Coeur de Christal

forum d'entraides et d'échanges
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous étions un peuple sans loi...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvia F.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1298
Age : 64
Localisation : Estrie, Québec.
Humeur : Vi-vre à la Vie!
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Nous étions un peuple sans loi...   Lun 13 Fév - 15:46




Nous étions un peuple sans loi,

mais nous étions en très bons termes avec le Grand Esprit,

créateur et maître de toutes choses.

Vous Blancs, présumiez que nous étions sauvages.

Vous ne compreniez pas nos prières.

Vous n'avez pas essayé de les comprendre.

Quand nous chantions nos louanges au soleil,

à la lune ou au vent, vous disiez que nous adorions des idoles.

Sans nous comprendre, vous nous avez condamnés

comme des âmes perdues,

simplement parce que notre culte était différent du vôtre.

Nous voyions la main du Grand Esprit dans presque tout :

soleil, lune, arbres, vent et montagnes.

Parfois, nous l'approchions à travers toutes ces choses.

Était-ce si mal ?

Je pense que nous croyons sincèrement en l'Être suprême ;

d'une fois plus forte que celle de bien des Blancs qui nous

ont traité de païens... Les Indiens qui vivent près de la

nature ne vivent pas dans l'obscurité.

Saviez-vous que les arbres parlent ? Ils le font, cependant.

Ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez.

L'ennui, c'est que les Blancs n'écoutent pas. Ils n'ont jamais

appris à écouter les Indiens, aussi je doute qu'ils écoutent

les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m'ont

beaucoup appris : tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux,

tantôt sur le Grand Esprit.


Tatanga Mani ou Walking Buffalo, indien stoney (1871-1967)

Nous étions un peuple sans loi,

mais nous étions en très bons termes avec le Grand Esprit,

créateur et maître de toutes choses.

Vous Blancs, présumiez que nous étions sauvages.

Vous ne compreniez pas nos prières.

Vous n'avez pas essayé de les comprendre.

Quand nous chantions nos louanges au soleil,

à la lune ou au vent, vous disiez que nous adorions des idoles.

Sans nous comprendre, vous nous avez condamnés

comme des âmes perdues,

simplement parce que notre culte était différent du vôtre.

Nous voyions la main du Grand Esprit dans presque tout :

soleil, lune, arbres, vent et montagnes.

Parfois, nous l'approchions à travers toutes ces choses.

Était-ce si mal ?

Je pense que nous croyons sincèrement en l'Être suprême ;

d'une fois plus forte que celle de bien des Blancs qui nous

ont traité de païens... Les Indiens qui vivent près de la

nature ne vivent pas dans l'obscurité.

Saviez-vous que les arbres parlent ? Ils le font, cependant.

Ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez.

L'ennui, c'est que les Blancs n'écoutent pas. Ils n'ont jamais

appris à écouter les Indiens, aussi je doute qu'ils écoutent

les autres voix de la nature. Pourtant, les arbres m'ont

beaucoup appris : tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux,

tantôt sur le Grand Esprit.


Tatanga Mani ou Walking Buffalo, indien stoney (1871-1967)



Au delà des Mers... Sylvia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artplumeetpierre.com
 
Nous étions un peuple sans loi...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous étions un peuple sans loi...
» Et si nous étions tous végétaliens...
» Auparavant nous étions des étrangers...
» Nous étions un peuple chrétien - Mathieu Bock-Côté - 29 juin 2014 -Blogue - Journal de Montréal.
» Sans jouer au poète, je crois que la nature nous parle de la Sagesse de notre Dieu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeur de Christal :: RELIGIONS, CULTURES ET CIVILISATIONS :: Civilisatons Amérindiennes-
Sauter vers: