notre science matérialiste actuelle, le vide artistique et culturel dans lequel se complaisent nos “médiats”, semblent deux réponses assez claires à ces deux interrogations fondamentales.
Attention, une Chevalerie peut en cacher une autre…

Si la chevalerie terrestre, malgré quelques essais de restauration plus ou moins avortés, a complètement disparu, c’est bien parce que cette forme de fonctionnement so­cial n’est plus compatible avec notre époque dite moderne.

La Chevalerie Célestielle, au contraire, est de tous lieux et de toutes époques !

Invariable dans ses principes, puisque ceux-ci ne sont pas de ce monde, elle s’adapte, dans la forme, à l’époque où elle se manifeste, comme la vie elle-même évolue en fonction des conditions qui lui sont offertes. Car cette chevalerie porte, en elle, une autre vie que l’existence biologique à laquelle nous donnons le même nom. Cette vie permet à la créature perdue que nous sommes de retrouver le chemin, la voie sacrée qui ramène à la Cité Sainte, celle que tout homme porte en lui-même.

Ainsi se trouve régénérée la relation véritable qui existe entre Dieu et l’homme, entre le Créateur et Sa créature.

Qui d’autre que Notre-Dame, médiatrice universelle, peut jouer ce rôle de « passeur » ?
, voici que les signes annonciateurs de la Révélation sont apparus ; voici que Notre-Dame, chef de la Chevalerie Célestielle, a prodigué ses avertissements à diverses occasions. “Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les termes de cette prophétie, car les temps sont proches!” nous prévient Saint Jean, dans son Apocalypse.

Dieu veuille que cette fin de cycle qui s’approche de nous ne trouve pas une humanité totalement dépourvue de foi.

Pour nous tous d’ailleurs, il n’est que temps d’appliquer à la lettre l’un des derniers conseils du Christ:

“Veillez et priez, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure…”.


Revenir en haut Aller en bas
http://le-seuil.forumzen.com
aigle d'or
Admin
Admin
aigle d'or

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 53
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui... Empty
MessageSujet: Re: Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui...   Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui... EmptyDim 12 Aoû - 9:59

Kikou Lancelot

J'aime beaucoup de texte de part sa justesse et son autorité d'un temps qui fut le notre.
Effectivement ce fut une de mes vies qui fut révélé il y a deux ou trois ans environ mais qu'en est t'il de maintenant?
Nos épées et bouclier sont de lumière pour ceux qui ont cette capacité ou choix de vie ; le dogme a été remplacé par la liaison du coeur et celui qu'on suit est notre propre Divin qui est relié à la Source .
Je ne savais pas que Saint Bernard faisait partie de l'ordre n'oublions pas le passé pour ne refaire ce qui a été fait mais pour construire avec nos acquis.

On se rend compte que certains faits qui nous tiennent à coeur n'ont plus la même énergie ici et maintenant et tombe dans l'oublie.
Perso j'aime bien m'y replonger de temps en temps non pas par nostalgie ce serait ridicule et sans fondement mais bien pour récupérer ce que nous avons besoin pour ici et maintenant.
Marie est toujours présente et elle guide tout les guerriers de la lumière ou Travailleurs de l'Amour comme on dit aussi avec le rayon sacré qui ouvre les coeurs.

gros bisous à tous.

Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui... 165313
Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Bernard...Et le Temple d'Aujourd'hui...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Bernard
» Saint Bernard
» Col Du Grand Saint Bernard ( alt 2500 M ) le 04/06/06 !
» Saint Bernard repousse les attaques dont il se voit l'objet par suite de la malheureuse issue de la croisade.
» TRAITÉ DE SAINT BERNARD SUR L'AMOUR DE DIEU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: CEUX qui ont marqué notre ETRE (Saint, comédien, chanteur, auteur)-
Sauter vers: