Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Solitude et soumission (méditation inspirée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 28 Juil - 6:49

 

Oui, oui à la solitude, oui à ma solitude à l'intérieur de moi, non à ma solitude à l'extérieur de moi. Je fais la différence entre mon monde intérieur et mon monde extérieur. Oui je suis le seul ou la seule qui peut véritablement m'aimer, qui peut véritablement me guérir. Je n'attend plus rien, mais je suis à l'extérieur de moi pour donner, pour expérimenter, pour vivre. Oui à ma solitude à l'intérieur de moi, non à ma solitude à l'extérieur de moi.

Je suis sur Terre pour faire quelque chose, pas pour donner ce que les autres me demandent, pas pour compenser le manque de ceux qui m'entourent, mais pour donner, donner, donner et encore donner, ce que Dieu me demande de donner, ce que le Dieu de chacun me demande de lui donner, et je n'ai pas à souffrir physiquement en répondant à ces demandes de Dieu.

Ces souffrances ne sont alimentées que par mes luttes intérieures, mes luttes pour ne pas suivre cette loi de Dieu. Mon corps est fait pour vivre ce que j'ai à vivre, si je respecte les demandes de Dieu, et uniquement les demandes de Dieu. Mon corps est obligatoirement en accord, obligatoirement capable de donner dans l'instant ce qui m'est demandé, tout le reste n'est que refus, n'est que lutte, n'est qu'enfantillage. Oui à ma solitude à l'intérieur de moi, non à ma solitude à l'extérieur de moi.

Les autres ont besoin de moi, pas pour ce qu'ils me demandent avec leur bouche, avec leur énergie infantile, mais pour ce que leur Âme hurle vers moi. C'est le seul chemin vers mon bonheur véritable, c'est le seul chemin qui me met en Paix. Ce n'est pas un chemin facile, ce n'est pas un chemin sans douleur, mais c'est le chemin qui m'est demandé à moi tout seul, à moi toute seule, différent, complètement différent de celui d'un autre ou d'une autre, unique, dans ma solitude intérieure.

Mais je ne suis jamais seul quand je suis avec ce qui me guide, ce qui me dit là où je dois aller, dans une obéissance absolue, sans limite. Je dois simplement demander en moi à chaque seconde: que dois-je faire? Que dois-je dire? Et je fais ou je dis sans laisser le mental faire de commentaires, sans laisser ma peur intervenir, sans laisser mon besoin de posséder, de détruire se mettre en place.

Je n'ai pas le choix, rien n'est à moi, ni ma Vie, ni celles des autres. J'obéis dans le bonheur absolu d'être dans mon vrai chemin.

Oui à ma solitude intérieure, non à ma solitude extérieure.


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3316
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 28 Juil - 7:50

[center][b]

   Septimus.

Le bonheur que l'on ressent, quand une lecture fait écho
à ce que l'on vient de vivre et que cet écho explique le
pourquoi et le comment !!!!!!!

Je m'explique.
Ce matin au réveil, avec Jésus (en tant que Jésus et Mahomet)
et Omar j'ai fait une étude complète de ce que mon Coeur
représentait pour le Ciel. ce qu'il était et surtout ce que devait
être son "travail" . J'avoue que je n"y ai pas compris grand chose.
Et j'ai du aller sur le forum. La fameuse explication était là.
Et Septimus, tu as raison (comme toujours), une seule chose
ne pas s'occuper de tout ce qui est "extérieur" mais savoir
apprendre à écouter ce que dit notre coeur et à le suivre
aveuglement. Pas facile, mais avec l'aide du Ciel, c'est fou ce
que l'on arrive à faire sans problèmes et on se sent si bien !!!!!

Hier matin, également j'ai eu l'impression que mon coeur
s'unifiait avec quelque chose qui était déjà en moi. Quand cette
union a été faite je me suis sentie très bien et surtout j'ai
eu l'impression de voir les choses différemment. Et cela je l'ai vu.

Ton post m'explique beaucoup de choses.

Merci Septimus. Heureusement que tu es là !!!!!!

    
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 28 Juil - 21:31

Merci Septimus

Une fois de plus tu nous met un texte qui tombe juste au bon moment.
Je crois que ce qui n'est pas évident pour l'instant c'est harmoniser son coeur avec l'instant présent du quotidien.
En effet, mon coeur me guide de tout laisser et de partir pour vivre autre chose (je sais que c'est important) Je pense même que mes soucis de santé viennent de là mais comment concilier travail et faire ce notre coeur nous guide.
En plus fait trop chaud pour aller dans des coins reculés.
Il est vrai que si nous créons un pb nous avons toujours la solution en nous le plus dur est souvent de la trouver puis de l’appliquer au plus juste.

Bisous et merci aussi Avatar.

Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mar 29 Juil - 7:03

 

Avatar a écrit:

Hier matin, également j'ai eu l'impression que mon coeur
s'unifiait avec quelque chose qui était déjà en moi. Quand cette
union a été faite je me suis sentie très bien et surtout j'ai
eu l'impression de voir les choses différemment. Et cela je l'ai vu.

Chère Nicole, je suis très heureux que tu ais vécu ces instants et il est important de trouver Dieu en soi. Celui où celle qui cherche Dieu hors de lui-même ne le trouvera "jamais" car il est où elle est aveugle et ignorant.

J'aimerais maintenant vous apporter en toute humilité ce que je ressens par rapport à ce que je vis au quotidien et ce que je pense de la voie spirituelle.

Dans la voie spirituelle, le plus grand danger, c'est de se prendre au sérieux, de se croire sage; c'est la plus grande folie, la plus grande bétise.

Ma Foi, c'est savoir que, quoiqu'il arrive, de toute façon j'arriverai à l'éveil. J'ai un but, j'entre simplement dans l'action et j'oublie le but qui restera dans mon inconscient pour me "guider".

Personne n'est supérieur à moi (je n'ai peur de personne). Personne n'est inférieur à moi (je ne prend le pouvoir sur personne), je n'ai pas un savoir supérieur aux autres savoirs. Je partage simplement avec vous et d'autres êtres divins mon expérience. C'est un "échange" d'expériences, j'ai besoin du témoignage et du ressenti de chaque personne que je rencontre pour grandir en moi.
L'art le plus élevé est de vivre la vie ordinaire de façon extraordinaire. Un homme heureux ou un femme heureuse est un homme ou une femme qui n'a pas déserté son idéal d'enfant tout en restant en contact avec la vie profane, sans la nier, la critiquer ou la transformer.
Je dois éviter l'égoïsme, c'est-à-dire prendre quelque chose à l'autre pour mon bien-être, ou lui imposer mes croyances et mes désirs; et cela n'a rien à voir avec "me faire passer en priorité", car cela est indispensable à mon équilibre.

Dans mon voyage intérieur, j'ai deux pieds, un pied qui voyage et un pied qui reste chez moi; et le pied qui voyage vient raconter au pied qui reste chez moi ses découvertes. Si les deux pieds s'en vont au loin en mettant une distance "artificielle" avec ma famille ou ma culture, c'est une fuite qui cache un refus d'une partie de ma vie et une colère refoulée. Par conséquent, il y a un attachement inconscient à une ou plusieurs personnes de mon enfance, donc une absence de liberté. Mais également, si les deux pieds restent à la maison, dans ma famille, ma culture, ma religion, je ne suis qu'un esclave qui se prive de liberté.


Aucune expérience n'est durable, tout est impermanent et chaque niveau de conscience atteint n'est que la "préparation" à un niveau supérieur, à une vibration plus subtile. Chaque passage se fait dans la difficulté, dans la souffrance physique, émotionnelle ou mentale.
La source de notre souffrance est l'ignorance et l'illusion. Chaque prise de conscience est un "deuil" à faire, donc une souffrance, mais ces passages nous "libèrent" de souffrances beaucoup plus tenaces que nous gardons en nous depuis longtemps. La Vie est "changement" et plus nous "refusons" d'accepter ce fait, plus nous résistons aux changements "naturels" de l'existence, plus nous prolongeons notre souffrance.
Quand nous refusons de renoncer au passé, nous nous accrochons à une illusion, à des croyances passées, nous nous préparons à une vieillesse de plus en plus difficile et notre corps, notre coeur, notre mental nous conduirons, jusqu'au seuil de la mort, dans la souffrance la plus grande.
Si nous admettons que le changement est inévitable, nous supprimons beaucoup d'angoisses et de souffrances de toutes sortes.

Le plus beau cadeau que l'on puisse se faire, c'est unlong chemin intérieur psychologique et spirituel à la recherche de soi-mêm et c'est aussi sortir de l'image que nous nous sommes fabriquée.

N'oublions pas que, dans ce chemin, personne ne peut faire l'économie de "l'expérience". Les paroles passent et les actes restent. Sans action, c'est-à-dire sans modification de nos habitudes, il n'y a pas de possibilité de changement.

Quand nous grandissons, nous passons par des moments où nous croyons devenir fou. Nous perdons tous nos repères. Nous n'avons rien ni personne à quoi où à qui se raccrocher. Ces périodes où nous sommes perdus sont nécessaires. Si nous les acceptons comme normales, nous ne risquons rien. C'est la foi et le courage qui nous guident. Nous enlevons toute panique et nous prenons soins de nous, comme d'un enfant malade.

J'ai accompli un long travail sur moi et en moi de plusieurs années avec beaucoup d'efforts et de souffrances, heureusement jallonnées de libérations progressives merveilleuses.

Ce forum, les livres peuvent nous aider à "comprendre", mais un jour il faut savoir "accepter" sans "comprendre". C'est-à-dire faire la paix totale et profonde en soi. C'est cela voir ou sentir Dieu en soi. C'est cela le bonheur véritable et permanent.. C'est cela la résurrection, mais elle ne peut être que l'aboutissement d'un long parcours fait d'épreuves et de souffrances, c'est-à-dire avoir grandi "intérieurement et être libre de notre enfance et de nos ancêtres.

Nous avons un combat immense à mener contre nous-même, et notre inconscient est beaucoup plus malin que la plus grande des intelligences.




 :bonj:   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3316
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 1 Aoû - 10:59



   à tous.

Merci Septimus.
Entièrement d'accord avec toi.
Le plus difficile à accepter, c'est d'admettre qu'il ne nous est
jamais demandé de réfléchir à ce que nous faisons, ou plus juste
à ce que l'on nous demande de faire.

Hé oui, tout est tracé, réfléchi et mit en place !!!!!
Une seule chose "obéir aveuglement" et tout se déroule
sans accroc. Et ce que l'on est "bien" après.

J'ai bien aimé ton histoire de pieds et ta préparation sur
les niveaux. Le tout au fond, ne jamais se poser de questions,
mais oser, oser et oser. Je me répète mais c'est bien çà.

J'avais pas pu répondre avant.

      
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1247
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 1 Aoû - 19:39

   Septimus

Comme ton texte es vrai , je le ressent en moi ; tant de choses as accepter pour aimer encore plus
c 'est toujours un plaisir de vous lire et surtout de comprendre encore mieux les choses

     
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Sam 2 Aoû - 6:40

 

Avatar a écrit:

Hé oui, tout est tracé, réfléchi et mit en place !!!!!
Une seule chose "obéir aveuglement" et tout se déroule
sans accroc. Et ce que l'on est "bien" après.


Tu sais chère Nicole, notre chemin ou notre voie, c'est avant tout découvrir et lâcher son système de défense comme la fuite, la dépendance, la fusion, le contrôle, le masochisme ou la rigidité.

Notre système de défense, en tant qu'adulte, c'est comme le capot d'une voiture. Pour accéder au moteur, il faut d'abord ouvrir le capot. Cela peut mettre dix ans ou plus. Tant que je n'ai pas ouvert le capot, je n'ai absolument rien réparé.

J'accepte mon inconscient, il fait partie de moi, mais ce n'est pas mon être profond, ce n'est pas mon Âme. Je discerne ce qui est vrai de ce qui est non vrai, dicté par mes pensées et mes émotions.
 Je fait la différence entre l'acceptation et la fatalité.
 
 Est-ce que j'accepte ou est-ce que je refuse ce qui est?

 Est-ce que je juge ou est-ce que je ne juge pas?

 Est-ce que je me situe ou non en victime?... de l'autre, des autres, de la société?

Mes Ami(e)s le chemin de la Vérité c'est mettre en doute mon ego, mes croyances, mon monde intérieur.
J'ose aller jusqu'au fond de mon monde "intérieur" et je m'efforce "courageusement" et "patiemment" de vivre et d"agir" dans le monde extérieur.
C'est la puissance de mes désirs refoulés qui détermine la somme que je dois payer en "renaissances".
Ce qui est important, c'est ce qui se passe en dehors de ma volonté.



Thierry à écrit:

Je crois que ce qui n'est pas évident pour l'instant c'est harmoniser son coeur avec l'instant présent du quotidien

Tu sais Thierry la prise de conscience n'est que le départ du chemin, note chemin ou notre voie c'est L'ACTION. Sans action nouvelle, sans prise de décision nouvelle, le chemin n'est même pas commencé.

Dans toute situation, nous avons trois choix:

1) s'enfuir - 2) être spectateur - 3) s'engager et se positionner.

Dans toute "création", rien ne peut être mauvais si ce sont la "simplicité" et l'"effort" qui y président.

C'est en "acceptant" par avance de pouvoir me tromper, en toute humilité, que j'"ose" suivre mon "intuition" et mon ressenti à chaque seconde, même si le sens ne m'apparaît que plus tard.
J"accepte toutes les conséquences de mes actions et de mes pensées. C'est la seule façon de "grandir" et d'être "libre", donc de changer d'opinion et de modifier mes comportements, sans morale apprise et sans jugement, donc "seul avec ma conscience".

Nous sommes tous un abîme et rien de l'extérieur ne peut le combler; seul Dieu, l'Amour de Dieu, l'Amour de l'Univers et de tous les êtres peut le combler.

Le message d'un Maître est juste pour tout le monde. Le chemin préconisé par un Maître n'est pas juste pour tout le monde.

La Sagesse, elle est partout autour de nous mais nous ne voulons pas l'entendre, la voir, la sentir.

Mes Ami(e)s, la Foi (et non les croyances) nous ouvre les yeux, nous ouvre le Coeur et nous ouvre le corps à nos sensations. Et c'est grâce à la prière que toutes nos crispations intérieures inconscientes se relâchent et laissent passer les "messages divins" vers notre conscience.

Quelle tristesse de ne pas voir la main de l'Univers, de Dieu tout autour de nous à chaque seconde. Les messages que nous recevons sont très "simples" et très "pratiques" mais nous n'osons pas y croire, nous n'osons même pas y penser.
             
                            C'est parce que je m'accepte très ordinaire
                                  Que je deviens extraordinaire

                 Il n'y a personne d'autre que moi qui m'empêche d'être heureux


Merci Blanche, poursuis ta quête avec confiance et sérénité, tu es, vous êtes sur la bonne Voie!



 :bonj:      
Revenir en haut Aller en bas
kris

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1060
Age : 49
Localisation : alpes haute provence
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Sam 2 Aoû - 11:53

  
Beaucoup de choses sont dites là, merci Septimus.
Oui on ne voit pas toujours les petits signes.
Oui il faut toujours prendre du recul par rapport à une situation pour choisir.
Et oui Aigle d'Or notre vie quotidienne fait que souvent on ne se pose pas.
Avatar je trouve formidable ce qui t'es donné, ces contacts et leçons que tu reçois.
   a vous tous et merci pour ses merveilleux partages qui montrent que chaque chemin est différent même si le but est identique, et je te remercie septimus (je crois que c'est toi) pour ce rappel tout est déjà en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1247
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Sam 2 Aoû - 16:13

      
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Dim 3 Aoû - 21:48

Merci Septimus et vous tous

En effet, chaque chemin est différent et pourtant le but est le même.
En parcourant ce chemin on se rends souvent compte que la vérité d'aujourd'hui n'est plus celle d'hier et surement pas celle de demain.
Que de souffrance effective mais parsemé de grande joie.
il est vrai qu'il y a un moment où l'on se pose qu'on a l'impression que rien ne bouge ou que l'on stagne (mon cas en ce moment) et étrangement c'est la même chose tout autour de moi (de mon point de vue) il y a toujours des manigances pas tres subtil de certain cadre mais cela est devenu une routine.
Mais en vérité j'ai l'impression que les pièces d'un échiquier se mettent en place et comme dit Avatar accepter accepter et accepter puis avoir confiance comme tu nous le fait si bien comprendre Septimus.
Par contre pas si évident d'en comprendre le sens quelques fois.
  
Bisous à tous.
Revenir en haut Aller en bas
pegaze

avatar

Féminin
Nombre de messages : 958
Age : 50
Localisation : Charnas
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 4 Aoû - 9:25

A chaque fois que je te lis, Septimus,
je pense" tout est dit"...
il n'y a rien à ôter,
rien à rajouter...
seule parfois une tristesse d'avoir perdu du temps,
et une intense difficulté face à ces conditionnements lourds...
alors oui je sais,
mais je ne peux pas encore...
mais je sais que celà viendra...
et parfois je perds patience,
alors j'ennuie le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1247
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 4 Aoû - 9:59

 Pegaze

Tu n ennuie personne bien au contraire , je suis comme toi je pense comme toi , sauf que je ne sais pas l écrire ...
René Nicole et tous le diront chacun son rythme son histoire , Avance a ta façon je l es compris il y as peu de temps , Cherche et trouve simplement se qui te convient
Dieu l univers sont là pour nous aidez

    
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Lun 4 Aoû - 21:07

Kikou Pegaze

Je rejoins ce qu'à écrit Christal et tout comme toi je pensais au temps perdu mais en vérité c'est une illusion.
On avait besoin de le perdre pour Soi et ce sont aussi nos prise de consciences successives qui nous font avancer.
Et puis avancer trop vite n'est jamais bon c'est même pire.

gros bisous à tous

  
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mar 5 Aoû - 6:15

 

Bonjour Pegaze, Christal et Thierry ont raison, on a toujours des limites, on ne peut pas ce demander plus que ce que nous pouvons faire à cet instant. Nous pouvons agir, rentrer dans "l'action" mais nous ne pouvons pas aller au-delà de nos limites du moment.
C'est en connaissant et en respectant nos limites exactes à chaque instant que nous pouvons dépasser, plus tard, ces limites, sans jugement, sans regret.

Dans nos pays occidentaux, si chacun respectait ses limites, nous ne connaîtrions peut-être pas une si grande avancée technologique, mais nous serions tous bien mieux dans notre peau et n'aurions pas besoin de tous ces artifices pour nous rassurer, nous étourdir, nous éviter de ressentir, nous obliger à ne pas vivre notre vie. L'agitation, le bruit, la médecine, les plaisirs éphémères, ne seraient plus nécessaires, du moins sous les formes convulsives de notre société.

Chère Pegaze, quand nous faisons un chemin spirituel, nous découvrons avec tristesse nos limites, mais le but de notre chemin est de les accepter, de ne pas tricher avec.C'est dans nos vulnérabilités et nos faiblesses que nous sommes les plus forts.

Si nous acceptons nos limites, nous acceptons aussi les limites des autres. Personne ne fait jamais "exprès" de ne pas être à la hauteur d'une situation. Personnellement, je ne suis souvent pas conscient de mes limites ou des limites de l'autre; et pourtant, c'est seulement la conscience et l'acceptation qui peuvent permettre à mon divin intérieur de les dépasser.

Accepter ses limites, c'est aussi "refuser" que quelqu'un nous "force" à les dépasser en nous manipulant ou en exigeant. Comme l'a écrit Thierry "Et puis avancer trop vite n'est jamais bon c'est même pire." est juste! Avance à ton rythme! Et sache que chacun a ses limites et elles sont "toujours" différentes de celle des autres! Quand tu lis un message que tu ne comprend pas intellectuellement, ouvre ton coeur, car lui il sait tout et tu auras la ou les réponses que tu attends, peut-être pas tout de suite, mais tu les auras!...


     
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1247
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mer 6 Aoû - 14:11

          
Revenir en haut Aller en bas
implicit A

avatar

Masculin
Nombre de messages : 433
Age : 40
Localisation : Oise
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 8 Aoû - 10:58

Septimus, merci.

j'ai toujours beaucoup de plaisir à te lire, mais manifestement nous ne vivons pas les même expériences de vie. donc souvent je respecte ton approche sans participer aux posts.

Mais comme il n'y a pas eu d'autres éclairages, je me permet de poster mes ressentis ci après. Ce que je ressens dans (ma) réalité est fort différent, car beaucoup d'ancienne certitudes sont tombées :

J'ai de plus en plus l'impression que Les limites sont un artifice du mental et de la matérialité. je pense que nous n'en avons pas, nous nous les créons pour vivre notre expérience de matérialité.

le carré est symbole de la matérialité / incarnation / notre expérimentation ( les cotés symbolise les limites virtuelles du monde et de la vie telle que nous la connaissons )

le Triangle est le symbole du lien entre ancrage et spiritualité, il symbolise aussi notre pouvoir créateur. nous sommes un lien entre deux monde.

le rond est l'unité retrouvé, le divin que nous sommes tous, sans limite, sans morale du bien ou du mal, juste de la diffusion d'amour inconditionnel qui fait que toute chose ne s'effondre pas instannément dans une soupe quantique, c'est aussi la connaissance instannée et totale de toute chose.

" />

"Je suis sur Terre pour faire quelque chose, pas pour donner ce que les autres me demandent, pas pour compenser le manque de ceux qui m'entourent, mais pour donner, donner, donner et encore donner, ce que Dieu me demande de donner, ce que le Dieu de chacun me demande de lui donner"

Dieu ne nous demande rien. c'est un concept choquant pour nous car nos seuls référentiels sont objectif / but / pourquoi / comment.  
il n'a besoin de rien en fait. Il nous donne par son infini amour, la liberté d'expérimenter et de créer dans notre expérience de matérialité, une illusion d'individualité. sans contrainte, sans mission. que nous experimentions le bien, le mal, le don absolu, l'égoisme, tout est bon. et l'amour inconditionnel est le même quoiqu'il arrive, car nous sommes tous les enfants chéris de Dieu et des anges et êtres de lumière. L'amour inconditionnel tient toute chose et permet aux consciences de tous les êtres, de créer et figer un temps, le monde dans son apparence.

Les choix de Vie, le don absolu de soi, le fait d'être témoin de l'amour de Dieu est un choix de l'âme. pas une mission ou une obligation. il n' y a pas de médaille à la fin. le choix de faire quelquechose de notre vie dans un sens comme dans l'autre, est notre expérimentation d'âme incarnée.
c'est le véritable cadeau de l'amour divin.

La souffrance physique est comme l'eau de la rivière et du moulin. Si nous voulons faire tourner la roue à contre sens ou plus vite que la rivière nous souffrons enormément. Si nous avons conscience de la puissance de l'eau et de sa nature, et que nous acceptons de lui faire confiance, il n'y a plus de souffrance, mais une puissance constante et légère, chantante et fiable. Il n'y a pas besoin d'avoir peur que l'eau s'arrête, elle ne s'arrêtera pas. Plus de peur plus de crainte.  

"Les autres ont besoin de moi".
Les autres ont besoin de ressentir leur vrai nature divine, et d'être dans la gratitude.  Tout soin apporté aux autres ou soutien, à quelq'un est un transfert. "Moi" n'y est pour rien.  "Moi" accepte juste d'être les mains, ou "l'intermédiaire" qui transmet le pouvoir du divin et de la lumière. tout le reste est du théatre ou de l'égo qui n'existe que dans la matérialité, mais c'est aussi une expérience en soi.
L'interraction d'âme à âme, aux autres semble nécessaire. Pas seulement entre humains.
Tout ce qui va dans le sens de l'unité et de la collaboration au niveau des âmes est manifestement pétrit de réussite.
Un soin energetique n'est réussi que lorsqu'on a conscience que ce n'est pas "moi" qui en est la source mais une collaboration avec des êtres de lumière ou des êtres d'autres dimensions.
Un dragon energetique peut nous squatter sur demande d'êtres de lumières pour débloquer certaines capacités que nous avons voulus.
un être de la nature est un bon collaborateur pour la santé de vos plantes d'intérieures.
Toute collaboration avec comme pâte la gratitude, la conscience du divin en l'autre, et la mane de la lumière de Dieu est voué à la réussite. ça semble être une règle de cet univers multidimensionnel. En gros, le pouvoir est dans la conscience d'unité. Nous ne voulons pas le pouvoir, nous l'avons déjà mais ne voulons pas le voir.

"dans une obéissance absolue, sans limite".  ?
Nos soutiens de lumières sont multiples. leurs interventions sans que nous en soyons forcément conscient aussi. mais leurs conseils, soufflés, leurs interventions sur le plans energetiques, n'ont qu'un seul but, nous aider à expérimenter notre chemin de vie,quel qu'il soit, dans une infini liberté et un infini amour. c'est le don du divin. c'est ce que nos âmes ont choisis d'expérimenter. leur aide, leur soutien leur amour, encore une fois, ne changera pas de nature en fonction de ce que nous décidons. Il n'y a donc pas d'"obéissance", mais toujours le choix, le choix d'entendre, le choix de faire. ce sont nos choix parfois anodins dans notre monde qui sont créateurs et qui impactent l'univers et ses dimensions, en continu au quotidien.


"d'être dans mon vrai chemin"
le vrai chemin d'un jour, et l'impasse du lendemain. les allers et venus, dans un sens ou dans l'autre, sont notre expérimentation créatrice. Plus nous nous rapprochons d'un but, plus nos certitudes s'effondrent. c'est aussi une expérimentation. le "vrai" chemin suppose 2 choses : soit j'ai décreté par mon ego spirituel qu'il n'y a qu'un vrai chemin, le mien qui est bon pour moi, ce qui est une erreur d'ego car nous ne voyons qu'une infime partie des choses. Autant demander à un aveugle de traverser l'autoroute.
soit j'ai décreté qu'il n'y a qu'un "vrai" bon chemin cautionné par le divin pour mon expérience, ce qui est aussi faux car pour le divin tous les chemins sont bons, et en plus il se fout pas mal qu'on aille en haut en bas a gauche ou à droite car tout est déjà réalisé même ce que nous n'avons pas encore créé dans notre illusion temporaire.
Il n'ya donc pas de "bon" et "long" chemin ou "l'effort et la souffrance" sont une necessité:
je pense que au même titre que le but s'éloigne comme un mirage au milieu du désert lorsque l'on croit s'en être rapproché par ses choix, son égo spirituel, et un chemin d'épreuve, il est possible d'atteindre le but immédiatement par une prise de conscience globale et une acceptation de ce que nous sommes et de l'amour inconditionnel.
J'appelle cela l'implosion du coeur. Cette piste est possible parce que tout est illusion, parce que le temps n'existe pas, et parce que nous somme créateur et nous sommes aussi le divin. ce moyen permet de transformer le chemin de golgotha "dicté comme nécessairement remplis de souffrance" par notre culture judeo chrétienne, en un résultat instanné et immédiat au delà de toute imagination.

Tient d'ailleurs le monde n'a t'il pas été créé d'un sourire par un Big Bang démesuré ? ;-)



 
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Sam 9 Aoû - 22:28

Kikou Implicit A

Je comprends ta façon de voir les choses et si on pousse le raisonnement plus loin :
Nous savons que nous avons déjà tout en nous donc nous n'avons besoin de rien.
Apporter quelque chose aux autre c'est idiot parce qu'il sont déjà tout et par effet miroir nous sommes eux et eux sont moi.
Pourquoi faire quelque chose alors?

Je crois que le chemin c'est de se retrouver ! nous retrouver rt retrouver la lumière qui nous ramène à la Source des sources.
Si nous nous sommes incarné dans un corps de troisième dimension c'est pour expérimenter mais expérimenter quoi?
Une absence de Lumière ; un manque d'Amour et on se rends compte que ça nous convient pas pas du coup , on compense par le matériel ou par un amour débridé si vous tombez avec la bonne ou le bon partenaire vous atteindrez aussi la délivrance ou l'ilumination c'est la route bien connu des hindous par le tantrisme bien que sur la fin ce n'est plus débridé mais au contraire réglé, contrôlé nous appelons cela en occident l'amour sacré.
Si la partenaire ou le partenaire ne suit pas ce sont des souffrances et c'est à celui qui souffre de faire des choix.

Je pense aussi qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais chemin.
Mais tout comme l'eau du moulin il y en a qui sont moins douloureux que d'autres.
Par contre si sur ce chemin tu dépasses tes limites donné par l'âme ou par le corps perso je pense les deux et bien tu te détruit jusqu'à ce que tu prennes conscience de ces limites pour les dépasser.
exemple mon vertige va de mieux en mieux  mais j'y suis allé progressivement.
J'adore le sport et je me suis souvent dépassé mes rotules et de nombreuses douleurs me le rappelle jour après jour.

M'enfin c'est ma vision des choses.
Nous sommes 7 milliard sur terre donc 7 milliards de chemins pour un plus juste qu'un autre?


Bisous à tous

  
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6686
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Dim 10 Aoû - 9:15

  un grand merci  à vous tous pour ces échanges très interessants même si je me sens un peu larguée et un peu frustrée de ne pas pouvoir y participer  hihi 
Mais même si on ne répond pas , continuez c'est passionnant de vous lire     
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 52
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Dim 10 Aoû - 10:49

Kikou Phénix

Il n'y a pas à être frustré sur quoi que ce soit nous avons chacun notre domaine de prédilection et il est impossible que l'âme choisisse tout les chemins à la fois sauf dans la multidimensionnalité dont à parlé Implicit A.
En effet l'âme peut s'incarner dans plusieurs corps en même temps pour expérimenter ou alors voir la théorie des cordes.
Mais pour faire simple je voudrai revenir sur un point que j'avais oublié.
Les message d'aide de nos frères de lumière qui vibrent dans les dimensions parallèles sont aussi un autre nous hé!hé!.
Qui vous dit que El moria, Maitre Hilarion, Lady Nada ou Marie-Madeleine voir un Archange ne sont pas incarné ici et maintenant tout en étant en cinq D ainsi que dans les dimensions supérieures.
Notre âme est eux? ce que j'appelle quelque fois de l'autre coté du voile.
Il arrive que nous voyageons en conscience dans ces corps pour revenir en trois D...
Certains ont la chance de savoir qui ils sont mais je crois que le danger de l'Ego n'est pas loin du coup nombreux sont ceux qui ne savent pas pour pouvoir expérimenter pleinement le terrain de la trois D.

Mais ce sujet a déjà était évoqué ; bisous à tous
 


Dernière édition par aigle d'or le Sam 16 Aoû - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 62
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 15 Aoû - 7:52

 féebonj  Bonjour à tous et toutes !!! Démarrage ce matin avec les vertus du sel pour continuer avec ce post de méditation !!! Super Génial !!! Arrête Phénix de dire que tu es "larguée" !!!! Illusion totale !!! tu arrives à me faire rire tout en écrivant !!! Septimus, tes écrits et explications sont limpides comme de l'eau de roche !!! Avec toi, tout devient plus clair !!! Nous devrions nous inscrire tous et toutes à des stages de perfectionnement et de remise à niveau et au moins une fois par trimestre !!! il faudrait bien entendu que tu sois le dirigeant des stages !!! Attention, je ne me moque pas du tout !!! je le pense très sincèrement !!! Suis certaine que les inscriptions seraient vite bouclées !!! la lecture de ce matin m'a donné de la légereté !!!!! Tes explications sur les pieds sont formidables !!! De très gros bisous à tous et toutes et nous continuons nos chemins, main dans le main et formule magique : Sempre en davant !!!!!!! c'est du catalan       
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6686
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 15 Aoû - 20:24

  je viens de me prendre un savon au téléphone par Chouette !!!
Ma mamie d'il y a quelques siècles me rappelle à l'ordre , me dit que ce n'est pas ainsi qu'elle m'a appris la vie   que je n'ai pas le droit de dire que je suis larguée ! hihi 
en effet chacun son chemin, chacun ses mots pour s'exprimer et le partage sur le forum même si on comprend pas tout , on saute des lignes et on passe à la suite sans se poser de questions

Cette Chouette , elle te dit quelques mots et toute ta fatigue , toute ta lassitude s'envolent , tu oublies les abrutis que tu cotoies et tu ne vois que la richesse de tant d'autres
Chouette te parle 5 minutes de la vie et tout redevient joyeux et plein de pétillant

MERCI CHOUETTE  :pour toi: jvm
 
Revenir en haut Aller en bas
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 62
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 15 Aoû - 20:50

        :Pas la peine de pleurer !!!!!!!!!!!! Remplir le coeur !!! uniquement !!!!! Rester connecté(e)s !!!! Petite Phénix se rappelle ainsi que Dauphin :!:!:!:!:!:!:!:! Trop Beau !!!!!! Merci Mille Fois !!!!!!!! Que ce qui est écrit apporte à chacun(e) ce dont il ou elle a besoin !!!!!!!!!!!!!!!! et sans se poser de questions inutiles  ]Le partage est important et les échanges aussi !!!!! Avec toute mon affection et des plus sincères pour chacun ( e) d'entre vous  !!!!!!!!      
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6686
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 15 Aoû - 20:58

 et après ton deuxième appel, ressenti très fort le besoin d'envoyer un message à Dauphin   
Revenir en haut Aller en bas
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 62
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Ven 15 Aoû - 21:06

:noel18:     
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1247
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Sam 16 Aoû - 11:25

 

En vous lisant Chouette et phénix ne voyais que sourire joie de vivre Merci as vous tous

Dansons la vie , main dans la main         
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mer 10 Sep - 6:43



Implicit a écrit:

j'ai toujours beaucoup de plaisir à te lire, mais manifestement nous ne vivons pas les même expériences de vie. donc souvent je respecte ton approche sans participer aux posts.

Mais comme il n'y a pas eu d'autres éclairages, je me permet de poster mes ressentis ci après. Ce que je ressens dans (ma) réalité est fort différent, car beaucoup d'ancienne certitudes sont tombées :


Cher implicit, les vérités ou les réalités sont fonction des "perceptions. Elles découlent d'opinions, d'attitudes, de croyances devenus des absolus pour la pensée. L'opinion de quelqu'un à propos d'une chose peut varier de celle qu'en aura quelqu'un d'autre - souvent grandement - car l'un et l'autre forment leur opinion sur la base d'une expérience unique de cette chose, d'une compréhension "émotive" unique de leur Âme, acquise non seulement en cette vie-ci mais au cours des vies antérieures. Si bien qu'une chose peut être vraie pour telle personne et fausse pour telle autre.

L'une et l'autre ne peuvent arriver à se comprendre parce qu'elles n'ont pas été l'une l'autre ni eu les mêmes expériences "émotives". Laquelle de ces deux vérités est la bonne? Elles sont bonnes toutes les deux. L'une et l'autre personne ont entièrement raison, car elles ont toutes deux perçu la vérité par rapport à leur expérience et à leur intelligence des choses. Celui qui considère que seule sa vérité est bonne fait preuve d'une intelligence limitée.

Chaque personne accepte et crée les vérités dont elle a besoin pour son accomplissement, dont elle désire faire l'expérience en vue de sa progression dans la "sagesse". Et pour les besoins de cette expérience chacune d'elles cherchera les vérités capables de la conforter dans ce qu'elle veut "croire". Aussi les assemblages de vérité sur ce "plan" sont-ils au même nombre que personnes y habitant, puisque chaque personne a la volonté, le droit et le besoin de créer différemment SA VERITE.

Par conséquent, ce que nous pouvons lire d'un instructeur ou entendre par sa bouche est vérité "perçue" par lui - c'est ainsi qu'il la voit, l'a apprise, l'a créée, en a fait l'expérience. Si nous étudions avec dix instructeurs différents notre confusion ne peut être que très grande, chacun enseignant sa vérité et celle-ci est différente de celle des autres.

Mais si nous cherchons à distinguer lequel des instructeurs dit la vérité, si nous considérons toutes les vérités, nous nous apercevrons qu'elles sont "toutes" bonnes. Il nous faut simplement "décider" jusqu'à quel degré nous désirons "devenir" une vérité. Quelle que soit celle retenue, elle deviendra réalité dans notre vie.

La "vérité" est en toute compréhension, implicit; cependant, il faut aussi bien distinguer que toute vérité est susceptible d'affinement, car chaque instant affine la vérité. C'est la raison pour laquelle Dieu n'est pas dans un état de perfection mais plutôt en un état de devenir. Chaque personne progresse continuellement dans sa compréhension englobant ainsi des vérités de plus en plus illimitées. Mais quelle que soit sa compréhension, son inteligence des choses, d'instant en instant, ce ne sera "jamais" que la vérité telle que vue par elle.

Tout enseignement - qu'il soit oral ou écrit, qui parle de lois, ou qui limite l'homme, ou bien qui "divise" Ce Qui Est en bien ou en mal - tout enseignement de ce type vient de personnes qui tout simplement ont accepté ces choses comme leur vérité et se sentent obligées de les répandre. C'est leur vérité, et elles n'ont pas tort. Mais il est une vérité plus grande encore, plus raffinée encore, à savoir que celui qui enseigne que le vie est limitée, d'une façon ou d'une autre, n'a pas progressé autant dans son intelligence que d'autres l'ont fait.

Chacun, implicit, ne connait que selon ce qu'il désire connaître, selon ce qu'il s"accorde de connaître. Et la connaissance sur notre plan est surtout construite sur la peur, les contraintes de la survie et la pensée dualiste. Elle est construite sur le jugemen,t et la séparation. Elle est construite sur la notion de "chute", selon laquelle l'homme est une créature déchue, séparée de Dieu. Aussi, juger l'homme revient à juger Dieu.

Notre Âme connaît la vérité qui nous convient et elle nous la communiquera par nos sentiments. Quand une vérité sonne juste, notre Âme est dans la joie.

La vérité est une limitation, implicit. Dire d'une chose qu'elle est vraie suppose qu'il en existe une autre qui ne l'est pas. Quand on pense qu'une chose est, elle est vraiment. Lorsque nous entretenons une croyance, elle devient réalité par l'émotion. C'est ce qui explique que chacun "croit" détenir la vérité suprême. Toute réalité créée est unique, de sorte que si quelqu'un ne comprend pas la nôtre, c'est simplement du fait qu'il est "profondément" pris par la sienne.

Ne recherchons jamais la vérité. Soyons, tout simplement. Etant, nous sommes un avec d'infinis univers.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3316
Age : 79
Localisation : au delà des nuages
Humeur : variable comme le temps
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mer 10 Sep - 8:19



Merci Septimus. Je crois que je viens de comprendre
"ma fameuse Main Gauche de Dieu"
Par cette main au fond, il nous apporte tous les problèmes,
tous les soucis et douleurs que nous avons à vivre. Mais,
une fois vraiment acceptés (du fond du coeur), pour pouvoir les
vivre sans trop de mal car grâce à "sa Main Droite" il peut nous
envoyer sa Lumière (le bouquet de Lumière qui est devenu
une Pivoine dans ma vision) et ainsi nous avançons sans trop
de mal.
Mais ne jamais oublier que chacun a son Chemin et sa Vérité.
Mais le "But" est le même pour tous.

Ces jours-ci, je revois et revis ma vie depuis mon enfance.
Je commence à saisir le Pourquoi et Comment de tout ce que
j'ai du vivre. C'est dingue le baume que cela me met au coeur.
J'ai de plus en plus l'impression que tout s'illumine autour de moi.

Merci à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mer 10 Sep - 9:56



avatar a écrit:

Merci Septimus. Je crois que je viens de comprendre
"ma fameuse Main Gauche de Dieu"

Oui chère amie, certains mots, certaines phrases servent de commutateur qui permet de mettre en Lumière nos zones d'ombre! Pour d'autres, les mêmes mots ne signifient rien! Toute connaissance acquise sert de tremplin pour d'autres connaissances. Elle nous pousse à développer, à élargir le sens de notre identité. Chaque connaissance fait reculer en nous les frontières de la limitation.

L'aura physique est champ électromagnétique chargé positivement et négativement (ce qui forme la frange bleue autour d'un corps). Mais à un plan supérieur cette divisin en positif et négatif disparaît, l'aura devient alors sphère de Lumière non divisée, c'est-à-dire pure énergie. C'est cette sphère de Lumière non divisée qui constitue l'Esprit de notre être - ce que je dénomme le guide intérieur. L'Esprit de notre être est en relation directe avec l'Esprit de Dieu, le flux de la Conscience qui connaît toutes choses. C'est par notre Esprit que les pensées du fleuve de la pensée - de la connaissance - peuvent venir dans ce grand et puissant champ. La valeur des pensées dont nous pouvons avoir connaissance dépend de la qualité de nos propres pensées, car notre aura "attire" à nous des pensées de valeurs similaires à celles de nos pensées.

La flamme qui brûle en nous est identique à celle dansant en chaque atome, en chaque étoile, en chaque cellule - en tout ce qui est. Les deux flammes sont identiques. C'est le principe de la Lumière qui nous permet de "comprendre" notre "unité" avec toute vie. Car la Lumière qui accorde créance aux sentiments en notre Âme est la même que celle donnant la vie aux fleurs, aux étoiles, à toutes choses qui sont.

Mais connaître ici ne veut pas dire comprendre avec l'intellect _ l'intellect qui à la limite sait discourir avec "éloquence" avec des mots dénués de sens. La connaissance d'une fleur s'obtient grâce à l'être profond, grâce aux sentiments.

Si nous voulons connaître une chose il n'est besoin que nous "autoriser" à la "ressentir"; la connaissance que nous en aurons sera toujours très juste.

Pour terminer, la science de la connaissance est extrêmement simple. Il suffit de nous rappeler que la pensée est; puis il y a manifestation de Lumière; puis la Lumière est abaissée et devient impulsions électriques. Les impulsions électriques sont( à leur tour abaissées jusqu'à constituer de la matière brute et ensuite la forme correspondant avec l'idéal de pensée envisagé. Ce processus vaut pour le corps: le cerveau capte les pensées sous forme de Lumière; de là elles sont transformées en électricité et le courant électrique est envoyé dans tout le corps afin que les pensées soient comprises par la sensation.

Pour manifester nos désirs il n'est besoin que de ressentir l'objet de ces désirs. Nos sensations font ensuite retour au Père et le Père exauce nos désirs. C'est aussi simple que cela.


Revenir en haut Aller en bas
implicit A

avatar

Masculin
Nombre de messages : 433
Age : 40
Localisation : Oise
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Mer 10 Sep - 10:51



Cher Septimus,

Partage d’âme à âme. Echanges , enrichissement mutuel. Merci Septimus pour ton post et ce temps consacré à l'échange.

Oui ! La vérité est propre à chacun. Tu l’expliques très très bien … à ta façon (et dans ta vérité), façon « Wikipedia » de la spiritualité.

La Vérité finalement c’est le choix de notre socle, de notre référentiel, pour donner du Sens à nos expériences de Vie. La perspective du temps, et le concret de la matérialité nous oblige à une certaine constance, et ne pas le remettre en cause ou le bouleverser tous les quart d’heure. Notre socle est notre identité, notre lecture de la Vie, notre filtre polarisant, l’aspect créateur de notre individualité dans notre expérience de vie.

La « Vérité » est tellement relative, évolutive, que je suis attaché à la notion de « minimalisme » sur cet aspect en cherchant en toute chose son Essence. Ne s’appuyer que sur ce qui est « le plus » essentiel, ce que nous choisissons ce qui nous convient d’expérimenter, comme tu le dis.

Toute la Sphère des échanges, des possibles, des plausibles, des lectures, des découvertes, des avis, des partages, sont un fourmillement de possibles, certes passionnants, mais qui ne sont pas forcément l’essence, Le Socle. La fondation celle sur laquelle nous articulons nos vies. Mais dans l’échange, tout est interressant, et certains échanges font écho à notre socle de vérité.

La limite entre les deux, et la solidité de cette limite entre ce socle choisi, et la sphère des possibles, serait ainsi un artifice que nous nous créons par nécessité de donner du Sens à nos expériences de vie.

Donc pour bien comprendre ce post, utilisons ce langage imagé (comme un protocole) :
- La Sphère des possibles et des plausibles : à caractère non essentiel, mais intéressant l’esprit curieux et ayant soif de spiritualité, fruits des découvertes interactions et échanges, et lectures
Les Eléments de la sphères ont un echo plus ou moins fort selon leur degré d’affinité avec le socle choisi. Cette sphère est essentielle dans les interractions d'âme à âme et doivent faire l'objet d'attention et de curiosité.


- Le socle : la vérité essentielle que j’ai choisis de vivre et de faire mienne

- Le socle du socle: presque l’absolu en toute chose dans sa plus simple expres​sion( pour moi c'est l’amour inconditionnel qui tient le monde dans une constance bienveillante)

- Le socle du socle du socle : qu’on ne peut nommer ni décrire, l’absolu dans sa forme la plus simple et réduite, pour moi proche du « souffle créateur ».

Dans mon socle essentiel et minimaliste, que j’aime à Vivre, que je partage avec joie, , il y a notamment ceci depuis peu,
:
Tu serais moi dans une autre expérience de vie que la mienne, je serais toi dans une autre expérience que la tienne, nous serions Un.

L’interraction entre âmes (quel qu’elles soient), serait le contentement et la Joie du Divin, car le temps d’un instant elle permettrait de retrouver cette unité perdu. « Aimes ton prochain comme toi-même. »

Sur les Ames de ce monde qui ne veulent pas ou ne peuvent pas faire la distinction de l’aspect relatif des vérités, je serais beaucoup plus bienveillant et moins dans le jugement que tes propos : tu écris « Celui qui considère que seule sa vérité est bonne fait preuve d'une intelligence limitée »
Celui qui considère que seule sa vérité est bonne, est aussi dans son expérience de vie, …béni soit il pour cela,
mais la vie ne lui a pas encore donné ces éclairages et ouvertures qui peuvent donner un certain vertige et donc faire peur.
Peut être cette personne que tu cites en exemple s’accroche à sa vérité comme le naufragé à son radeau. Peut être que c’est une forme d’intelligence que de ne pas s’égarer dans le non sûr, ou le flou des possibles. Compassion et amour pour cet Homme dans son expérience, Ne tombons pas dans une forme de jugement ou de mépris du pseudo « Sachant-instructeur » sur le non sachant.

Je ressens aussi ceci, et confirme tes propos, il ne faut pas chercher la vérité ou notre vérité parmis les différentes formulations proposées.

Il ne faut effectivement pas la trouver en la cherchant mais l’entendre la ressentir en son cœur. « L’écouter » en quelque sorte. Et le plus souvent elle vient à nous.

Et ç’est là qu’un autre volet de ce chapitre pourrait être ouvert :

1) Il y a une connaissance je pense, de la vérité dans son essence universelle, qui est ancrée dans nos cellules, une connaissance intuitive d’une vérité proche de l’absolu. Celle-ci est tellement minimaliste et simple, qu’elle paraitrait se réduire à néant. Pourtant elle EST tout. C’est le socle du socle du socle. Il ne faut pas la chercher ou la qualifier, ou la décrire car nous serions dans l’erreur, mais la ressentir de l’intérieur comme de l’extérieur, d’où mes digressions sur le chapitre émotionnel.

C’est cette vérité qui dans son infini ,nous retrouverions après nos passage transitoires dans l’incarnation en redécouverte de la conscience de l’unité, débarrassée de nos accessoires et illusions matériels et temporaires.
2)Dans les synchronicités : que je définirais comme telles : corrélation entre une vérité du socle fondamental et intuitif ou inspiré, et des témoignages d’expériences ou manifestations « extérieures » .
La(les) Synchronicité(s) n’est pas une preuve en soi de l’aspect absolu d’une vérité de son socle. Elle peut être tout autant la manifestation de notre pouvoir créateur impactant le monde. Elle peut être tout autant une sélectivité non consciente de ce qui colle et correspond à notre socle. J’aime toutefois à penser (dans ma vérité du socle que j’ai choisi d’un monde ...poétique et romantique), que telles des graines jetées au vent, telles une multiples créations spontanées, certaines vérités « absolues » apparaissent au monde quand celui ci est prêt à les recevoir et les accepter, de manière simultanée à plusieurs endroits de la planète.

Ci-dessous quelques pépites qui résonnent bien avec le socle de vérité que je me suis choisis de vivre et que je me permet de commenter avec quelques notions de la sphère des possibles :

« C'est la raison pour laquelle Dieu n'est pas dans un état de perfection mais plutôt en un état de devenir. »

La notion de devenir impliquerait une perspective de temps qui n’existe peut être que dans notre illusion temporaire . Si l’on raisonne en devenir : le Divin est DEJA ce qu’il va devenir (réalisé dans toute sa grandeur) par le potentiel du Maintenant. Et Si nous sommes une cellule du divin, nos choix libres sont créateurs et enrichissent toujours le divin de nos expériences individuelles.
Ce qui reviendrait à dire que le divin est DEJA le meilleur et le plus grand de ce que nous pourrions choisir de créer et d’expérimenter et comme il en est reconnaissant et que c’est son essence, il nous aime d’un amour inconditionnel quelque soit nos choix.


Notre Âme connaît la vérité qui nous convient et elle nous la communiquera par nos sentiments. Quand une vérité sonne juste, notre Âme est dans la joie.



Ne recherchons jamais la vérité. Soyons, tout simplement. Etant, nous sommes un avec d'infinis univers.

En conscience de l’instant.


Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 885
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   Jeu 18 Sep - 7:02



implicit a écrit:

Oui ! La vérité est propre à chacun. Tu l’expliques très très bien … à ta façon (et dans ta vérité), façon « Wikipedia » de la spiritualité


Je te trouve un peu ironique implicit!

Maîtrisons la vérité sous toutes ses formes. Toutes ces "petites" vérités que nous mettrons à jour formeront la grande Vérité lumineuse.

Pourquoi chercher la réalisation, ce que nous appelons "réalisation", l'éveil, la connaissance? Eveillons-nous déjà à nous-mêmes. Actuellement, la réalisation que nous pourrions avoir, ne nous apporterait qu'un aperçu bien modeste de la Connaissance. Pour avoir une grande illumination il faut avoir "osé" parcourir le chemin à la recherche de soi-même, de sa vérité.

Vivre l'instant présent, apprenons à savoir le vivre; je le répète inlassablement et sans doute pour longtemps encore. Tous les instants que nous offre notre séjour su Terre peuvent être des instants merveilleux. Seulement nous ne savons plus retrouver la vérité.

L'instant, si nous savons le vivre en tant que tel, si nous le vivons comme il se doit, en toute CONSCIENCE, va dégager un enseignement extraordinaire.

Je partage avec vous cet instant!...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude et soumission (méditation inspirée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude et soumission (méditation inspirée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Sensations physiques lors de la méditation
» Méditation dominicale : De la richesse
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» demande d aide contre la solitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: messages spirituels-
Sauter vers: