Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les Clins d'oeil de Chouette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 61
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   Ven 27 Jan - 20:55

Voilà ce que je peux répondre Pégaze par 1 citation, en "continuité" :

Etre un maître de soi..

* La maîtrise de soi ne veut pas dire réprimer ses émotions
 ou endurer avec peine la pression due aux circonstances.

Etre maître du soi, c'est être créateur de ses pensées et sentiments,
pour être positif et créatif au regard de nouvelles réponses et solutions.

Cette attitude de l'esprit nous aide à rester calmes et pondérés.

                                          Dadi Janki


Revenir en haut Aller en bas
septimus
modérateurs
modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 69
Localisation : Univers
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   Jeu 2 Fév - 20:32



Chouette a écrit:
La valeur de la foi

* Dans les moments où je traverse des tempêtes
et où mon être connaît les lames de fond et des vents de force huit,
tout ce que j'ai à faire est de m'accrocher à ce cadeau appelé " Foi ":
cet appui qui me permettra de survivre aux tempêtes,
et d'en ressortir plus fort, renouvelé.

La foi n'a que faire de la logique.
Elle requiert de croire en soi, et en la force qui existe dans l'âme,
munie de courage, de lucidité, de détermination et de patience..

* La foi est la graine de tous les miracles
et la fondation pour rendre l'impossible possible.

Sagesse du Raja Yoga


Réponse un peu longue Chouette mais intéressante! Enfin c'est ce que je pense!

Devenir un être de foi, c’est se débarrasser de tous les carcans des fausses croyances, devenir un fervent artisan dans la vie, c’est remettre l’âme, l’esprit et le corps au service d’une réalisation intemporelle qui prend place dans l’expérience. La foi est à différencier de la croyance, la chute est proche à celle ou celui qui pense que croyance et foi ont la même action. Nous pouvons plutôt parler de promiscuité, cependant la croyance se formalisera sur les expériences et les idées d’autrui alors que la foi peut déplacer d’authentique montagne d’ignorance. Lorsque nous parlons de foi, nous parlons de la confiance qu’une personne individué appréhende en la vie, la croyance elle se renferme dans une complaisance malsaine qui induit indubitablement autrui dans des erreurs répétitives puisqu’elle n’est pas, avec humilité, remise dans le champ de l’introspection mais oblige une personne à se reposer sur des lauriers qu’il pense acquis.

Seule la vérité peut devenir le fond commun qui rassemble et réunis avec authenticité la part raisonnable intellectuelle et l’aspect plus subtile de l’intelligence supérieure. On n’acquiert la foi ni par des livres ni par des idéologies mais bien par une profonde intégrité envers soi-même. Être fervent c’est être intimement confiant en la vie, envers soi et envers l’humain dans son essence. La croyance va s’enfermer dans un cadre purement mental alors que la foi utilise le mental pour devenir le passeur de la source inhérente à la vie. Nous sommes les intermédiaires agissant pour, par et avec la vie. Sans notre possibilité d’intervenir, par le fruit d’une sage et profonde recherche de la beauté, de la bonté, de la vérité et de la justesse, nous ne pourrions assimiler la connaissance divine.

La croyance nous ramène à la croisée de ce que nous sommes, lorsque celle-ci est à son état le plus supérieur, la foi se développe par la sagesse de l’action authentique. Je suis un homme de foi lorsque je déploie la joie dans ma vie car, sans élucubrations, j’ai la conviction à la fois intime et globale que ceci concourt à sublimer la vie. Quelle serait d’autre raison que de penser que la joie est une source de lumière pour soi et pour les autres ? La joie, par exemple, renforce la liberté d’autrui et de soi, dans la mesure qu’elle n’évacue aucun poison émotionnel inconscient mais qu’elle sublime et donc guéris tout ce qui a pu à un temps donné se cristalliser dans un des corps. J’acquiers la foi par un lent processus d’expériences par lesquels je m’en remet sans conditions et sans attentes à la source profonde et silencieuse de vie.

Ceci n’empêche pas pour autant que par cette foi se développe l’espérance, le désir, l’aspiration et ainsi à la réalisation. La foi prend racine par le même terreau de l’intuition car elle ne peut être saisie ou détourné. En revanche par absence de la connaissance de soi, ou de quête de la vérité, la foi peut très vite se transformer en une croyance cristallisée. J’invite ainsi chacune et chacun à déployer ce processus de vérité dans tous les aspects de sa vie, qu’importe sous quelle nuance celle-ci se revêt. La croyance se renferme dans l’avoir tandis que la foi sublime l’être pour permettre un pas-sage à la vérité. Il n’est nul besoin de leçon pour qu’elle se développe car quiconque utilise les mains dans une œuvre sait ce dont je parle quand j’utilise le terme de foi. Ceci n’a peut-être juste pas était mis à jour pour que l’on puisse déceler que nous avons confiance en la réalisation de nos désirs.

Sur terre et comme au ciel tout se déploie par « l’interface de la polarité », il est ainsi possible, si l’on ne considère pas que l’équilibre est à trouver comme celui de faire du vélo à chaque instant, que la foi provoque des maladies d’abord mentales puis physiques. J’ouvre le cœur du monde chaque fois que je m’en remets à ce qui est simple et authentique car ainsi je comprends dans l’action que ce qui traverse la pensée est plus profond que la pensée elle-même. Soulignons tout de même le fait que la pensée n’est pas vile ou grossière, au contraire. Soulignons aussi que les désirs du corps ne sont pas des déchets quels qu’ils soient. La sagesse nous transmet que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Pourquoi alors vouloir repousser et lutter contre quand nous pouvons appréhender le fait que nous sommes bel et bien à l’image de Dieu ?

Par une longue acquisition d’expériences par la symbiose, de nouveaux organes ont été développés, plus nous permettons à l’impulsion originelle de vérité de s’aligner dans notre vie, davantage nous déploierons devant nous le chemin, car nous sommes ce qu’il est. Ainsi se hisser jusqu’au gardien du prochain seuil passe par une intériorité et une exploration davantage plus profonde. J’ai le sentiment parfois que lorsque nous cheminons sur cette terre nous cheminons à l’intérieur de nous-même. Comme tout est interconnecté, la conscience explore davantage l’inconscient collectif par une subtile passerelle de l’inconscient personnel.

J’acquiers ainsi la foi comme la confiance que l’éternité est bel et bien à l’œuvre pour qu’elle puisse irradier ce qui n’a pas « encore » été touché. Mais pour autant que l’on se le conceptualise ainsi, nous passons à côté du fait que tout est déjà à l’œuvre à cette vérité, que nous en soyons participant ou pas, nous sommes déjà maitre-élève de la vie. Il a été important de le différencier à un moment donné afin de permettre à la vérité-vie de s’insuffler dans tout ces pétales.

Qu’importe ce que nous accomplissons ou ce que nous pensons, une force incommensurable s’auto-régule dans les tréfonds de l’inconnu et c’est d’ailleurs par l’inconnu, l’invisible, que la vérité est possible, sans cela, sans l’ignorance, la vérité ne pourrait se faire jour, la création ne pourrait tenir sur elle-même, la vie ne pourrait être aussi merveilleuse. Chaque instant, chaque jour qui passe, est une mort comme la feuille de l’arbre retombe au sol. Chaque fois que ce processus s’accomplit, c’est la foi de la vie elle-même qui nous montre sa toute puissance. C’est la foi qui pousse la mère à enfanter, c’est la foi qui pousse l’artiste à peindre et c’est la foi qui amène la main tendue à partager l’amour. La foi renforce votre espace divin, la croyance la dissous. La croyance est dissoute par la vérité quand l’humilité et l’intégrité est de rigueur. Seul(e) celles et ceux qui choisissent la voie de la sagesse peuvent espérer transmuer les défauts en qualité, seule la recherche de la vérité vraie peut sublimer quiconque qu’importe où il se trouve et qu’importe ce qu’il a vécu.

C’est un choix personnel qui vous appartient que de remettre entre les mains de l’expérience ce que l’on appelle les croyances car ce qui était valable il y a 5 minutes ne l’es peut-être déjà plus, tandis que la vérité divine elle reste impénétrable mais perméable à toutes formes.

Ainsi je reconnais la foi dans l’amour et dans la simplicité car je transgresse mes propres règles pour permettre à plus merveilleux de s’y infiltrer. Cherchant à permettre davantage dans ma vie de vérité, j’accède à davantage de profondeur dans le paysage intérieur et ainsi je permet à la vie de venir me sublimer ou de sublimer le moi. La foi provient de l’âme, tandis que la croyance provient de l’esprit, le corps dense nous sert alors à l’expérimenter.



Revenir en haut Aller en bas
Chouette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4135
Age : 61
Localisation : Au Pays des Merveilles !!!!!!
Humeur : Toujours dans la Bonne Humeur !!!!!!
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   Ven 3 Fév - 7:43



je tiens à te remercier pour ta réponse Septimus, réponse et réaction de ta part, que j'attendais et tout vient " à point nommé" merci Mille fois et merci d'être là !
Je savais qu'un Grand Sage comme toi me donnerait des explications attendues !!

Serais-tu Un Ange également ???
Quand je te lis, mon chemin s'éclaire à nouveau et je distingue l'horizon !
Pas belle la Vie !!!!!!!!!
Depuis le début de cette semaine, je me rends compte, à nouveau,
que la vie vaut la peine d'être vécue, et quoiqu'il arrive!

féebonj
Revenir en haut Aller en bas
Christal2012

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1234
Age : 59
Localisation : Paris
Humeur : Ici et Maintenant
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   Lun 20 Mar - 15:33

dans mon coucou du jour je vous explique un peu pourquoi je ne pouvais venir vous voir

et voilà comme toujours depuis que je suis avec vous dés que je peux je vous lis et à chaque fois des réponses

Chouette à écrit


Heureusement, pour ceux et celles qui sont quelque peu "connecté(e)s", nous pouvons confirmer que nous sommes "aidé(e)s" !!!! " épaulé(e)s !!! encouragé(e)s !!! MERCI !!!!!!! Mille Fois !!!!!!!!!

Merci à toi oui dans toutes ses épreuves l es toujours sentie entendue et crue merci et gratitude

septimus mon ami tes écrit tes conseils et toujours mes choix m ont tellement permis de tenir

à vous tous que la vie es belle après la tempête , mais aussi si instructive pour comprendre aimer et savourer chaque instant
Revenir en haut Aller en bas
Phénix
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6668
Age : 50
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 27/03/2008

MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   Mar 21 Mar - 21:22

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les Clins d'oeil de Chouette   

Revenir en haut Aller en bas
 
les Clins d'oeil de Chouette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» les Clins d'oeil de Chouette
» clin d'oeil a mon fils leo
» Vends chrysobéryl oeil de chat
» Oeil de chat
» Help, petite souris avec blessure à l'oeil...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: Les Clins d'oeil de Chouette-
Sauter vers: