Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE TAO, LE Yin et le Yang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: LE TAO, LE Yin et le Yang   Mar 16 Déc - 7:52



J'ai souhaité vous parler du "Yi King" le "livre des mutations) qui est un livre de divination et de sagesse. Lao-Tseu a étudié cet ouvrage qui lui a inspiré quelques uns de ses aphorismes les plus profonds. L'idée essentielle de ce livre magnifique est la loi éternelle et immuable qui est à l'origine de toute transformation. Cette loi est le TAO de Lao-Tseu, le "flux", l'Un dans la multitude. Pour devenir réelle, cette loi a besoin d'une entité qui la possède; cette entité fondamentale est la Grande Origine première de tout ce qui est: Taï Chi, le "grand faîte". On a désigné le Wou Ki, l'origine des origines, par un cercle, et vu Taï Chi dans le clair et l'obscur, le Yin et le Yang.


" />


Le symbole du Yin et du Yang, que beaucoup d'entre vous connaisse, est symbolisé par un cercle divisé en deux parties égales: le côté gauche, clair, est le Yang; le côté noir, à droite, est le Yin. Un point de Yin dans le Yang, et un point de Yang dans le Yin, signifient que les deux principes éprouvent de l'"attirance" l'un pour l'autre.

Maintenant observons ce symbole: nous constatons que la ligne qui sépare le Yin et le Yang a l'allure d'une vague, le sommet et le creux représentant le Yang et le Yin. Le courant, qui entraîne les deux principes l'un vers l'autre, est enfermé dans la circonférence qui est synonyme de TAO, le grand TOUT. Pour être en paix avec soi-même et l'Univers, essayons de suivre la voie du TAO.

Le TAO (la voie, le chemin), est une force cosmique vitale d'essence spirituelle. Cette énergie présente deux principes alternés: le Yin et le Yang qui s'attirent et se repoussent en même temps. Le Yang étant actif et le Yin passif, le soleil représente le Yang suprême, la vie, la lune, elle, figure le Yin suprême, la mort.

Le Yang (la blancheur) représente ce qui est positif, solide, masculin, brillant. Le Yin (le noir) représente en revanche ce qui est négatif, passif, féminin.


" />


La théorie de base de ce symbolisme est que rien n'est permanent et que tout peut changer; ce qui revient à dire que quand l'activité atteint un point extrême, elle devient inactivité et compose le Yin, cette non-activité poussée à son tour à ses dernières limites redevient activité et Yang à nouveau. Le travail cesse dans le repos, et c'est dans ce repos que le travail puise ses forces. Ces deux principes fondamentaux, qui semblent s'opposer, sont en réalité complémentaires et de leur coopération naît le "flux de la vie".

A suivre...



   


Dernière édition par septimus le Ven 19 Déc - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6678
Age : 51
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Mar 16 Déc - 9:32

pour toutes ces infos
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Mer 17 Déc - 7:30




L'application des principes du Yin et du Yang dans la vie quotidienne se traduit par une loi de "l'harmonie". Elle affirme qu'un homme se trouve en "communion" (et non en opposition) avec les forces qui lui paraissent contraires. Comment garder le corps et l'esprit en harmonie? Les hygiénistes répondront: "Si quelqu'un a des pensées positives, alors des choses positives lui adviendront"; car la pensée, qu'elle soit positive ou négative, agit sur le corps.

En résumé, nous devons contrôler notre pensée et notre comportement: la pensée engendre l'action qui crée l'habitude, les habitudes forment le comportement, le comportement détermine le caractère.

[img][/img]

Je vais maintenant traiter les trois concepts ayant une influence déterminante sur notre vie:l'esprit (Yang) et la matière (Yin), l'égoïsme (Yin) et l'altruisme (Yang), la vie (Yang) et la mort (Yin).

En ce qui concerne l'esprit et la matière, nous trouvons ceux qui, tels les hédonistes, nient l'esprit et ceux qui, tels les ascètes, rejettent le matériel. Mais, comme les études récentes en pathologie et sur le psychisme le montrent chaque jour davantage, matière et esprit sont "inséparablement liés et s'influencent mutuellement". Certains faits familiers le démontrent quotidiennement: un excès d'inquiétude ou de tension, par exemple, provoque très souvent un manque d'appétit, des insomnies ou un ulcère. La meilleur manière de vivre selon la nature réelle de l'homme doit donc forcément satisfaire à la fois son esprit et son corps.

A la lumière de cette vérité, il est donc vital pour chaque individu de reconsidérer sa façon de voir, et de laisser s'exprimer harmonieusement ces deux tendances de son être en les "cultivant" toutes deux avec un amour égal.

Considérons maintenant "égoïsme" et "altruisme".

L'expérience toute simple nous montre que les hommes dépendent les uns des autres, que ce soit pour leurs besoins vitaux, leur développement ou l'amélioration de leurs conditions de vie. Cette interdépendance est mis en évidence par l'existence de la "famille" en tant qu'unité de base pour l'humanité. Il est évident que tout homme étant un consommateur doit aussi être un producteur.

Pour ne pas perturber l'harmonie de l'ensemble, il se doit de ne pas détourner à son profit le produit de son labeur mais de le verser dans la caisse commune, afin qu'il soit réparti équitablement dans le sang qui vivifie le grand corps de l'humanité. Il se doit aussi de lui faire "don" de ses meilleures pensées, et de cultiver en lui "joie" et "amour" pour apporter sa contribution, dans ce domaine également, à ses frères qui ne se nourrissent pas seulement de pain.

Tout ceci n'est possible que grâce à "l'altruisme". En effet "l'égoïsme" est un cancer de l'âme, il se développe sur le grand corps de l'humanité mais sera rejeté tôt ou tard par cet organisme, comme le corps élimine les cellules malades qui lui sucent la sève.


A suivre


Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Jeu 18 Déc - 7:29






Le troisième concept, celui de la vie et de la mort est bien moins saisi et maîtrisé par l'immense majorité des humains. Cela tient essentiellement à une donnée fondamentale qui échappe à l'investigation cérébrale et qui tient en peu de mots: nous pouvons dire que tout ce qui existe ne peut plus disparaître mais seulement changer d' état d'âme ou de forme.

Cela est vrai pour le corps dont les constituants sont libérés progressivement après la mort pour donner naissance à une multitude d'autres formes de vie; comme les petits poissons alimentent de leur vie la vie du cachalot qui les a avalés. La mort n'est donc pas synonyme de néant, mais simplement le passage d'une forme de manifestation à un autre aspect manifesté.

Le second point de cette donnée fondamentale concerne la personnalité spirituelle qui "habite" l'humain terrestre, celui-ci s'en servant pour pouvoir vivre "l'odyssée des mondes matériels". Il s'en sert et l'utilise au fil des ans. Lorsque l'énergie vitale qui "l'anime" est épuisée, le coeur s'arrête. Cette enveloppe, née de la terre, retourne à la terre et le prisonnier spirituel, celui qui a été fait à l'image du Père universel est rendu à la liberté. Il entreprend alors, si tel est sa "volonté", le long voyage qui le conduira à travers des mondes de plus en plus élaborés, dans sa patrie originelle, où il reprendra son statut de "Fils de la Lumière". C'est ce que le Christ a essayé de faire comprendre à travers la parabole du retour du fils prodigue dans la maison de son père.

La mort n'est donc pas une fin mais un "commencement": la mort est encore la Vie. Le repos éternel est une "invention puérile" qui fait sourire le Sage. Il n'y a pas de place dans l'Univers pour y loger le néant. Rien est un mot sans visage: un fantôme que l'on ne peut ni voir, ni même imaginer.

Celui qui sait aller au fond des choses comprend bien vite que la Vie est "indestructible" et que la mort, puisqu'elle fait partie de la Vie, est un autre aspect de cette Vie et contient en elle-même la VIE!

[img][/img]



A suivre

Revenir en haut Aller en bas
kris

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1058
Age : 49
Localisation : alpes haute provence
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Jeu 18 Déc - 8:55

Merci SEPTIMUS pour ces éclaircissements.
Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Ven 19 Déc - 7:26



LA FORCE LUMINEUSE ET LA FORCE OBSCURE

Ce sont les deux forces primordiales, celles-là même qui, jusqu'à présent, étaient désignées comme fermes et malléables, ou encore, jour et nuit.

Les expressions Yin (l'obscur) et Yang(le lumineux) désignent la partie lumineuse ou demeurant dans l'ombre d'une montagne ou d'un fleuve. Le Yang est le versant sud de la montagne exposé au soleil, tandis que s'il s'agit d'un fleuve, il désigne la rive nord parce que c'est là que se réfléchit la lumière du fleuve; s'il s'agit du Yin, c'est l'inverse.

Ces désignations s'étendent progressivement aux deux forces polaires de l l'Univers que nous pouvons appeler positive et négative.

L'obscur engendre le lumineux et, le lumineux, l'obscur en alternance ininterrompue mais, ce qui détermine cette alternance à laquelle tous les vivants doivent leur existence, est la Voie et sa loi de "transformation".

Cet Univers immuable dans lequel il n'y a pas de libre arbitre est gouverné par les forces cosmiques: là tout est fixé, c'est le domaine du Yin. Dans ce monde, ces forces cosmiques se consolident pour aller dans une direction donnée, puis deviennent rigides. Ensuite, c'est le déclin mais un changement s'opère, la connexion est rétablie, le monde redevient un.

Le secret de la Voie ou du Chemin est le suivant: dans cet Univers du changement, dans le monde de la Lumière, dans le domaine du Yang, il faut maintenir actives les transformations de manière que n'apparaisse aucune rigidité mais plutôt que la connexion de l'ensemble soit constamment conservée.

Les deux puissances fondamentales, le Yin et le Yang, dans leur alternance et leur coopération réciproques, servent à expliquer l'ensemble des phénomènes de l'Univers. Ces deux principes de l'Univers sont tout autant opposés que complémentaires.

Pour terminer cet exposé, j'aimerais vous parler des véritables pensées de Lao-Tseu sur le Tao.


A suivre

Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1240
Age : 60
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Ven 19 Déc - 20:50

septimus
 Tu explique très bien et surtout avec des mots simple
 que permet de tout comprendre tu es un grand sage
et oui la mort fait parti de la vie , rien n es une fin tout change tout se transforme

Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 70
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Sam 20 Déc - 7:24



Phénix, Kris et Christal!


Lao-Tseu déclarait: "Tao est l'unique cause première de toute la création". Il avait une grande vision spirituelle et il enseigna toute sa vie que "la destinée éternelle de l'homme est l'union perpétuelle avec Tao. Dieu suprême et Roi universell". Il discernait profondément la cause ultime car il écrivit: "L'unité naît du Tao absolu; issue de cette unité apparaît la "dualité" cosmique puis, issue de cette dualité, la "trinité" jaillit à l'existence, et la "trinité" est la "source primordiale" de toute réalité. Toute la réalité est toujours en équilibre entre les potentiels et les manifestation du cosmos, et ceux-ci sont éternellement "harmonisés" par l'Esprit de divinité".

Il enseigna le retour de la créature au Créateur et décrivit la Vie comme l'émergence d'une personnalité issue des potentiels cosmiques, tandis que la mort ressemblait à un retour au foyer de cette personnalité créée.

La conception de la foi était inhabituelle, et lui aussi l'assimilait au "comportement d'un petit enfant".

Le taoïsme du XXIe siècle n'a plus grand chose de commun avec les sentiments sublimes et les conceptions cosmiques du vieux philosophe qui enseignait la vérité telle qu'il la percevait, c'est-à-dire que la foi dans le Dieu absolu est la source de l'énergie divine qui recréera le monde et par lequel l'homme parviendra à s'élever à l'union spirituelle avec Tao, la vérité éternelle et le Créateur absolu des univers.



Quelques pensées taoïstes


Le sage véritable méprise les armes.
Mais aussi vrai que les outils
peuvent devenir des armes, les armes
ne doivent plus être que des outils au service de l'Homme Céleste.

Le néophyte étudie l'art du poing
fermé, le Maître cultive celui de la
main largement ouverte.

Je ne peux empêcher les oiseaux du
malheur de tourner autour de ma
tête, mais je peux les empêcher de
s'y poser.

Le Tao demeure toujours sans agir
et pourtant, il n'y a rien qui
se passe en lui.

Lao-Tseu (Tao-Tö King, XXXVII)


Rentrer dans le silence, c'est s'unir avec Tao.


Bonne lecture!...


Bouddha a écrit ces quelques mots pleins de sagesse et je vous demande de bien vous en imprégner!

Ne croyez pas sur la foi de vieux manuscrits, ne croyez pas une seule chose parce que votre peuple y croit, ou parce qu'on vous l'a fait croire pendant votre enfance.
A toutes choses, appliquez votre raison. Lorsque vous les aurez analysées, si vous les trouvez bonnes, alors croyez-les, et aidez votre prochain à les vivre également.


:Bonne bougie:
Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 51
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Dim 18 Jan - 18:20

merci Septimus

Une fois de plus c'est clair et explicite et je trouve les dernières paroles de Maitre Bouddha te vont à merveille.
je retournerai sur ces posts pour m'en imprégner.




Revenir en haut Aller en bas
aigle d'or
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7765
Age : 51
Localisation : Terra
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   Lun 16 Fév - 22:39

bonsoir

Je viens de relire ces posts pour mieux en comprendre d’autres.
Mais je crois que j'y reviendrai

hihi

bisous à tous

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE TAO, LE Yin et le Yang   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE TAO, LE Yin et le Yang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang
» Zen et "Yin et Yang" ?
» L'équilibre yin/yang mondial est en marche
» le yin-yang
» feng shui.......LE YIN ET LE YANG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: RELIGIONS, CULTURES ET CIVILISATIONS :: Généralités-
Sauter vers: